> > > > Renault fait disqualifier la Haas de Romain Grosjean

Renault fait disqualifier la Haas de Romain Grosjean

A la suite d'une plainte déposée par Renault, les commissaires de Monza ont décidé de disqualifier la Haas de Romain Grosjean pour fond plat non conforme. Sergey Sirotkin rentre donc dans les points.

© Haas - Romain Grosjean perd le bénéfice de sa belle course© Haas - Romain Grosjean perd le bénéfice de sa belle course

La lutte entre Renault et Haas est de plus en plus serrée au championnat Constructeurs. Tous les coups sont donc permis pour défendre sa position, que ce soit en piste ou en dehors. Ainsi à l'issue du Grand Prix de Monza, l'équipe américaine passait en quatrième position au général, grâce à la belle 6ème place de Romain Grosjean. Si les deux équipes comptaient le même nombre de points, la quatrième place de Romain Grosjean en Autriche permettait de faire la différence.

Mais c'était sans compter sur la réclamation déposée par Renault contre sa rivale pour non conformité du fond plat de ses monoplaces. Après de longues délibérations, la FIA a ainsi décidé de donner raison à l'équipe française car une directive technique publiée le 25 juillet dernier imposait aux équipes de modifier leur fond plat d'ici au Grand Prix d'Italie.

A l'époque, Haas avait fait savoir que ce délai était très court, notamment en raison de la fermeture de trois semaines imposées aux équipes. C'est d'autant plus vrai pour la formation dirigée par Gunther Steiner puisque celle-ci dépend énormément des pièces fournies par Dallara, qui fabrique son châssis. Haas l'avait fait savoir à la FIA par échanges d'emails. Sans réponse de la FIA, l'équipe est partie du principe que "qui ne dit mot consent".

Cependant, la FIA a fait savoir qu'il n'en était rien et que même si elle comprenait les contraintes logistiques imposées aux équipes en cette période creuse, elle notait qu'au moins une autre équipe avait été en mesure de faire les modifications dans les délais impartis.

Renault est doublement gagnant sur le coup puisque non seulement Romain Grosjean et Haas perdent leurs points récoltés mais en plus, Carlos Sainz est promu en 8ème position. Cela permet à Renault de désormais avoir 10 points d'avance sur ses rivaux. Cette décision fait également le bonheur de Racing Point Force India, qui retrouve la 7ème place, malgré l'effacement de tous ses points avant le Grand Prix de Belgique.

Williams peut également se satisfaire de voir Sergey Sirotkin rentrer dans les points pour la première fois de sa carrière. Du coup, l'ensemble des pilotes du plateau auront marqué au moins un point cette saison. Pour retrouver au moins 20 pilotes avec un point inscrit, il faut remonter à la saison 2005 où 24 pilotes avaient réalisé une telle performance alors que seuls les 8 premiers étaient récompensés.


Renault, Haas F1 Team et Grosjean Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




8 réactions sur cet article Donnez votre avis
pignon
pignon :
En regard du peu d'importance de ce "défaut" et de sa portée quasi nulle sur les performances de la Haas, le team Renault gagne sur le tapis vert d'une manière peu élégante, ce n'est pourtant pas l'habitude de Prost...à vaincre(!) sans péril on triomphe(!) sans gloire !
Il y a 18 jours
AP01
AP01 :
Toujours accuser ceux qui font respecter les règles et absoudre ceux qui les bafouent... C'est un leitmotiv ayant beaucoup de succès de nos jours.

C'est Haas qui ne respecte pas la règlementation. Ils ont été prévenu avant et une autre équipe a trouvé le temps pour se mettre en conformité.

C'est donc la seule faute de Haas et RNO a eu 100% raison de faire respecter le règlement. Prost n'y est pour rien, il ne dirige pas RSF1 que je sache !
Il y a 18 jours
MP
MP :
Que la FIA disqualifie une voiture ou une équipe c'est une chose et c'est normal, mais que ce soit le fait d'une autre équipe qui rage parcequ'ils perdent des points et des places c'est juste très moche
Il y a 18 jours
AP01
AP01 :
Pourquoi la FIA ne l'a-t-elle pas fait alors puisqu'elle savait que le fond plat de Haas n'était pas conforme ? Parce qu'il fallait que ce soit une autre équipe qui le fasse ! C'est absurde, la FIA étant, a priori, garante du respect des règles et du règlement...

Encore une fois, RNO n'a rien fait de coupable au contraire de Haas. Si son fond plat avait été règlementaire comme ceux de toutes les autres équipes, RNO n'aurait rien eu à faire. Et la bataille, qui vaut plusieurs millions de $, entre RNO et Haas se doit d'être équitable. Pourquoi une équipe pourrait-elle s'assoir sur des directives et les autres devoir s'y conformer ?
Il y a 18 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Qu'est-ce que c'est cette réglementation FIA qui n'est mise en application qu'à la demande d'une équipe ? C'est comme un texte de loi dans une démocratie qui ne serait mise en application qu'à la demande d'un parti politique ( heureusement ce n'est pas le cas ) .

Les gens de la FIA vont avoir du travail pour clarifier leurs réglementations , ne pas être pusillanimes et éviter des situations aussi scabreuses .

Comme d'habitude les pilotes et leurs équipes , malgré leur honnêteté , vont faire les frais de ce vide réglementaire et Monsieur Abiteboul devra faire le sale boulot de comptable des points gagnés et des $ engrangés .
Il y a 18 jours
Aifaim
Aifaim :
Il me semble que dans notre démocratie, en cas de préjudice, si aucune plainte n'est déposée il n'y aura pas de poursuite engagée. Le Parquet peut s'auto-saisir mais à un certain niveau de gravité des faits.

Renault est dans son droit et il n'y a pas à le remettre en cause. Ce qui me gêne, c'est que les deux Haas n'étaient pas en conformité avec le nouveau règlement dès leur arrivée en Italie mais que le recours n'a été déposé qu'après l'arrivée de la course et contre l'unique voiture classée à l'avant de la course. Tout se passe comme si on avait voulu laisser croire à l'équipe américaine que son retard de modification du fond plat était tacitement admis pour mieux lui faire perdre des points si la voiture se classait bien. Un recours, par exemple, après les qualifications qui aurait envoyé Grosjean et Magnussen en dernière ligne aurait été plus logique. Ceci dit, Renault a pris un (tout petit) risque. L'avant du fond plat étant relativement exposé, si la Haas de Grosjean avait subi une détérioration, l'infraction pouvait n'être plus constatée

Si Haas n'a matériellement pas pu faire modifier son fond plat - et c'est son problème - c'est que l'interdiction n'a été communiquée aux équipes que peu avant la trêve et que l'écurie a été confrontée à celle-ci mais également à la vacance sur cette période de son fabricant, Dallara.
Il y a 18 jours
bruno
bruno :
c'est petit, c'est Renault.

Ils ont une caisse pourrie, et veut gagner sur tapis vert.

Mais ils le payeront en fin de saison
Il y a 16 jours
AP01
AP01 :
Un article très pertinent et instructif, à l'attention de tous ceux qui s'offusquent que j'appelle Grosjean : "le franco-suisse"... news.sportauto.fr/news/1530982/romain-grosjean-nationalite-francais-suisse-Haas-VF-18
Il y a 11 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.