> > > > McLaren : La démission de Boullier, "pas une surprise" pour Zak Brown

McLaren : La démission de Boullier, "pas une surprise" pour Zak Brown

Le départ surprise d'Eric Boullier de son poste chez McLaren a forcé l'équipe britannique à restructurer son organigramme, comme l'explique Zak Brown, le Directeur général à Woking.

© McLaren - Zak Brown est en train de restructurer McLaren© McLaren - Zak Brown est en train de restructurer McLaren

Zak Brown, le Directeur général de McLaren, est revenu sur la démission d'Eric Boullier. Les deux hommes se sont longuement parlés avant d'annoncer la décision du Français : « La démission d'Eric n'est pas une surprise. J'ai passé beaucoup de temps avec l'équipe, beaucoup de temps avec lui, je le connais depuis très longtemps. Évidemment, nous avons eu beaucoup de pression et une longue période de contre performances. Donc Eric et moi avons eu beaucoup de discussions sur comment améliorer la situation chez McLaren et comment nous y prendre pour y parvenir. C'est quelque chose dont nous avons beaucoup parlé, nos défis et les moyens potentiels de les aborder. Bien évidemment, il veut le meilleur pour McLaren, comme nous, tous. Quand il a pris sa décision, ça n'a pas vraiment été une surprise.» a déclaré l'homme d'affaire américain à nos confrères d'Autosport.

Dans la nouvelle organisation mise en place suite au départ de Boullier, Andrea Stella prend du galon pour devenir le directeur en charge de la performance et responsable des opérations en piste. Un choix logique pour Zak Brown : « Il sera le leader sur la piste pendant la course en maximisant la performance des week-ends Il consultera et collaborera, que ce soit avec les ingénieurs, Gil de Ferran ou Paul James [...] Andrea est là pour maximiser le week-end. »

Pour remplacer Boullier, la logique donne la main à Gil de Ferran, vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis, double champion de CART et déjà présent chez McLaren depuis quelques mois en tant que consultant : « Gil est là dans un contexte sportif pour maximiser la performance de l'équipe et des pilotes. Il va nous donner une regard nouveau. Nous avons fait venir Gil il y a quelques mois, car nous avons identifié que nous pourrions probablement utiliser quelqu'un avec l'expérience sportive de Gil pour tirer le meilleur parti de nos pilotes et nos ingénieurs. » précise Brown.

L'arrivée de Gil de Ferran n'était cependant pas vécue comme une solution de secours en cas de départ de Boullier à en croire Brown : « Ce n'était pas notre plan à ce moment-là de l'avoir dans ce rôle. Ce que nous avons identifié, c'est un domaine dans lequel nous pensions qu'il pourrait contribuer et, comme nous avons travaillé avec lui et que les choses ont évolué, il est naturellement devenu logique que nous pensions qu'il ferait un excellent directeur sportif. Mais cela n'a pas été défini d'une manière précise quand il a commencé »

La question de savoir si Fernando Alonso restera ou pas chez McLaren après le départ de Boullier, dont il était très proche, ne semble pas non plus inquiéter le dirigeant américain : « Fernando est quelqu'un qui a une histoire ici chez McLaren, il est un atout énorme. Chacun d'entre vous reconnaîtrait qu'il est le meilleur pilote sur la grille, je pense que tout le monde dirait certainement l'un des meilleurs pilotes. Il a énormément d'expérience et j'ai développé une très bonne relation de travail personnelle avec lui. Il fait partie de ce processus, il contribue à l'avancement de McLaren ». conclut Brown.


McLaren, Z. Brown et Boullier Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




13 réactions sur cet article Donnez votre avis
Marc Diskus
Marc Diskus :
Eric Boullier a de bonnes raisons de partir . Quand Zak Brown lui met Gil de Ferran dans son chemin pour une organisation type monoplaces américaines , après les 3 saisons avec Honda carrément décevantes , on s'en va .

Ron Dennis apparu au début des années 80 avec son projet MP4 , était un chef d'orchestre , aussi pointilleux et exigent pour la qualité de ses voitures que pouvait l'être Herbert von Karajan pour l'art musical . Seulement , on exige encore mieux dans une équipe historique qui bat de l'aile par les bouleversements apportés par les financiers actionnaires , Une motorisation qui commence à peine à donner des résultats et un châssis perfectible .

Il est bien loin le temps des MP4/4 et MP4/6 qui sont pour moi les F1 les plus géniales .

Adieu Monsieur Boullier . Quand on travaille comme un dingue dans une organisation à l'américaine à l'inverse de sa culture personnelle , il est normal de tirer sa révérence .

Messieurs Zak Brown , Gil de Ferran et Andréa Stella vont maintenant nous montrer de quoi ils sont capables avec les 230 millions qu'ils viennent de toucher de leur généreux sponsor et leur légèreté d'esprit qui s'appuie sur le talent d'Alonso .
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Personnellement, je ne crois pas du tout à une "démission" de Boullier. Si c'est présenté ainsi, c'est pour ménager les susceptibilités et un accord transactionnel a probablement été signé pour garantir la confidentialité du licenciement pur et simple du français.
Si l'histoire des barre chocolatée est vraie (et compte-tenu de l'embarras de Boullier en conf de presse devant l'auteur de l'article, on peut légitimement la croire), cela en dit long sur le "management" de Boullier et de son entourage...
Il est habituel chez beaucoup de tresser des couronnes de lauriers aux défunts ou à ceux qui sont débarqués, mais la réalité est souvent bien plus nuancée...
Quant à Gil de Ferran, il ne semble pas qu'il ait interféré dans les prérogatives de Boullier et il n'était que consultant. Sa nomination est consécutive du départ de Boullier et pas antérieure. Je ne vois pas donc de quoi on peut l'accuser ?! Il n'a pas été le tuteur de Boullier que je sache et Boullier ne lui rendait aucun compte.
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Les couronnes de laurier sont destinées aux champions olympiques et aux vainqueurs en F1 . C'était la mode dans les années 60/70 . Pour les défunts , on confectionne des arrangements de fleurs .
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Si vous ouvrez un jour un dictionnaire, vous verrez que "tresser des couronnes de lauriers" signifie : faire l'éloge de quelqu'un et que cela n'est pas uniquement "destiné aux champions olympiques et aux vainqueurs en F1" !

"Le singe qui monte au cocotier doit avoir le cul propre !" proverbe africain...
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
AP01@
Pas de commentaire devant cette nouvelle insulte .
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Il n'y a aucune insulte dans mon post. Maintenant vous en inventez pour éviter de répondre ? Désolé de vous devoir vous apprendre les notions de français et la signification des expressions.
Quant au proverbe africain (fréquemment utilisé sans que personne, à par vous, n'y ait décelé la moindre insulte), il signifie qu'avant de donner de leçons aux autres, il ne faut pas se tromper...
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
AP01@
Je ne donne des leçons à personne mais j'exprime des idées . Quand à ton proverbe africain , il est grossier . Keine andere Auslegung . Dans ma langue d'origine ça signifie pas d'autres interprétations à ce que tu dis , sans avoir besoin que tu m'enseignes les notions de la langue française .
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Non, tu n'exprimes pas des idées, tu me recadres sur l'utilisation d'une expression ("tresser des couronnes de lauriers") et tu te fais, une fois encore, taper sur les doigts car tu commets une erreur en voulant donner une leçon. C'est risible. D'où l'expression africaine qui te correspond parfaitement. Après, si tu penses que les africains sont grossiers (après tout, c'est leur expression), libre à toi...
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
AP01@
Pas de commentaire .
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
La vague de démissions chez McLaren est importante ces dernières années. Mais les noms qui sont publiés constituent l'arbre qui cache la forêt. Il semble bien que tant en F1 que dans les usines de construction des GT, beaucoup de gens s'en vont.
C'est moins le prestige en berne de la firme que les nouvelles méthodes de management qui déplaisent. Evidemment, les résultats en dents de scie de l'équipe de F1 ne déclenchent pas l'enthousiasme. Mais, chez des gens au fait des aléas de la course, il suffirait d'un peu de patience pour voir l'écurie retrouver un niveau de résultats plus constants.
Zak Brown est ce qu'il est et sa culture américaine n'est pas forcément en cause : Haas a reçu la même. L'un et l'autre ont engagé de manière différente beaucoup dans leurs aventures respectives qui ont en comment leur éclectisme.
Adieu, Boullier ? J'en doute... Le bonhomme a fait ses preuves depuis longtemps. S'il met sa carrière de F1 entre parenthèses, elle pourrait se prolonger au moins provisoirement dans d'autres domaines de la compétition automobile.
Il y a 2 mois
pignon
pignon :
sauf que ce proverbe est totalement faux et inventé par un "comique" français pour les besoin d'un stand-up...
Il y a 2 mois
pignon
pignon :
Pour Boullier je partage....
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.