> > > > La FIA lance son appel d'offre pneumatique pour la période 2020-2023

La FIA lance son appel d'offre pneumatique pour la période 2020-2023

Les Formule 1 passeront à des pneus d’une largeur de 18 pouces et ne pourront plus utiliser de couvertures chauffantes à partir de 2021. Cela, selon le nouvel appel d’offres ouvert par la FIA concernant les pneumatiques.

© Pirelli Motorsport - L'arc-en-ciel de gommes italien disparaîtra-t-il après 2019 ?© Pirelli Motorsport - L'arc-en-ciel de gommes italien disparaîtra-t-il après 2019 ?

Alors que le contrat actuel de quatre ans entre Pirelli et la Formule 1 prendra fin à la fin de la saison 2019, la FIA a décidé de lancer son appel d’offres concernant la fourniture de pneus pour la période suivante allant de 2020 à 2023. Les candidats à ce contrat devant se manifester avant la fin août. La décision officielle sera quant à elle annoncée le 14 septembre.

Rappelons que Pirelli est devenu le manufacturier unique de la Formule 1 à partir de 2011 et la fin de contrat avec Bridgestone.

Pour l’année 2020, les dimensions actuelles de pneus seront conservées avant un important changement à partir de l’année suivante. En effet, les pneumatiques fournis à partir de 2021 devront avoir une dimension de 18 pouces avec une largeur des pneus avant réduit à 270 millimètres. De plus, le diamètre des pneus devra se situer entre 700 et 720 millimètres. La Formule 1 avait d’ailleurs testé des roues de cette dimension en 2014 sur la Lotus, sans que ses caractéristiques ne soient finalement retenues.

Concernant les couvertures chauffantes, il sera interdit d’en utiliser à partir de 2021 mais elles demeureront autorisées pour la saison 2020. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que l’interdiction de ces couvertures est discutée mais elle n’a jamais abouti pour les raisons de sécurité. Sachez que cette interdiction est désormais soutenue par la plupart des équipes.

La FIA a indiqué à ce sujet dans son communiqué que : « Les pneumatiques devront offrir des performances en toute sécurité lorsqu'ils seront froids à la sortie des stands. La température de transition vitreuse devra être choisie de manière à ce que les gommes ne se trouvent jamais dans cet état si la température de la piste dépasse les 10 degrés. »

En clair, le fournisseur choisi devra donc concevoir deux dimensions de pneus différentes, les dimensions actuelles pour 2020 et les nouvelles pour les saisons 2021 à 2023. Cela devrait refroidir plus d’un manufacturier à l’idée de s’engager dans la discipline mais aussi assurer à la FIA le sérieux du candidat.

L’instance régulatrice précisera plus tard l’ensemble du cahier des charges de ces nouveaux pneumatiques. C’est ce qu’elle déclare dans son communiqué : « La FIA informera le fournisseur des objectifs concernant le spectacle sportif et qui sont liés à la dégradation, à la durabilité, à la fenêtre de température ou aux caractéristiques d'usure. La FIA se réserve le droit de modifier ces exigences une fois par année civile. »

En plus de ces contraintes de dimension et l’interdiction des couvertures chauffantes, le manufacturier retenu devra toujours fournir trois composés de pneus par week-end à savoir un composé dur, un médium et un tendre. Un écart de performance entre les différents composés sera aussi imposé. Le composé médium devra être 1 seconde et 2 deuxièmes plus rapide que le composé dur et le composé tendre devra être 1 seconde plus rapide que le médium.

Enfin, il sera imposé à l’entreprise choisie de construire des pneus tendres obligeant à deux arrêts en course et des composés médiums et durs permettant un seul arrêt.


Règlement, Spectacle et Sécurité Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
pignon
pignon :
La compétition automobile, c'est la compétition de moteurs , de châssis, de frein, de carburant, de lubrifiant...etc. pourquoi n'y aurait il pas (comme avant) compétition entre manufacturiers de pneumatique...en course !
Il y a 3 mois
Casper
Casper :
Dans le style petits arrangements entre amis, cet appel d'offre il vaut son pesant de cacahouètes ! Aller concevoir un pneu pour une saison seulement puis tout changer pour en faire un autre...

Un truc drôle serait qu'un nouvel entrant fasse sous traiter à pirelli pour la première année pour ne développer que la suite...
Il y a 3 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Comme le dit pignon@ à juste raison , l'appel d'offre pneumatique ne s'adresse pas à un seul manufacturier mais à " des candidats " pour 2020 .

On a connu Good Year contre Michelin . Il serait intéressant que la FIA précise s'il n'y aura qu'un manufacturier ou plusieurs . Par contre , leurs histoires qu'un medium devra tourner une seconde plus vite qu'un dur et une à deux secondes moins vite qu'un tendre me semble de la pure co........! Que fait-on dans cette logique du travail des équipes pour adapter ses pneus ?

Les couvertures chauffantes n'ont jamais été une contrainte pour les équipes ( éventuellement financière ) et assuraient au pilotes de ne pas se retrouver sur du verglas après un changement de pneus . Encore des décisions , pour être correct , qui dépassent une notion de sécurité pour les pilotes et risquent de les envoyer dans les plies de pneus .
Il y a 3 mois
Aifaim
Aifaim :
Le choix du manufacturier unique pour les pneus était à l'origine motive par les coûts qu'engendrait la recherche chez les firmes en concurrence. Par ricochet, les équipes voyaient leurs factures atteindre des niveaux astronomiques. De plus, la fragilité sur commande et l'échelle de performance édictée auraient été quasiment impossible à mettre en place dans un tel contexte.

Ceux qui ont vécu la présence de plusieurs fabricants sur la grille se rappellent l'énorme disparité entre les gommes qui en venaient à effacer les efforts d'amélioration dans les autres domaines.

C'est pourquoi je ne suis pas très enthousiaste à l'idée de retrouver cette situation qui n'allait pas dans le sens du resserrement des équipes et s'avérait dispendieuse financièrement.
Il y a 3 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.