> > > > Officiel : Racing Point Force India sera bien sur la grille en Belgique

Officiel : Racing Point Force India sera bien sur la grille en Belgique

Sahara Force India est mort, vive Racing Point Force India ! L'équipe change de nom et est en mesure de disputer le Grand Prix de Belgique. Mais elle perd tous ses points au championnat.

© Force India - Otmar Szafnauer est le nouvel homme fort de Racing Point Force India© Force India - Otmar Szafnauer est le nouvel homme fort de Racing Point Force India

Sahara Force India est mort, vive Racing Point Force India ! L'équipe change de nom et est en mesure de disputer le Grand Prix de Belgique. Mais elle perd tous ses points au championnat.

Comme souvent, la F1 s'est retrouvée dans une situation juridico-économique complexe à cause d'une de ses équipes. Cette fois-ci, il s'agit de Force India qui a agité le paddock pendant toute la journée du jeudi. Lorsque nous sommes allés à la rencontre d'Esteban Ocon en début d'après-midi, le Français n'était pas certain de rouler le lendemain.

Finalement, la libération est arrivée en fin d'après-midi à travers un communiqué officiel de l'équipe, sobrement intitulé « Racing Point UK Limited acquiert Force India Formula One Team ». Le nouveau nom officiel de l'équipe devient donc Racing Point Force India. De l'extérieur, cela parait un changement minime. Mais les conséquences sont très importantes : c'est une toute nouvelle équipe qui fait son apparition au championnat tandis que Sahara Force India est rayé des tablettes.

L'impact financier est important puisque la répartition des revenus versés par Liberty Media est, en partie, basé sur les points marqués par une équipe. Cela signifie donc que Racing Point ne pourra pas bénéficier des 59 points marqués jusqu'à présent cette saison. Par contre, les pilotes Sergio Perez et Esteban Ocon conservent le bénéfice de leurs points.

Le seul changement majeur dans l'organigramme est le départ de Rob Fernley, qui était le directeur de l'équipe adjoint. Le nouveau maître des lieux est désormais Otmar Szafnauer, qui était jusqu'à présent responsable des opérations de l'équipe.

Il se satisfait donc de pouvoir se concentrer sur l'aspect sportif : « Alors que nous revenons de la pause estivale et nous préparons pour le Grand Prix de Belgique à venir, je voudrais remercier tout le personnel pour leur engagement et leur loyauté en cette période de transition. Maintenant que nous avons de nouveaux propriétaires et que le futur de l'équipe est assuré, nous pouvons nous concentrer sur ce que nous faisons de mieux : aller courir. Nous avons une grande équipe de dirigeants en place et cette stabilité est extrêmement importante alors que nous commençons cette nouvelle ère. »

Après des années avec des actionnaires accablés de problèmes judiciaires et économiques, l'équipe de Silverstone va pouvoir bénéficier du financement d'actionnaires bien décidés à donner à l'équipe les moyens de se battre : « J'ai eu la chance de créer et de faire grandir un certain nombre d'entreprises à succès mais l'opportunité de reprendre cette équipe est peut être mon challenge le plus excitant. Avec les autres actionnaires, nous allons investir dans de nouvelles ressources et apporter une énergie fraîche pour renforcer ce personnel afin de continuer à courir au plus haut niveau » a ainsi déclaré Lawrence Stroll.

Les couleurs de l'équipe conserveront toujours le rose et le blanc, auxquelles le bleu va être ajouté.

De notre envoyé spécial à Spa-Francorchamps


Force India, Stroll Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
AP01
AP01 :
Voilà, une solution est toujours trouvée quand il y a de l'argent sur la table...
Ce n'est que ce retard, lié à l'agrément des banques, qui a sans doute empêché un jeu de chaises musicales à Spa.
Il se murmure que, dès le GP d'Italie, Stroll pourrait signer chez son papa, qu'Ocon pourrait prendre la place de Vandoorne chez McLaren et que Kubica pourrait hériter du volant vacant chez Williams.
Réponse sous peu...
Il y a 1 mois
Aifaim
Aifaim :
Une des caractéristiques des gros hommes d'affaires, c'est que même immensément riches, ils comptent et continuent à faire fructifier leurs biens par une gestion rationnelle.

Ici, Lawrence Stroll semble - j'écris bien "semble" - mener ce rachat en dépit du bon sens. Conserver le nom "Force India" était la garantie d'une bonne place au championnat des constructeurs et donc la manne qui va avec pour l'an prochain.
L'autre souci, c'est le transfert de son fils qui peut lui coûter cher car il y aura rupture de contrat avec Williams. Il lui serait bien plus simple de laisser Lance terminer la saison et le faire changer d'écurie en 2019 car, sportivement, rien ne presse.
Par contre, conserver le duo Perez-Ocon présente plus de garanties pour obtenir des points d'ici la fin de saison et espérer remonter au classement. Sans compter que l'aide de Mercedes sera supprimée au départ de son pilote. Là encore, quid du contrat signé entre Force India et le fournisseur du P.U ?

Si, malgré tout ça, les changements de baquet se produisent, personnellement, je le regretterais, au nom du sport. Mais je reste méfiant vis-à-vis des bruits qui courent. Entre une "vraie" info et un leurre, la marge est infime. La source unique étant reprise par tous les commentateurs, l'effet boule de neige offre le lustre de la crédibilité à ce qu'on souhaite voir paraître. C'est pour cela qu'une unanimité des sites spécialisés n'a, de nos jours, aucun caractère de pertinence ou de véracité.
Il y a 28 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.