> > > > Singapour - Course : Lewis Hamilton, de bout en bout

Singapour - Course : Lewis Hamilton, de bout en bout

Lewis Hamilton a parfaitement maîtrisé la course de Singapour. Une nouvelle fois, Ferrari s'est illustré par une stratégie hasardeuse, qui a fait perdre la seconde place à Sebastian Vettel, conquise au départ. C'est donc Max Verstappen qui sépare les deux meneurs du championnat sur le podium.

© Mercedes - Lewis Hamilton n'a jamais été menacé à Singapour© Mercedes - Lewis Hamilton n'a jamais été menacé à Singapour

Dans la chaleur de Singapour, Lewis Hamilton partait avec l'avantage de la pole position, obtenue au terme d'un tour exceptionnel en Q3. Si le premier virage s'est beaucoup mieux passé que l'an dernier, c'est le troisième virage qui a été le théâtre d'un gros accrochage puisque le Français Esteban Ocon fut projeté dans le mur par son coéquipier Sergio Perez, alors qu'il tentait une manoeuvre osée par l'extérieur.


Cela provoqua l'intervention de la voiture de sécurité mais Sebastian Vettel a eu le temps de prendre le meilleur sur Max Verstappen, ce qui lui a fait prendre la seconde position. La relance de la course fut très propre, sans tentative de dépassements ou incidents.

Puis, Sebastian Vettel a décidé de prendre la stratégie à son compte, en étant le premier à repasser par la voie des stands au 15ème tour. L'Allemand a fait le pari de passer les gommes ultra-tendres alors que Lewis Hamilton, qui a effectué son arrêt dès le tour suivant, a opté pour les gommes tendres. Les deux leaders du championnat se sont donc mis sur deux stratégies différentes. Le Britannique fut en mesure de reprendre la tête, surtout que Vettel retrouva Sergio Perez sur son chemin. Le temps perdu derrière le Mexicain fut fatal à Vettel puisque Max Verstappen fut en mesure de ressortir juste devant la Ferrari.

Kimi Raikkonen et Daniel Ricciardo ont décidé d'adopter une stratégie décalée puisque l'Australien fut en mesure de repousser son arrêt au 28ème tour. Cela lui permit de passer également les gommes ultra tendres alors que Kimi Raikkonen avait lui opter pour les tendres, que Ferrari n'avait encore jamais utilisé du week-end.

Au 35ème tour, Sergio Perez a perdu ses nerfs en tentant désépremment de passer la Williams de Sergey Sirotkin puisque cela fait plus de 20 tours qu'il tentait de trouver l'ouverture : en pleine ligne droite, le Mexicain s'est décalé en direction du Russe. Si les deux pilotes se sont percutés, seul le pilote Force India a subi de gros dégâts, avec notamment une crevaison. Les commissaires ont également décidé de le sanctionner d'un passage par les stands supplémentaires.



Sergey Sirotkin a continué de faire parler de lui puisqu'il a ensuite poursuivi une défense musclée sur Romain Grosjean, au moment où Lewis Hamilton revenait sur eux ! Cela permit à Max Verstappen de se replacer dans les échappements de la Mercedes. L'Hollandais tenta même de se décaler mais le leader du championnat et de la course resta vigilant. Par contre, Romain Grosjean fut sanctionné de cinq secondes de pénalité pour ne pas avoir respecté les drapeaux bleus, tout comme pour Sergey Sirotkin.

Par contre, Fernando Alonso a choisi cette course pour se rappeler au monde de la F1 en signant une belle 7ème place. Il fut même en mesure de signer le meilleur temps en course au 41ème tour puisque l'Espagnol pointait à 55 secondes de Daniel Ricciardo et 20 secondes devant Carlos Sainz. Mais finalement, c'est Kevin Magnussen, sur une stratégie à trois arrêts, qui a récolté ce prix honorifique.

Sur la fin de la course, Sebastian Vettel a fini complètement en roue libre, se laissant décrocher par Max Verstappen puisque Valtteri Bottas était très loin. L'Allemand perd donc encore du terrain sur Lewis Hamilton au championnat puisqu'il y a désormais 40 points entre les deux hommes alors qu'il ne reste plus que six courses cette saison.



Sondage : Quel est VOTRE pilote du jour de ce Grand Prix de Singapour 2018 ?




Course, Singapour City et Hamilton Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




17 réactions sur cet article Donnez votre avis
RobertSylvain
RobertSylvain :
Comme la saison dernière je crois que Vettel montre ses limites quand la tension monte. Dans le camp Mercedes c'est le contraire, plus la tension monte plus Hamilton est excellent. Ferrari n'est pas devenu aussi mauvais en deux courses.
Il y a 7 jours
A&B
A&B :
Dans le top 6:
Hamilton: hors catégorie trop au dessus du lot.
Verstappen: tout d'un futur CDM
Vettel: inconstant à l'image de son équipe
Bottas: comparaison cruelle avec son coéquipier
Raikkonen : démotivé et on le serait à moins
Ricciardo: démotivé aussi!


Il y a 6 jours
Aifaim
Aifaim :
Il fût une époque où l'équipe faisait rentrer la voiture la moins bien classée afin de choisir la meilleure monte pneumatique pour l'autre. Räikkönen aurait démontré le problème et Vettel aurait chaussé les soft.
Pas question de reprocher à la scuderia d'avoir tenté quelque chose mais leur calcul s'est avéré faux. Vettel est rentré un tour ou deux trop tôt pour espérer passer la Mercedes.
Un seul abandon sur un circuit comme celui-là, c'est tout bonnement incroyable sauf que les pilotes se sont montré très sages - à part Perez - en appliquant les consignes du premier au dernier tour.
Satisfaction de voir Alonso "meilleur des autres", du baume au coeur pour l'Espagnol pas tout à fait remis de son récent accident et à l'orée d'un marathon de courses qui va, de plus, le faire jouer avec les fuseaux horaires.
Il y a 6 jours
AP01
AP01 :
Merci à Perez et Sirotkin pour avoir animé la course qui fut soporifique à l'avant !

Fin de week-end parfait pour Hamilton. Alonso, malgré sa 7ème place, ne doit pas regretter un seul instant sa décision de quitter la F1.
RB ne pourra pas trop critiquer RNO ce week-end, certes sur un circuit qui leur était favorable.
Vettel ? Il n'a pas commis d'erreur en course et n'est pas allé au clash avec Verstappen. Il valait mieux pour lui cela dit, car le battave n'allait pas lui faire de cadeau.

Rien n'est fini pour le CDM, même si Vettel a encore grillé une cartouche sur un terrain favorable.
Il y a 6 jours
Ayenge
Ayenge :
Vettel semblait avoir fait le plus gros du job en disposant de Max dans le 1er tour.... Mais l idée des Ultra n était pas excellente.. il avait une belle petite marge sur Max avant son pit et Max a continué á tourner avec des Hyper doigts encore quelques temps... Et Vettel ressort quand même derrière... Son 1er tour avec les Ultra a du être vraiment "mauvais".

Il limite quelque peu les dégâts en gérant des Ultra pour s éviter un 2eme pit et sombrer dans le classement mais on sent de plus en plus de fébrilité du côté de Ferrari/Vettel...

Le gap devient conséquent a 6:courses de la fin...

Les +
Hamilton
Max
Alonso

Les moyens
Kimi
Bottas
Ricciardo

Les moins
Perez... Que de points envolés pour FI
Renault...pas top
Il y a 6 jours
Arno5
Arno5 :
Vettel n'a pas eu de chance avec sa sortie des stands derrière Pérez. Avec son nouveau train de pneus, il aurait du tourner en 1'44 ou 1'45, au lieu de cela, il a tourné en 1'49"3 au 16e tour!

L'undercut n'aurait pas fonctionné pour passer Hamilton qui avait 2.5 secondes d'avance, mais il aurait du facilement conserver sa 2e place en ayant 2.5 secondes d'avance sur Verstappen avant l'arrêt et en chaussant des pneus neufs.

Ferrari aurait du attendre un tour de plus, mais Hamilton avait haussé le rythme et prenait 5/10e au tour à Vettel sur les tours 12-13-14, c'était le dernier moment pour tenter cette stratégie d'undercut qui aurait pu faire gagner 14 points à Vettel au championnat. Ils ont joué et ont perdu 3 points au championnat.
Avec un peu de chance, une safety-car sur l'accrochage Pérez-Sirotkin aurait mis Mercedes dans une situation très délicate : pneus neufs ou track position? A ce jeu c'est souvent les poursuivants qui ont l'avantage de choisir de faire le contraire du leader (comme en Italie).

Tout s'est joué le samedi et avec brio pour certains et la course fut moins passionnante sur ce circuit atypique.
Il y a 6 jours
Jeanfran
Jeanfran :
Comment Ferrari avec la voiture la plus rapide du plateau à pu perdre quatre des cinq dernières courses? En plus les derniers circuits étaient favorables aux qualités de la Scuderia. Comme en 2017 on a un vrai gâchis.
Il y a 6 jours
VdeV
VdeV :
@Jeanfran
Les voitures sont très proches alors faudrait se poser la question de la qualité des pilotes. Soit Hamilton est trop fort soit ses adversaires sont pas au niveau...
Il y a 6 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Un Grand Prix très éprouvant physiquement pour les pilotes . Hamilton et Vettel épuisés à l'arrivée , Verstappen plus frais mais 10 ans plus jeune .

En fait l'ordre des qualifications se retrouve à l'arrivée de la course mais ça ne veut pas dire qu'il ne s'est rien passé pendant le Grand Prix . Hamilton a même annoncé à la radio qu'il repassait au plan A à 20 tours de la fin . Je suppose qu'il se mettait à nouveau dans le rythme des longs relais . Verstappen avec ses problèmes de boîte termine dans le sillage d'Hamilton avec sa RedBull/ Renault absolument géniale sur le circuit de Singapour au point de devancer Vettel de 30 secondes .

Vettel semble résigné . Il a soit-disant la meilleure voiture ( ce qui reste à prouver en piste ) mais s'est mis en régime économique quand il a compris qu'il n'avait aucune chance de gagner la course . Pas bon pour la fin de la saison d'autant qu'Hamilton ne baissera jamais les bras .

Bottas , Raïkkönen et Ricciardo terminent à une encâblure de Vettel sans s'économiser .

Le vilain petit canard c'est Chéco Pérez qui envoie Ocon dans le mur , freine Vettel à sa sortie des stands et percute volontairement Sirotkin qu'il n'arrivait pas à dépasser . Il se prend un passage par la ligne des stands mais méritait plus que ça .
Il y a 6 jours
Aifaim
Aifaim :
Ce Grand Prix ne m'a pas plu parce qu'il est une caricature de la Formule1 actuelle dans toute son efficacité. On ne court plus, on gère en espérant que les autres feront moins bien dans ce domaine.
Comme tous les concurrents, Hamilton a géré son Grand Prix. Ce n'est pas une critique individuelle, c'est un constat. Dans le cadre d'un championnat du monde qui se profile, c'est logique, c'est comptable mais c'est à mille lieues de son tour d'équilibriste de la veille.
Ferrari et Vettel ont tenté quelque chose - Ricciardo aussi - mais la raison comptable les a privés d'une quelconque audace en piste tant par l'usure de leurs gommes que par l'impossibilité de dépasser et prendre ainsi l'avance suffisante ou non d'un changement de pneus supplémentaire.
Magnussen n'avait rien à gagner ni à perdre dans cette course. Alors, il s'est amusé en consommant les gommes hypertendres que son élimination en Q1 avait sauvé. Résultat ? Un meilleur temps en course qui laisse LE binôme du jour, Hamilton/Mercedes à 1".
Ennuyeux, ce GP ? Non mais c'est un remake de Monaco : Il y aura des safety-cars, il suffit d'attendre. Celle du premier tour ne compte pas puisqu'un changement de pneus à ce moment-là relègue à la 20e place et fait perdre le bénéfice d'une bonne qualification. Alors les pilotes ont attendu, les ingénieurs ont attendu, le public a attendu. Et moi j'attends... le prochain Grand Prix.
Heureusement, dès la course finie, il y avait la finale sprint du championnat Blancpain séries sur le net au Nurburgring qui débutait. Et là...
Il y a 6 jours
Ayenge
Ayenge :
C vrai q Perez a plus q décembre.onné sur ce GP...par contre il n avait aucune raison de laisser passer Vettel facilement... Il faisait sa course. Je blamerais plutôt Ferrari qui a mal calculé le pit pour faire sortir Vettel devant Perez ou plus en arrière pour ne pas perdre de temps...
Il y a 6 jours
Robert
Robert :
Cette saison entre Vettel et Hamilton le duel est resté correct sans comportements antisportifs comme celui de Vettel à Bakou l'an dernier. Les choses pourraient changer si Vettel se voyait acculé il pourrait perdre ses nerfs et commettre l'irréparable. On ne le souhaite pas mais je le crains.
Il y a 4 jours
titou
titou :
Le plus beau grand prix que j'ai vu de ma vie, après Monaco de cette année. Avec toute l'action en piste, cette saison restera pour moi la plus belle et la spectaculaire de toute...

Plus sérieusement, entièrement d'accord avec @Aifaim.Si Vettel et Ferrari ne redressent pas rapidement la barre, en plus d'avoir des courses ennuyeuses, nous n'aurons même plus de bataille pour le titre.

Après, Hamilton a tellement l'air au dessus du lot que je ne vois pas ce qu'il peut lui arriver.

@Robert
Je pense que Vettel est déjà acculé. Je ne pense pas qu'il fera quoi que ce soit d'anti-sportif. J'espère juste pour le suspens qu'il ne va pas baisser les bras.
Il y a 4 jours
Rallye2
Rallye2 :
@titou
Son problème c'est les nerfs. Chaque saison il pète un ou deux cables. En plus faut qui gagne toutes les courses et avec la pression ce sera dur. A ce stade de l'année c'est Hamilton qui mérite bien plus d'être champion.
Il y a 3 jours
Chopper
Chopper :
Super Lewis, incroyable en qualif, excellent en course, bref du grand lewis ! bonne course de max également.
Mention spéciale à Alonso :)

J'ai remarqué qu'encore une fois, la safety car sort après que monseigneur Vettel ait terminer son dépassement?

course ennuyeuse dans l'ensemble.

Félicitations à Perez pour avoir fait perdre autant de points à son écurie, pfff...
Il y a 2 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Je me demande ce qui peut encore motiver la Scuderia à une semaine du Grand Prix de Russie ? Sans aucun doute peaufiner la voiture exceptionnelle qu'elle a créée , faire tourner Vettel et Raïkkönen sur les simulateurs ( peut-être même Leclerc ) .

L'équipe a fait un travail de développement parfait de la machine . Il reste à mettre en place une organisation de l'équipe qui ne pourra plus faire la moindre erreur .

Vettel fera son maximum mais la fiabilité/longévité/performances des motorisations va commencer à poser des problèmes .

Sans doute une fin de championnat déjà en faveur de Mercedes mais peut-être , pour une fois , un vrai spectacle de F1 avec une Ferrari qui se bat pour la victoire .
Il y a 1 jour
Marc Diskus
Marc Diskus :
Pardon à nos lecteurs mais je parlais d'une victoire en CDM d'une Ferrari depuis Raïkkönen en 2007 .
Il y a 1 jour
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.