> > > > L'Allemagne maintenue au calendrier de la F1

L'Allemagne maintenue au calendrier de la F1

Après le succès de l'édition 2018, l'Allemagne conserve son épreuve à Hockenheim, grâce au soutien de Mercedes. Le calendrier 2019 compte donc 21 Grand Prix.

© Lotus F1 Team - L'Allemagne est parvenue à rester au calendrier© Lotus F1 Team - L'Allemagne est parvenue à rester au calendrier

Le calendrier de la F1 aura connu quelques rebondissements. Ainsi pendant plusieurs  mois, la tendance voulait que la F1 aille une seconde fois aux Etats-Unis, avec une course dans les rues de Miami. Mais le projet à capoter devant les contraintes administratives.

A l'inverse, s'il était prévu que l'Allemagne ne fasse qu'un retour éphémère en 2018, elle vient finalement d'obtenir une nouvelle place l'an prochain. La principale raison est que les spectateurs ont répondu présents et ont su remplir les tribunes, notamment le jour de la course. Mais surtout, Mercedes a pesé de tout son poids pour conserver son épreuve nationale et devient donc sponsor-titre de l'épreuve, ce qu'elle s'était toujours opposé à faire pendant l'ère Bernie Ecclestone.

Le constructeur allemand n'est pas le seul à injecter de l'argent pour son épreuve puisqu'Honda va faire de même avec Suzuka afin que le Grand Prix du Japon fête sa 30ème édition. Le soutien du motoriste est encore moins une surprise puisqu'il est le propriétaire du circuit. Il a donc été décidé de prolonger le contrat de l'épreuve jusqu'en 2021.

La saison 2019 va également être marquée par le 1 000ème Grand Prix de l'histoire de la discipline. Il a été un temps envisagé d'avancer la date de Silverstone afin que la F1 fête cet événement là où tout à commencer le 13 mai 1950. Mais cela aurait signifier trouver une date en avril, une période où la météo anglaise peut réserver de très mauvaises surprises. C'est donc Shanghai, replacé en troisième position à la place de Bahreïn, qui aura l'honneur de célébrer cette étape importante dans l'histoire de ce sport.

Il y aura donc également exactement les mêmes épreuves que cette saison. Mais il a décidé de renoncer au fol enchaînement de trois courses en trois semaines, entre la France et l'Angleterre, qui avait été provoqué par la Coupe du monde de football.

Pour ce faire, il a été décidé d'avancer le début de la saison d'une semaine, en organisant le Grand Prix d'Australie dès le 17 mars. Il a également été décidé de repousser Abu Dhabi d'une semaine, qui se retrouve donc au 1er décembre. Jamais une saison de F1 n'aura donc été aussi longue.

17 marsMelbourneAustralie
31 marsSakhirBahreïn
14 avrilShanghaiChine
28 avrilBakouAzerbaidjan
12 maiBarceloneEspagne
26 maiMonacoMonaco
9 juinMontréalCanada
23 juinLe CastelletFrance
30 juinSpielbergAutriche
14 juilletSilverstoneGrande-Bretagne
28 juilletHockenheimAllemagne
4 aoûtBudapestHongrie
1er septembreSpa-FrancorchampsBelgique
8 septembreMonzaItalie
22 septembreSingapourSingapour
29 septembreSotchiRussie
13 octobreSuzukaJapon
27 octobreMexicoMexique
3 novembreAustinEtats-Unis
17 novembreSao PauloBrésil
1er décembreYas MarinaAbu Dhabi

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Calendrier, 2019 et Hockenheim Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.