> > > > Singapour - Présentation : Ne pas se brûler sous le feu des projecteurs

Singapour - Présentation : Ne pas se brûler sous le feu des projecteurs

La saison dernière, Sebastian Vettel s'était tiré une balle dans le pied au championnat au départ du Grand Prix de Singapour. Cette année, son retard est déjà de 30 points sur Lewis Hamilton, l'Allemand doit donc garder tout son sang-froid pour continuer à être dans la course au titre. Mercedes s'attend à souffrir à Singapour mais gare à la stratégie de course le dimanche.

© Racing Point Force India - Vous les aviez oubliées, les grid girls reviennent le temps d'un week-end à Singapour© Racing Point Force India - Vous les aviez oubliées, les grid girls reviennent le temps d'un week-end à Singapour

« J'ai appris à aimer le challenge que représente Singapour. Pour moi, la première fois où j'ai couru ici en 2011 a été l'une des pires courses à laquelle j'ai participé. Sur le plan physique c'était très intense, j'avais sous-estimé à quel point cela allait l'être. Je n'étais pas du tout heureux après la course, il m'est resté une sensation que je ne veux plus jamais avoir dans une voiture. Je me suis donc promis que j'arriverais toujours sur-préparé à Singapour. »

Le Grand Prix de Singapour est le plus redouté par les pilotes car il est le plus dur physiquement. Chaleur et humidité sont un cocktail dangereux pour le corps humain et depuis son apparition officielle en calendrier en 2008, les pilotes relèvent le défi. La première expérience est rarement la bonne, surtout dans des conditions aussi difficiles et Daniel Ricciardo le confie volontiers.

Dès vendredi ce sont quatre pilotes qui vont expérimenter le circuit de Marina Bay sur un week-end de course entier. Les coéquipiers Toro Rosso Pierre Gasly et Brendon Hartley mais aussi Charles Leclerc et Sergeï Sirotkin vont relever ce défi, en espérant pour chacun qu'il ne se fasse pas dans la douleur et au prix de quelques éléments de carbone.

Le tour du propriétaire



Pour la postérité




Tarmac et mistral


L'hyper-tendre fait son retour ce week-end et Mercedes ne semble pas s'en réjouir à l'inverse de Ferrari. Les approches sont totalement différentes pour les adversaires au championnat Constructeurs, avec six trains pour les Flèches d'Argent contre neuf pour les Chevaux Cabrés. On peut noter le choix de Red Bull plus proche de celui de Mercedes que de celui de la Scuderia, comme Williams. A noter que Renault et McLaren sont les seules équipes à avoir opté pour les mêmes choix de pneumatiques.

Depuis plusieurs Grands Prix la pluie n'épargne pas la Formule 1 et il est possible que cela continue à Singapour. La première séance programmée à 16h30, heure locale, se déroulera sur le sec avec des températures ressenties aux alentours des 33-34°C. La deuxième séance se fera aussi sur piste sèche dans une atmosphère toujours lourde avec un taux de près de 80 % d'humidité et 33°C ressentis.

Des passages orageux sont annoncés pour le début d'après-midi. Ils laveraient la piste quelques heures avant la dernière séance et resteraient non loin des projecteurs pour les Libres 3. Il fera toujours très chaud avec des températures similaires à la veille. Les qualifications, elles, ne sont pas menacées et se dérouleront dans des conditions normales.

La soirée de dimanche reste incertaine. La course devrait se tenir en condition de piste sèche mais le ciel sera fortement chargé et des passages pluvieux ne sont pas à exclure, comme pour l'édition 2017.

Le programme TV

Extrait du Jeux F1 2013


Preview, Singapour City et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




10 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Deux trains d'Ultrasoft... Sachant qu'il faudra en conserver un pour la course, je me demande comment bien travailler en essais libres avec des gommes qui, au contraire des "Soft", seront utilisées pendant le grand prix.

Ceux qui misent sur le "Soft" envisagent peut-être un seul arrêt en estimant l'Ultrasoft trop fragile pour tenir la distance. Verra-t-on alors des concurrents choisir deux arrêts, ce qui est devenu rare ? Il est vrai qu'à Singapour, la perspective de subir plusieurs safety-cars est plus pertinente qu'ailleurs.
Racing Point FI, Renault, McLaren savent ce qu'ils font...
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
tOTALEMENT HORS-SUJET. Sur Youtube, vous pouvez visionner en presque intégralité et en noir et blanc, la victoire de Jean-Pierre Beltoise à Monaco en 1972.
C'est, dans toutes les conditions et les moyens de retransmission de l'époque la perception que nous avions des Grands Prix de F1. Régalez-vous !
Vous ne serez pas tout à fait dépaysés puisque, débutants, Marko et Lauda sont en piste et que le commentateur Stéphane Collaro est assisté pour le "tour par tour" qui lui donne le classement, par un coéquipier de rallye qui a fait son chemin depuis : Jean Todt.
Il y a 2 mois
JacquesE
JacquesE :
Jeudi 14 septembre ?
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
L'US Open a montré cette année un spectacle formidable , où le n°6 Djokovic s'est imposé devant l'élite , Nadal , Federer et Del Potro .

Transposé à la F1 , ça donnerait à Singapour une victoire de Ricciardo ou Verstappen devant Hamilton , Vettel et Raïkkönen . Mais la marge de possibilité de victoire en F1 est devenue si restreinte pour les outsiders , qu'il faut se contenter d'un Hamilton/Vettel ou Vettel/Hamilton . Un peu triste la F1 mais on fait avec .
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Je ne sais pas si tu t'y connais en tennis mais prétendre que Djokovic ne fait pas partie de l'"élite" répond à mon interrogation ! Djoko fait, bien évidemment, partie de l'élite du tennis mondial ! Il a remporté 14 grands chelem, gagné tous les Masters 1000 (le seul dans ce cas) et a remporté Wimbeldon en juillet !!! Excusez du peu. Son recul dans la hierarchie est due à une belssure et à quelques soucis autres apparemment. Il est au-dessus de Federer actuellement et, si Del Potro revient bien après des années de blessures, il est incompréhnesible de le classer dans l'"élite" et de faire passer Djokovic pour un joueur de seconde zone...

Bref, c'est comme si tu disais que Schumacher avait gagné un CDM après sa fracture de la jambe en battant l'"élite" représenté par Irvine et Alesi !!!
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, la piste de Marina Bay est précisément un des circuits où la hiérarchie actuelle est susceptible d'être bousculée. Les empattements longs, sur le papier, perdront de leur avantage sur ce parcours particulièrement tourmenté.
Les incidents et accidents perturberont probablement la logique via des interventions de safety-car aptes à mettre en échec les stratégies les plus élaborées.

Si d'aventure le duo dominant de la saison se retrouve aux deux premières places du Grand Prix, cela signifiera d'abord qu'il aura échappé aux tribulations habituelles. Mais sur la ligne de départ, il n'y aura de certitude pour personne.
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
AP@
Je ne dis pas que Djokovic ne fait pas partie de l'élite , je dis qu'il était n°6 sur le papier au-début du tournoi à Flushing Meadows .

Merci pour tes informations sur les blessures des uns et des autres , mon intention était de faire un rapprochement avec la F1 mais visiblement c'est raté .

Alfaim@
Bien-sûr que la grande incertitude du sport automobile s'adresse à tous les pilotes et notamment au duo en bataille pour la victoire à chaque GP . J'ai eu cette nuit une petite digression de l'esprit qui me disait que la F1 devenait très restrictive dans les chances de victoire de ses participants . Mais je partage votre avis à propos de Singapour .
Il y a 2 mois
titou
titou :
@Diskus

Dans l'histoire, peu de championnats se sont disputés entre plus que deux pilotes. S'il faut se "contenter" d'une victoire de Vettel ou d'Hamilton, cela me plaira.
En tout cas, ce sera toujours mieux que d'assister à un cavalier seul (cf Schumacher 2002, 2004, Vettel 2013 entre autres).

Tout ce que je demande, c'est que les protagonistes s'affrontent jusqu'à la dernière course, chose qui n'est arrivée qu'une année sur deux depuis 2009.

Bon après, si ce n'est pas le cas cette année, tant pis, ça ne m'empêchera pas de regarder la saison suivante... ?
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
titou@
Oui . Mais l'idée n'est pas l'évidence d'attribuer la victoire finale entre deux pilotes qui planent au-dessus des autres par leur talent , les investissements humains et financiers de leurs équipes , qui dépassent l'imagination mais , la chance qu'on laisse aux autres pilotes au-delà de tout ce spectacle organisé , qui ne donne que de l'espoir aux autres participants .
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
"où le n°6 Djokovic s'est imposé devant l'élite , Nadal , Federer et Del Potro" ?! J'avais cru comprendre que, si Djoko s'était imposé "devant l'élite" c'est que, forcément, il ne faisait pas partie de "l'élite" ! Mais tu affirme désormais que : "Je ne dis pas que Djokovic ne fait pas partie de l'élite" ?! Pas facile de te comprendre...

Cela dit, les sports ne sont pas comparables.
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.