> > > > Grande-Bretagne - Qualifications : Hamilton s'arrache pour battre Vettel !

Grande-Bretagne - Qualifications : Hamilton s'arrache pour battre Vettel !

Lewis Hamilton prend la pole position à domicile, à l'issue d'un match intense face à Sebastian Vettel. Kimi Raikkonen s'élancera de la troisième place. Belle séance pour nos français, avec la huitième place de Romain Grosjean et la dixième d'Esteban Ocon. Entre les deux, nouvelle prouesse de Charles Leclerc !

© Mercedes - Hamilton décorche une pole de haute lutte face à Vettel© Mercedes - Hamilton décorche une pole de haute lutte face à Vettel
Warning: mysql_fetch_assoc(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/fanfimgr/www/article.php on line 592

Notice: Undefined variable: total_actu in /home/fanfimgr/www/article.php on line 594

Toujours sous un franc soleil, cette dixième séance qualificative de la saison s'est déroulée entre 19 pilotes. Accidenté lors de la dernière séance libre, Brendon Hartley a été contraint de déclarer forfait, le temps pour les mécaniciens Toro Rosso de réparer la voiture endommagée. Heureusement pour l'écurie de Faenza, Pierre Gasly pouvait prendre part aux Qualifications, après inspection minutieuse de sa monoplace. Le Normand reportait néanmoins quelques vibrations sur les pneumatiques arrière au moment de s'élancer.

Cauchemar à domicile pour Williams, Sainz également éliminé !

La première partie de la séance a été fatale aux ambitions de l'écurie anglaise neuf fois championne du monde des constructeurs. Sous les yeux de Frank Wiliams, les deux pilotes ne dépassaient pas le cap de la Q1, pour la sixième fois de la saison. Pire, Lance Stroll s'est sorti tout seul, dés son premier run. En Q2 il y a une semaine, le Québécois a cette fois fini sa séance dans le bac à sable du sixième virage, la courbe à gauche de Brooklands. Pas de dégâts mais une immobilisation qui fait tâche.


De son côté, Sergey Sirotkin n'est pas en reste. Le Russe a évité le pire, en perdant le train arrière de la FW41, avant le quinzième virage, juste après la deuxième zone DRS du circuit. Sur un seul essai, le pilote #35 a décroché le dernier temps, à 2,6 secondes du meilleur chrono, fixé par Vettel.


Pour accompagner Hartley et les deux Williams, Stoffel Vandoorne et Carlos Sainz. Le Belge a bouclé la Q1 en 17e position, encore trop loin d'Alonso, à neuf dixièmes cette fois. Plus surprenant, le pilote Espagnol de chez Renault, toujours présent en Q3 jusque-là en 2018... mais scotché en 16e place, éjecté par son propre équipier, quatre dixièmes devant lui. Carlos Sainz s'est plaint du trafic, gêné par Kévin Magnussen.

Éliminés en Q1 : Sainz, Vandoorne, Sirotkin, Stroll, Hartley

Nouveau coup d'éclat de Leclerc !

Après une entrée en matière en douceur, place aux gros chronos pour les favoris. Le record de la piste était effacé dés le premier run, avec Lewis Hamilton, auteur d'un 1:26:256, en pneumatiques tendres. L'Anglais devançait alors Vettel et Bottas pour un peu plus d'un dixième. Dans la lutte pour le passage en Q3, les deux Haas se plaçaient du bon côté, Grosjean septième et Magnussen huitième avant le retour aux stands, deux dixièmes devant Hulkenberg, onzième provisoire. La fin de la séance ne changeait pas l'ordre établi. A l'exception de Gasly, aucun pilote n'améliorait son temps ! Le top 10 restait donc inchangé, pour le plus grand bonheur de nos français, Grosjean et Ocon, ainsi que du francophone Charles Leclerc, qui décroche sa deuxième Q3 de la saison ! Six dixièmes devant son équipier Ericsson (15e !), la comparaison est encore à l'avantage de l'espoir monégasque !


Qualification et Silverstone Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Marc Diskus
Marc Diskus :
La question n'est pas de passer au départ Abbey avec le DRS ouvert , qui ne sera autorisé par la direction de course que 3 tours plus tard mais de savoir , avec le plein qui aura le cran et l'appui nécessaire pour réaliser une telle performance quelques tours plus tard .

Une fois de plus , Hamilton réalise une pole éblouissante , liée aux qualités du pilote et non aux qualités de sa voiture sérieusement concurrencée par les Ferrari .

De plus , après les séances d'essais , les softs semblent mieux convenir aux Ferrari qu'aux Mercedes .

Un départ déterminant demain après-midi et la confrontation du travail énorme de AMG , face à la discrétion de la Scuderia qui a aussi de bonnes raisons d'entrevoir la victoire .
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.