> > > > Hongrie - Essais Libres 1 : Daniel Ricciardo surprend son monde, Mercedes en retrait

Hongrie - Essais Libres 1 : Daniel Ricciardo surprend son monde, Mercedes en retrait

Sebastian Vettel a monopolisé le haut de la fiche des temps les deux tiers de la séance avant que Daniel Ricciardo ne jaillisse pour la récupérer. Un duel entre Red Bull et Ferrari semble se dessiner en ce début de week-end alors que Mercedes affiche plus de difficultés sur la piste hongroise. Romain Grosjean est le meilleur des Français avec le 7ème temps devant les Renault.

© Red Bull Racing - L'Australien montre les dents à l'entame du week-end© Red Bull Racing - L'Australien montre les dents à l'entame du week-end

La Formule 1 débarque en Hongrie pour le dernier Grand Prix avant la pause estivale. Une semaine après la victoire inespérée de Lewis Hamilton en Allemagne et la déception de Sebastian Vettel devant son public, les 20 acteurs de la discipline vont mettre un point d'honneur à partir en vacances sur une bonne note.

Pour cette première séance d'essais libre du week-end, les cadors ne se font pas attendre en piste. Les deux Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo mais aussi la Ferrari de Kimi Raikkonen inscrivent déjà une première référence chronométrique avec un 1.18.710 pour le Finlandais en gommes Ultra tendres, quelques centièmes devant les monoplaces autrichiennes elles en pneumatiques Médiums. Ces dernières débarquent sur le Hungaroring avec un statut de favorites sur ce circuit sinueux qui devrait convenir à ravir aux RB14 fortement chargées en appuis.

Suite au décès de leur ancien Président, Sergio Marchionne, les Ferrari arborent un bandeau noir sur leur monoplace et sur les combinaisons de pilotes. L'éuipe Haas rend également hommage à l'Italien avec une photo de ce dernier sur les entrée d'air de ses monoplaces.


Chez Sauber, Charles Leclerc a laissé son volant à Antonio Giovinazzi pour la matinée alors que chez Williams, comme lors des essais libres la semaine dernière, on profite de cette journée pour tester des nouveauté aérodynamiques sur sa monoplace. L'équipe Britannique a besoin de trouver des solutions rapides au manque d’efficacité de son millésime 2018...


Après la première demi heure, une hiérarchie commence à s'établir. Vettel place sa Ferrari en tête avec un temps en 1.18.218. Il est suivi dans le Top 10 par Valtteri Bottas et sa Mercedes, Raikkonen, Verstappen, Lewis Hamitlon sur l'autre flèche d'argent, les deux Renault de Carlos Sainz et Nico Hulkenberg, Ricciardo, Fernando Alonso avec sa McLaren et le Français Pierre Gasly et sa Toro Rosso. Les deux Sauber de Marcus Ericsson et Giovinazzi ferment la marche au moment où les équipes vont traditionnellement remettre leur premier jeu de pneumatiques à Pirelli et que le calme plat ne règne en piste !

Alors que les pilotes reprennent peu à peu la piste, Romain Grosjean sort de sa monoplace. Le Français s'est plaint d'un problème d'équilibre sur sa Haas et ses mécaniciens sont en train d'inspecter le fond plat. Pendant ce temps, Lance Stroll arrive à hisser sa Williams dans le top 10. Ce Grand Prix pourrait bien être une belle opportunité pour le Canadien de marquer quelques points !

Peu d'erreurs sont commises ce matin lors de cette première séance. Pourtant, Marcus Ericsson après sa première frayeur dans le dernier virage se refait peur en sortant un peu trop large dans le virage 4. Il perd l'arrière mais parvient à maîtriser pour ne pas heurter le mur de pneus.


Deux minutes plus tard, Nico Hulkenberg perd l'électronique de sa Renault dans ce même virage. Sa voiture se coupe, il doit s'immobiliser en bord de piste et mettre pied à terre. La voiture du pilote Allemand dégagée, la chasse au chronomètre reprend. Hamilton avait échoué à 39 millièmes de Vettel tout à l'heure, Raïkkönen lui réussit à prendre le meilleur sur son coéquipier. Pour peu de temps car Vettel récupère son dû et conclue un 1.17.692.

Confirmant la compétitivité de la monoplace autrichienne, Verstappen se porte à un souffle du pilote de la Scuderia avec un temps seulement 9 millièmes plus lent. Hamilton semble avoir plus de difficulté à extraire le potentiel de ses pneumatiques et est en glisse dans le deuxième secteur.

Il semblait en très léger retrait depuis le début de la séance mais Daniel Ricciardo se montre le plus véloce en inscrivant un 1.16.613 en tendres. Avec cette performance, Hamilton et Bottas sont repoussés hors du top 4. Renault s'affiche comme prévu comme la quatrième équipe en ce début de week-end avec les 6ème et 7ème places.

Dans le garage Sauber, la monoplace d'Ericsson est sur les tréteaux pour un changement de fond plat endommagé par le Suédois. La séance se termine plus tôt pour lui. Les dernières minutes se déroulaient paisiblement au rythme des premiers relais en conditions de course et Brendon Hartley vient briser ce calme en perdant l'arrière dans le dernier virage. Le dégagement lui permet, comme Marcus Ericsson avant lui, de ne pas heurter le mur de pneumatiques.

Le classement final de la séance :



Essais Libres, Hungaroring et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.