> > > > Bilan des Français : Gasly confirme, Grosjean sauve un point, Ocon en retrait

Bilan des Français : Gasly confirme, Grosjean sauve un point, Ocon en retrait

Pierre Gasly a connu une course solitaire mais termine meilleur des autres, en sixième position ! Romain Grosjean est le deuxième français dans les points, avec une entrée in extremis dans le top 10. En revanche, Esteban Ocon n'aura pas pu résister, malgré une stratégie conservatrice.

© Toro Rosso - Pierre Gasly retrouve le top 10 avec cette belle sixième place ! © Toro Rosso - Pierre Gasly retrouve le top 10 avec cette belle sixième place !

Pierre Gasly : 6ème

Sixième sur la grille après une belle performance sous la pluie en qualifications, le jeune Normand a maîtrisé sa course pour terminer au même rang après 70 tours. Dépassé par Verstappen au départ, le pilote Toro Rosso a aussi bénéficié du mauvais envol de Sainz et de l'abandon du Hollandais au sixième tour pour prendre la cinquième position. Le principal intéressé n'en était pas moins déçu, au micro de Canal + : « mon départ n'était pas fantastique J'ai perdu un peu de terrain au début et je voulais vraiment dépasser Carlos [Sainz]. »

Le champion GP2 2016 s'est rattrapé par la suite, en montant provisoirement en troisième position par le jeu des arrêts. Retardant le sien, il fut logiquement passé par Bottas, Raikkonen et Ricciardo, avant de changer ses gommes au 32e tour. Ressorti devant Alonso et Vandoorne en sixième position, il garda cette place jusqu'à l'arrivée, en étant quand même menacé par Magnussen, qui l'a poussé au bout de ses retranchements.

Quoi qu'il en soit, au-delà de la fatigue et la chaleur, un immense sourire se dressait sur son visage. « C'était très très dur, j'ai tout donné. Ce qui est important c'est surtout de retrouver les points. C'est un résultat incroyable, surtout après les difficultés des deux dernières courses. Ce résultat est la meilleure chose qui pouvait arriver à l'équipe.  » Et pour cause, Pierre Gasly n'était plus entré dans les points depuis le Grand Prix de Monaco (septième à l'arrivée) !


Avec le deuxième meilleur résultat de sa carrière en poche (sa quatrième place à Sakhir cette saison reste sa référence), le Tricolore part en vacances l'esprit serein. L'objectif de la reprise sera probablement de revenir encore plus souvent dans le top 10. Difficile quand même à bord d'une voiture à l'évolution figée...

Romain Grosjean : 10ème

Heureuse répétition pour le plus expérimenté de nos trois Mousquetaires ! Pour la première fois cette saison, le pilote Haas F1 Team accroche le top 10 sur deux courses consécutives, avec toutefois plus de difficultés qu'il y a une semaine à Hockenheim. Parti dixième, l'ancien pilote Lotus s'est fait remarquer dans le premier relais pour un dépassement sur Alonso, tout juste à la fin de la Virtual Safety Car causé par l'abandon de Verstappen. Non sanctionné, le natif de Genève a ensuite été le premier concurrent à passer au stand, au 29e tour, en troquant ses ultra-tendres contre des tendres.

Ressorti douzième en piste, il monta au onzième rang par le jeu des arrêts, avant de bénéficier de l'abandon de Vandoorne au 49e tour. Romain Grosjean a ainsi récupéré la dixième place, mais buta sur l'obstacle Sainz, à bord de sa Renault, et ce jusqu'à l'arrivée.

« Ma course était frustrante : il n'y avait rien à faire ! » a déclaré le pilote à l'arrivée. « C'est quand même un peu dommage. Le rythme de course était meilleur que cette dixième place. Nous avons besoin de comprendre comment améliorer la gestion de nos gommes dans ces circonstances.  »

Ce point de la dixième place fait toutefois des heureux : les membres de son écurie, qui grapille cinq points à Renault sur ce week-end hongrois. Le Haas F1 Team inflige au passage un 7-0 à Force India, l'écurie derrière elle au classement des constructeurs. Romain Grosjean retient le positif, et le fait d'avoir pu passer deux voitures en piste : « nous avons fait un travail génial ce week-end ! »


Esteban Ocon : 13ème

Les nuages s'amoncellent au-dessus du garage du natif d'Evreux. Désormais au sein d'une équipe en faillite, le protégé de Mercedes a aussi souffert ce week-end sur la piste hongroise. "Privé de freins" en Q1 samedi, le pilote Force India a tenté une stratégie de gestion sur son premier relais, en ne s'arrêtant qu'au 41e tour. Dans le top 10 au moment de son arrêt, Esteban Ocon n'a pas pu faire grand chose sur la fin de course. Reparti quinzième derrière Sergio Pérez, il passa toutefois son équipier lors du 44e tour. Maigre consolation, pour une treizième place a l'arrivée.

« Je savais que le challenge allait être difficile. Ce fut une course difficile pour nous. Nous n'avions pas assez de rythme pour remonter de l'arrière de la grille et marquer des points. »

Voyant à son tour le verre à moitié plein, Esteban Ocon se satisfait déjà d'avoir bataillé avec ses adversaires, tout en sachant là où le bât blesse.

« J'ai quand même fait une belle bataille avec les deux Renault. Mais les problèmes des qualifications ont déterminé notre place aujourd'hui. Chacun mérite désormais du repos, histoire d'arriver en pleine forme à Spa-Francorchamps. »

Espérons désormais pour lui que l'arrivée en Belgique se fera dans des eaux plus calmes côté administratif.



Et à la mi-saison, notre petit point au classement général des pilotes montre que le suspense pour le titre de "meilleur français" est total ! Sans oublier le Monégasque Charles Leclerc, quinzième, avec 13 points.

Extrait du Jeux F1 2013


Gasly, Grosjean et Ocon Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
dè_vrai_pro
dè_vrai_pro :
Gasly à voir
Ocon mouais pas CONvaincu
GrosJean c quand qu'il arrêt pleasssss
Il y a 23 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.