> > > > Grande-Bretagne - Essais Libres 2 : Vettel répond à Hamilton, encore des ennuis pour Verstappen

Grande-Bretagne - Essais Libres 2 : Vettel répond à Hamilton, encore des ennuis pour Verstappen

Sebastian Vettel a tenu à répondre à Lewis Hamilton lors de cette deuxième séance en signant le meilleur temps. Sa performance reste pourtant huit centièmes plus lente que celle de ce matin de la part du Britannique. Déjà ennuyé ce matin sur le plan mécanique, Max Verstappen a connu une sortie de piste dans le premier tiers de la séance, ce qui y a mis fin. Romain Grosjean n'a pas pu prendre part à la séance.

© Scuderia-Ferrari - Sebastian Vettel n'est pas ouvert à l'idée de laisser Lewis Hamilton mener les débats© Scuderia-Ferrari - Sebastian Vettel n'est pas ouvert à l'idée de laisser Lewis Hamilton mener les débats

Dans la continuité de ce matin, le soleil reste bien présent dans le ciel à l'entame de la deuxième séance d'essais. Dans le garage Haas, le temps n'est lui pas au beau fixe. Accidenté en milieu de première séance, Romain Grosjean ne participe pas à la séance de cet après-midi. Les dommages sur la VF-18 ont forcé l'équipe à changer le châssis, ce qui force le Français à rester pied à terre.

Un autre Français, est lui bien plus serein en abordant la séance. Sa neuvième place en Libres 1 doit aider, la Force India semble reprendre des couleurs.


Pas de trafic lors du passage au vert du feu de la voie des stands. Alors que la séance est entamée depuis 4 bonnes minutes, Lewis Hamilton arrive seulement dans son garage, après avoir signé quelques autographes. Après 5 minutes, c'est finalement Stoffel Vandoorne qui vient briser le silence ambiant, de quoi aussi réveiller les spectateurs tentés de somnoler. Le Belge lance la séance, huit pilotes lui emboîtent le pas.

Vandoorne inscrit une première marque en 1:31.622, Leclerc améliore celle-ci avec un 1.31.085. La donnée important de ce début de week-end est le vent, comme au Paul Ricard certains points du tracé sont piégeux et Carlos Sainz le rapporte à la radio. Avec l'entrée en piste des Ferrari le chronomètre passe sous la barre de la minute 30, avec un 1.29.664 pour Kimi Raïkkönen, suivi par Vettel à 178 millièmes.

Victime d'un problème mécanique en toute fin de séance ce matin, Verstappen perd le contrôle de sa voiture à la sortie de Luffield et percute le muret après un coup de raquette. La voiture de sécurité virtuelle est mise en place avant la sortie d'un drapeau rouge pour dégager la Red Bull accidentée.


Suite à cette interruption, petit point sur le classement des temps : Raïkkönen en 1.28.591, Vettel, Ricciardo, Leclerc, Ocon, Alons, Vandoorne, Magnussen, Pérez, Gasly pour le Top 10. Au-delà se positionnent Ercisson, Stroll, Hartley, Sainz, Hulkenberg, Sirotkin. Hamilton et Bottas n'ont pas encore de tour chronométré, comme Verstappen et Grosjean pour qui la séance est de l'histoire ancienne.

Le drapeau vert est à nouveau brandi, il reste 1h06 de roulage. Daniel Ricciardo est le premier à se présenter en piste, chaussé des médiums. Bottas puis Hamilton le suivent. Chez Ferrari, la SF71-H de Vettel est sur les tréteaux et les mécaniciens examinent le dessous de la voiture. A la recherche du chrono, Hamilton réalise le meilleur premier secteur mais passe la ligne au ralenti. Il réalise le troisième temps mais cache encore des choses à la concurrence.

A la sortie de Chapel Pierre Gasly est deux roues dans l'herbe, petite frayeur pour le Français.Charles Leclerc subit lui beaucoup de sous-virage en entrant dans Brooklands, il n'est pas en bonne condition pour aborder Luffield. Cela ne l'empêche pas d'améliorer par la suite pour conserver une bonne 6e place à 1.1s de la référence de Raïkkönen, en route pour l'amélioration avec le meilleur temps dans les deux premiers secteurs. Chose qu'il ne réalise pas après beaucoup de temps perdu dans le dernier secteur.

A l'image de Raïkkönen lors de son dernier passage, les pilotes sont très gourmands avec les bordures de piste dans le dernier virage.Certains n'hésitent pas du tout à prendre très large derrière le vibreur avant de plonger dans Club.


La Scuderia est à la tâche cet après-midi. Après avoir stagné en 1.28.5 Raïkkönen descend en 1.28.0 mais Vettel pousse encore plus fort : 1.27.552. On se rapproche du temps de référence réalisé par Lewis Hamilton ce matin. Plus loin, le classement a évolué et on retrouve les Force India, les McLaren, les Renault et les Toro Rosso en seconde partie de tableau. Ocon et Sainz passent dans le top 10 après leurs améliorations respectives, Hulkenberg accroche lui le 10e temps.

En retrait ce matin, Fernando Alonso réalise un premier tour concluant pour McLaren et se place 8ème entre Esteban Ocon et Sergio Pérez. Derrière les trois top teams on ne peut que continuer de constater l'intensité de la bataille. Alors qu'il était en tour lancé Pierre Gasly doit stopper sa monoplace sur le bas-côté au virage 4, l'entame de week-end est mitigée pour la famille Red Bull. Chez Toro Rosso on garde un ton humoristique..


Le dernier tiers de la séance lancé, l'heure est maintenant à la simulation de course pour les pilotes avec les longs relais. Vettel et Bottas affichent des temps similaires en 1.32.8 en début de relais. A titre indicatif, après plusieurs tours Alonso et Hulkenberg tournent en 1.34.5. Pérez est plus lent en 1.35.1.

Charles Leclerc déjà en difficulté dans Brooklands en début de séance à cette fois complètement perdu la main sur sa Sauber. Il visite le gazon anglais et provoque un drapeau jaune dans le secteur 2 avant de reprendre la piste dans Luffield.

L'image n'aura pas échappé aux caméras. Après être revenu en piste, Leclerc s'est retrouvé en compagnie d'Alonso à l'approche de Copse et le Monégasque n'a pas faibli face à l'Espagnol. En course et maintenant en essai, les pilotes ne se lâchent plus d'une semelle dès qu'il s'agit de se concurrencer.



Le classement complet des EL2 :




Essais Libres, Silverstone et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Casper
Casper :
Les commentaires des forums sont magiques, et Romain a le don innné de faire sortir les trolls, Lorsqu'il est le meilleur des autres et il n'y est pour rien, assez curieusement pourtant Magnussen n'est pas le meilleur des autres avec la même voiture.
ET lorsque Romain se plante en EL1 c'est un gros naze, mais si c'est max en EL 2 alors c'est qu'il essayait de tirer le meilleur de sa voiture et c'est la voiture qui n'est pas assez bonne pour lui. Le spectacle est sacrément comique
Il y a 11 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.