> > > > "Stupide de penser que l'accrochage était délibéré" : les réactions du top 3 à Silverstone !

"Stupide de penser que l'accrochage était délibéré" : les réactions du top 3 à Silverstone !

Sebastian Vettel a repoussé toute idée d'un accrochage Hamilton-Raikkonen volontairement provoqué. Le Britannique et le Finlandais ont aussi exprimé leur point de vue sur l’événement majeur de la course, survenu dans le troisième virage du premier tour.

© Ferrari - Un podium controversé et de nombreuses réactions à Silverstone© Ferrari - Un podium controversé et de nombreuses réactions à Silverstone

Le circuit de Silverstone nouvelle version ne réussissait pas forcément à Sebastian Vettel. Déjà vainqueur en 2009 sur l'ancien tracé, le pilote de la Scuderia Ferrari a cette fois décroché le jackpot en course. L'Allemand a été cherché la victoire en piste, après avoir laissé le commandement à Bottas lors de la première intervention de la voiture de sécurité, pour passer des pneumatiques tendres neufs. Le Finlandais de chez Mercedes lui a résisté quelques tours, avant de trouver l'ouverture lors de la 47e boucle. Ravi de triompher sur les terres de l'ennemi, Vettel a toutefois repoussé les questions des journalistes sur une supposée manœuvre volontaire de Raikkonen au départ.

Premier : Sebastian Vettel

« C'est stupide de penser que cette action était délibérée », a sèchement répondu Vettel lors de la conférence de presse d'après-course. « Il n'y avait aucune intention de la part de Kimi de faire ça, ce n'est même pas nécessaire d'en parler. »

Le vainqueur est ensuite revenu sur le scénario rocambolesque de ce Grand Prix à Silverstone, et son dépassement décisif. « Evidemment, les passages de la voiture de sécurité ont épicé les choses. Je pense avoir surpris Valtteri. J'ai décidé ma manœuvre au dernier moment mais ça a fonctionné. Je suis très heureux. »

L'ancien pilote Red Bull a gagné avec un gros pansement sur son cou, après avoir subi une petite blessure aux cervicales après avoir rebondi sur un vibreur lors des FP3. « Un grand merci à mon équipe pour m'avoir remis sur pied après ma blessure. Avec l'adrénaline, je n'ai pas eu de problème aujourd'hui. »


Deuxième : Lewis Hamilton

Le Britannique n'a pas gagné sa course de la saison, mais le pilote Mercedes est quand même le centre des attentions. Percuté au départ par Raikkonen après une mauvaise impulsion, le quadruple champion du monde n'a jamais abdiqué, en multipliant les dépassements. En revanche, il n'aura pas pu se mêler à la lutte pour la victoire en fin de course, impuissant devant l'offensive de Vettel sur Bottas. Mais il a quand même passé son équipier sur la fin, à la régulière et sans consigne d'équipe.

« Je suis désolé pour le public », a déclaré Hamilton sur le podium. « C'est la meilleure course de l'année et le meilleur public. Revenir de l'arrière jusqu'en deuxième place est quand même quelque chose d'énorme. »

Touché à l'arrivée, Lewis Hamilton a immédiatement pris la direction de la cool-room à sa descente de voiture, sans s'arrêter au micro de Martin Brundle pour l'interview. Le visage tendu, son attitude lors de la conférence de presse traduisait une vive colère, en faisant référence au précédent accrochage Vettel-Bottas au premier virage du Grand Prix de France.

« Ce que je voudrais dire est que ça fait déjà deux fois en trois courses qu'une Ferrari sort une Mercedes. Valtteri a déjà perdu dans cette situation il n'y a pas longtemps. Mais je n'ai pas de problème avec Kimi », a quand même voulu préciser le champion anglais. La frustration de Lewis Hamilton s'est aussi reportée sur la stratégie de son équipe, qui l'a laissé en piste au moment de la première intervention de la voiture de sécurité.

« Ils ont eu une tactique intéressante » a t-il déclaré ironiquement à ce sujet. « Mais nous ferons tout notre nécessaire pour battre Ferrari et nous améliorer lors des prochaines courses. Nous avons beaucoup perdu de points avec Valtteri lors des deux dernières courses. Mais nous allons continuer à pousser fort. Croyez-moi, je n'abandonnerai pas ! »


Troisième : Kimi Raikkonen

Dans l’œil du cyclone pour sa manœuvre au départ, le Finlandais a quand même livré une nouvelle course solide, en dépit d'une pénalité de dix secondes effectuée lors de son arrêt au stand.

« C'est de ma faute ! J'ai bloqué mes roues et je n'ai pas pu éviter Lewis. Je méritais cette pénalité », a immédiatement tenu à préciser "Iceman", sifflé sur le podium par le public de Silverstone. « Ce n'a pas été une course limpide.J'ai pris les 10 secondes et je me suis battu en piste ensuite. J'ai essayé. » Paradoxe de la situation, ce Grand Prix mouvementé lui a permis de creuser un peu plus l'écart sur Bottas et les deux pilotes Red Bull. Menacé pour 2019, Raikkonen contribue quand même à la première place de Ferrari chez les constructeurs.




Déclaration, Hamilton et Silverstone Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




7 réactions sur cet article Donnez votre avis
LH#44
LH#44 :
1 fois c'est un accident (Vettel Hamilton - Baku 2017)
2 fois c'est une coïncidence (Vettel Hamilton - Mexique 2017)
3 fois c'est un complot (Vettel Bottas - France 2018)
Que dire de la 4è fois... (Raïkkönen Hamilton - Silverstone 2018)
Il faut disqualifier Ferrari et ses pilotes du championnat 2018 !
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
A partir du moment où un pilote ne part pas aussi bien que les autres, dans les 3 ou 400 premiers mètres, il y a risque d'accrochage car ceux qui suivent roulent plus vite. C'est aussi simple que cela.
il s'en suit des touchettes, des crevaisons, des blocages de roues qui déstabilisent les monoplaces et, à partir de là, tout est à craindre...
Il y a 2 mois
yanoo11
yanoo11 :
Franchement est-ce que Hamilton aurait pu faire mieux que 2ème après son départ? Vu les temps de Vettel dans les premiers tours je pense que sans la voiture de sécurité il était hors d'atteinte. Donc il faut arrêter avec cet incident de course qui n'a pas eu de répercussion sur le résultat final de la course selon moi. Quand Verstapen a tapé Vettel on a pas parlé de complot. Et puis franchement disqualifier Ferrari pour le championnat super le reste de la saison alors que cette saison il y a enfin plusieurs voitures qui peuvent gagner. Pourquoi pas attribuer le titre à Mercedes et LH#44 pour la 10 prochaines années d'office tant qu'on y est?
Il y a 2 mois
SygmaCosworth
SygmaCosworth :
@Yanoo11
Bien malin qui peut dire ce qui se serait passé si une Ferrari n'avait pas une nouvelle fois harponné une Mercedes. Malgré le trafic, Hamilton tournait régulièrement plus vite que Bottas et aussi vite que Vettel, voire plus vite! En fin de course, avec des pneus bien moins frais, Vettel n'a pas pu faire de gros écart. Seulement 2 secondes entre les deux à l'arrivée avec une voiture dont le train arrière a été déréglé dans le choc, pas mal quand même.
Il y a 2 mois
bibi
bibi :
hamilton loupe regulierement ses depart mtn a lui d assumer
Il y a 2 mois
Ayenge
Ayenge :
@bibi... Si louper son départ devient synonyme de "droit aux autres pilotes de vous sortir de la course" ben je ne sais pas où on va ???

Quant á louper souvent des départs je ne me souviens pas qu il en ait loupé un cette saison (en 2016 il en a loupé 4... C vrai)... ???

Enfin qu'elle est la différence entre louper son départ et prendre un moins bon départ que d autres pilotes ??? Vous pouvez très bien prendre un bon départ mais un autre derrière en fait 1 encore meilleur... Le départ de kimi au gp d Autriche illustre parfaitement ceci...

Et pour l annecdote, Prost grillait souvent la politesse á Senna au départ des GP en 1988... Cela n a pas empêché le Brésilien d être titré...
Il y a 2 mois
Pas content
Pas content :
De quoi il se plaint Toto?
Kimi est pénalisé et la sortie de la safetycar permet à LH de recoller à la tête et et de finir 2ème. Il était à 24 secondes de Vettel. Donc double punition à Ferrari.
D'habitude, ils mettent le VSC quand LH est devant, et il n'y a pas de rattrapage.
Mais pour Lewis?..... Surtout en Angleterre !.....
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.