> > > > Le Grand Prix de Miami ne pourra pas avoir lieu avant 2020

Le Grand Prix de Miami ne pourra pas avoir lieu avant 2020

Malgré des négociations avancées entre les autorités locales et les propriétaires des droits commerciaux de la F1, la course Floridienne ne pourra pas avoir lieu avant la saison 2020. Les dirigeants de la discipline estimant qu’il était impossible d’organiser un événement de qualité dans les délais restants.

© ABB Formula E - Pas de voyage en Floride l'an prochain pour la F1© ABB Formula E - Pas de voyage en Floride l'an prochain pour la F1

La volonté affichée par les autorités locales de Miami et des propriétaires de la Formule 1 n’aura pas suffi à permettre d’organiser un Grand Prix dans la ville de Miami en 2019. En effet, plusieurs difficultés sont venues faire obstacle à l’organisation de la course l’an prochain. Les propriétaires de la discipline ont donc décidé que le temps manquait désormais pour permettre à l’événement de se tenir dès 2019. Mais, tous les voyants sont encore au vert pour la tenue d’une course pour la saison suivante.

La principale raison de ce report forcé proviendrait de l’opposition de plusieurs groupes de résidents locaux qui ne souhaitent pas l’organisation d’une course de leur ville. Les politiciens locaux souhaitant privilégier le dialogue avec la population, plutôt que d’organiser à tout prix un Grand Prix de Formule 1 l’année prochaine.

La réunion décisive qui devait permettre l’organisation d’une épreuve en 2019 devait initialement avoir lieu ce jeudi, mais le dépôt de plusieurs résolutions a forcé au report en septembre de cette session. Les résolutions déposées exhortant le gouverneur de Floride ainsi que l’assemblée législative de l’État d’apporter sa contribution financière au projet de course. Il avait même un temps été suggéré que le propriétaire du club de base-ball des Miami Dolphins, Stephen Ross souhaitait financer le Grand Prix au moins en partie.

Selon le directeur commercial de la F1, Sean Bratches, les négociations ont bien avancé ces derniers temps mais se sont avérées plus compliquer que prévu : « Au cours des derniers mois, nous avons travaillé avec détermination aux côtés de notre promoteur Stephen Ross de RSE Ventures, la ville de Miami et le comté de Miami Dade, pour réaliser notre ambition d'amener un Grand Prix de Formule 1 à Miami, et nous avons fait des progrès significatifs, mais ce sont toutefois des négociations compliquées. »

Bratches précise que le projet était bien d’organiser une course en 2019 mais que compte tenu des délais cela ne permettait pas à un événement de qualité d’être organisé : « Alors que notre préférence aurait été de courir à Miami en 2019, il existe des délais à respecter pour offrir la meilleure expérience de course automobile possible à nos fans, pilotes et équipes, cela ne serait pas possible dans le temps qui nous est imparti. Nous avons maintenant atteint ce stade en ce qui concerne les courses à Miami en 2019. »

Avant d’ajouter : « Cependant, nous adoptons une vision à long terme et, par conséquent, nous avons décidé, en consultation avec les autorités de Miami, de reporter la signature à plus tard dans l'été, dans le but d'organiser le premier Grand Prix de Formule 1 de Miami au cours de la saison 2020. »

L’Américain explique ensuite qu’il valait mieux attendre une année supplémentaire plutôt que de signer coûte que coûte : « Nous avons toujours dit que nous ne ferions pas de compromis pour offrir la meilleure course possible, pour les habitants de Miami, nos fans et les 1,8 milliards de personnes qui regardent la F1 dans le monde chaque année, et si cela signifie attendre 2020, alors c'est bien plus préférable que de signer pour courir sur un circuit qui ne serait pas optimal, juste pour faire affaire. »

Il en profite par la suite pour féliciter les autorités locales de leur collaboration : « A chaque étape de ce processus, nous avons bénéficié d'une collaboration et d'une coopération constructive avec la ville de Miami, le comté de Miami-Dade, le port de Miami, la direction des parcs Bayfront, les résidents et les entreprises. À la suite de ces discussions, nous avons écouté et adapté nos plans, y compris concernant certains des éléments du tracé. »

Pour conclure, Sean Bratches insiste pour dire que ce report n’est pas un coup d’arrêt pour l’expansion de la Formule 1 aux États-Unis : « Nous sommes déterminés à continuer notre expansion aux États-Unis et à Miami en particulier, et nous parviendrons à faire venir notre fantastique sport dans cette ville emblématique en octobre avec le festival des fans de Formule 1, où nous attendons avec impatience des fans passionnants et passionnés. »

Concernant ce festival, il devrait toutefois pouvoir être organisé au mois d’octobre dès cette année, pour permettre peut-être de convaincre les nombreux sceptiques du bien-fondé d’une course à Miami. Cet événement devrait se tenir dans le quartier de Bayfront Park qui est l’endroit privilégié pour installer le tracé du Grand Prix.


Grand Prix, Miami et 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.