> > > > Mercedes a abattu ses cartes de stratégie

Mercedes a abattu ses cartes de stratégie

Afin de maximiser les chances de titre de Lewis Hamilton, Mercedes a été contraint de prendre ses responsabilités et de passer des consignes d'équipe afin de laisser passer Lewis Hamilton. Une décision logique.

© Mercedes - La hiérarchie est désormais claire chez Mercedes© Mercedes - La hiérarchie est désormais claire chez Mercedes

Depuis cet été, les choses sont claires chez Mercedes : il y a clairement un numéro 1 chez Mercedes et il s'agit de Lewis Hamilton. Déjà en Hongrie, Toto Wolff, le directeur de l'équipe, avait indiqué que Valtteri Bottas était un coéquipier parfait mais ne voulait pas assumer que celui-ci était au service du Britannique.

A Monza, second épisode dans la saga Mercedes lorsque les stratèges de Mercedes ont laissé en piste Valtteri Bottas afin de le laisser devant Kimi Raikkonen et ainsi favoriser le retour. Ayant détruit ses pneumatiques en suivant son compatriote, le Finlandais de Ferrari ne pourra alors rien faire lorsque Lewis Hamilton porta une attaque.

Mais en Russie, le muret des stands a été contraint de recourir au dernier étage de la stratégie, en ordonnant au pilote n°77 de laisser passer son coéquipier. Cependant, les dirigeants de l'équipe se réfugient officiellement derrière une sombre histoire de blistering sur les gommes du Britannique, victime d'une mauvaise stratégie de l'équipe qui l'a fait ressortir des stands derrière son rival pour le titre.

Pourtant le Finlandais a opté de ne pas se taire dans les derniers tours en demandant à son équipe qu'est-ce qu'il était prévu pour l'arrivée alors que le doublé de l'équipe était assuré. Il a alors été décidé de figer les positions et de ne pas effectuer une nouvelle inversion des positions.

Prouvant le malaise au sein de l'équipe vis-à-vis du pilote finlandais, Lewis Hamilton a tenu à ne pas célébrer particulièrement cette victoire, le faisant monter sur la première marche du podium avec lui et lui proposant même d'échanger leur coupe. Il a ainsi reconnu à demi-mot que cette 70ème victoire n'était pas la plus méritée : « En fait, c'était une journée quelque peu difficile. Valtteri a été un vrai gentleman de me laisser passer. Normalement lorsque nous faisons un doublé, nous sommes ravis. Valtteri méritait de gagner mais aujourd'hui c'était un vrai travail d'équipe. »

L'expression du Finlandais sur le podium était plus explicite que des milliers de mots.


Si on peut estimer qu'une telle décision ne grandit pas le sport, elle est somme toute logique. En effet, l'écart de performance entre Mercedes et Ferrari s'est nettement resserré cette saison. Si Lewis Hamilton compte ce soir 50 points d'avance à cinq courses de la fin, il le doit principalement aux nombreuses erreurs de Sebastian Vettel et de Ferrari. Mercedes ne veut donc prendre aucun risque : si au soir d'Abu Dhabi, Lewis Hamilton venait à perdre le titre pour cinq points, tout le monde ne manquerait pas de pointer du doigt la course de Sotchi.

Dans ce contexte, on comprend pourquoi Mercedes a fait le choix de conserver le pilote plutôt que de faire le pari de la jeunesse avec Esteban Ocon.


Sondage : Comprenez-vous la décision de Mercedes à Sotchi ?




Mercedes, Hamilton et Bottas Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




7 réactions sur cet article Donnez votre avis
Supervroum
Supervroum :
Quelle belle langue de vipère ce toto

Je n'apprécie pas Hamilton, ça tombe bien y s'en fout de moi, il ne me connais pas ? mais là, franchement, aucun risques n'était pris si LH finissait 2e .... Ça a gâché le podium et dire que c'était aussi pouf le titre constructeur, comment dire... LoL ??? Y devient aussi c.. que N.lauda le toto....
Ou alors, et ce serait a ce moment compréhensible, les PU arrivent peut-être en bout de course et une gestion délicate s'annonce peut être entre les divers spec et peut être que seuls vont restées en ''bon état'' les ''moins puissante'' et craignent Ferrari de ce côté ???

Sinon une belle course de Verstappen que l'on apprécierait voir de lui plus souvent et enfin peut être l'apprécier et aussi la belle pique envoyée a Abitbul sur son moteur, peut pas lui donner tord !
Il y a 16 jours
Aifaim
Aifaim :
Hamilton a justifié de prendre la place de Bottas en dépassant Vettel puis en prenant suffisamment de marge pour que son équipier soit également à l'abri des attaques de la Ferrari.
D'après ce qu'on lit, les pneus du Britannique en auraient payé le prix par une dégradation importante. Ceci confirme qu'à la régulière, Bottas n'aurait pas été menacé pour la victoire. Mais aussi que la faiblesse du duo Ferrari/Vettel a permis ce tour de passe-passe dont le staff Mercedes aurait eu tort de se priver d'autant qu'il en appelle un futur inversé. Espérons que, s'il a lieu, il sera plus discret...

Ce type de schéma tactique a toujours eu lieu en Formule 1 et de manière bien pire dans sa première décennie : les "premier" et "second" pilotes récupéraient en course celles de leurs équipiers lorsque leur propre monoplace avait eu trop d'ennuis.
Il y a 16 jours
V6Turbo
V6Turbo :
Toto Wolff s'est exprimé hier sur son choix stratégique. Si son explication est de bonne foi (je ne vois pourquoi il inventerait cette histoire) la victoire d'Hamilton parait juste un petit peu moins "mercantile" que ce que l'on l'on pouvait imaginer en live. L'affaire aurait pour origine une incompréhension interne entre Wolff et James Vowles, le responsable de la stratégie. Une discussion qui a un peu trop duré et fait rentrer Hamilton un tour trop tard. Bilan de cette erreur, le pilote Mercedes est ressorti juste derrière Vettel (comme un undercut mais à l'envers).
Conséquence, quelques tours d'attaque dans boite du pilote Ferrari, un dépassement superbe, certes, mais des gommes arrière bien secouées dans l'opération (blistering). Laisser Hamilton klaxonner derrière Bottas jusqu'à la fin de la course, c'était s'exposer a une dégradation ingérable de ses enveloppes arrières. D'où le choix d'intervertir les positions des deux Mercedes, Bottas disposant de pneus en bien meilleur état.
Toto Wolff avoue qu'il ne voulait pas courir le risque de voir Vettel prendre des points supplémentaires avec l'épée de Damoclès d'un éventuel abandon puis d'une contre perf dans les 5 prochains RDV.
Dans l'affaire il serait injuste de reprocher quoi que ce soit à Hamilton qui a fait son job en retrouvant son bien. N'empêche que le pauvre Bottas reste le dindon de la farce, histoire ou pas.
Ma petite pique du jour est dirigée contre la mauvaise foi de certains qui depuis 24 heures crient au loup en faisant semblant de plaindre Bottas "victime d'une terrible injustice", mais qui n'osent pas dire qu'ils sont surtout désolés de voir le championnat presque plié au profit d'Hamilton. A crier trop fort on perd sa voix...
Il y a 15 jours
Ayenge
Ayenge :
@V6 Turbo

+10

Toto a juste appliqué le dicton "un tiens vaut mieux q deux tu...ne l auras pas" !
Il y a 15 jours
Supervroum
Supervroum :
Je maintiens que laisser les positions telles quelles ne changeait rien à la suite du championnat, c'était totalement inutile.
Quand à dire que certains se cachent derrière Bottas, c'est un peu fort de café et pas trop bien venu, on a nos préférences, et personnellement je n'ai nul dieu en un pilote précis, je dis haut et fort que Hamilton et bien n'en déplaise à ses fans, je ne l'aime pas, j'ai le droit non ? ah peut être pas en fait ? Il faut être bienséant en pensant comme le veulent certains ?
NON désolé !
Je n'aime pas LH, mais je n'ai jamais dis qu'il ne méritais pas ce titre qui lui tends les bras, il a su gérer d'une belle façon les moments difficiles ce qui fait toute la différence avec Vettel, trop inconstant.
Autant que ce titre lui revient avec brio cette année, autant je n'approuverais jamais le hold up éffectué sur le dos de Massa !!!
Bref, s'il en ai qui adule LH, je ne leur ôte pas ce droit, chacun est encore libre de penser comme il veut, du moins je l?espérè ! Mais dans notre méiocratie actuelle, tout est possible.
De plus, soit disant, toto fait une bourde que convainc notre expert....ok.... mais faut tous nous prendre pour des imbéciles quand même !
Si on lit bien entre les lignes, cela veut dire que du départ, il était conclu que ce serait LH qui gagnerait, lisez bien les commentaires du toto et certains plus haut.
Convaincu, peut être pas, seul l'aveugle ne peut voir.
Bref, je le répète même si LH n'est pas MON pilote à moi, je n'empêche nul autre de penser différemment et je respecte ce choix.
Les consignes, elles ont toujours été là et le seront toujours, les années TODT sont celles qui ont particulièrement marqué l'histoire moderne de la F1, mais il y en a bien eu d'autres !!!
Le fameux doublé JORDAN avec Hill et Ralf Schumacher en ai aussi une, Ralf plus rapide que Damon, il lui a été demandé de ne plus attaquer afin de préserver un doublé historique pour Jordan, mais là, je comprends plus, Jordan "l'artisan" face à des rouleaux compresseur comme Ferrari, l'histoire est là.
Bon vais cesser de m'épancher mais libre à chacun de s'exprimer, mais merci de respecter la pensée de chacun.
Bottas à dominé LH tout le WE, ça fait peut être mal au fondement d'entendre ça, mais oui, Bottas à bien dominer LH, et après on tire sur Bottas en disant que ses résultats sont trop en dessous de LH, qu'il ne tient pas la route, etc etc etc
Et là, paf Bottas domine .... ah ben c'est ballot hein
Donc pour remettre le dieu sur son estale, on a toute la fourberie du todt, heu pardon du toto qui s'exprime
Donc peut être à d'autres de se remettre en question, non ?
J'ai exprimé une opinion qui est la mienne, un avis, un constat perso, libre à chacun d'en faire ce qu'il veut, je n'ai pas la science infuse.
Du coup Verstappen, que j'ai du mal à m'en faire une idée passe un peu à côté, une belle course, propre, rare pour être souligné, et joliment gérée, ça, perso, j'ai aimé.
Il y a 15 jours
Arno5
Arno5 :
@Supervroum:
"Bottas à dominé LH tout le WE, ça fait peut être mal au fondement d'entendre ça, mais oui, Bottas à bien dominer LH"
On parle de 2017 ou de 2018??
L'année dernière, en Russie, Bottas a dominé Hamilton tout le week-end, ça c'est vrai. Il avait été meilleur à toutes les séances d'essais, s'était qualifié devant le Britannique, avait fait un très bon départ et une course solide pour finir largement devant un Hamilton qui était "nulle part" ce week-end là.

Cette année, avant la Q3, c'est Bottas qui était largement dominé par Hamilton en ayant fini derrière le Britannique aux 5 séances (il cachait son jeu sans doute?).
En Q3, c'est surtout Hamilton qui se saborde tout seul sur ses 2 tours rapides. Bottas était probablement moins rapide (comme le montrent les temps des différents secteurs). Je ne remets pas en cause sa pole, le but c'est d'être le plus rapide en Q3, mais Bottas n'a absolument pas "dominé" aux essais. Il a été plus "malin" si on veut, ou moins "gourmand" que Hamilton qui voulait peut-être refaire le coup de Singapour.

En course, si Bottas avait été dominateur il alors pris le large alors que son avance est resté entre 1.0 et 1.7 seconde. Ce n'est pas une surprise, il était un peu moins rapide que Hamilton pendant les simulations de course de vendredi.

Si Hamilton n'a pas connu un dimanche sympathique, il ne peut s'en prendre qu'à lui même d'avoir raté ses tours en Q3, mais il ne doit probablement pas gamberger sur son rythme qui était très bon (et infiniment meilleur qu'il y a 17 mois).

A mon avis, Bottas n'a pas le niveau pour concurrencer Hamilton sur tout un championnat et lorsque Bottas fait mieux que le Britannique c'est très souvent parce que Hamilton s'est raté ou qu'il fait un week-end pourri dont il a le secret (Chine, Canada cette année ou Russie, Monaco l'an dernier).
Il y a 15 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Autriche 2002 et Barrichello qui laisse passer Schumacher dans le dernier virage ( merci Arno5@ pour tes précisions sans failles ) était , à mon avis , le plan de Jean Todt d'établir un record inégalable dans l'Histoire de la F1 . Il en résulte un palmarès étourdissant de 7 titres ce Champion du Monde et 91 victoires en GP pour Michael .

Je ne peut m'empêcher de penser que Wolff est en train de reproduire avec ses mêmes consignes d'équipe , le même dessein d'amener Hamilton encore plus haut sur les tablettes de la F1 . Les consignes d'équipe sont les mêmes , la supériorité relative des voitures est la même et le niveau des pilotes est au sommet de leur art .

Il n'empêche que de bouleverser un GP en changeant l'ordre naturel de la course , est écoeurant par rapport à l'étique , pour celui qui se transforme en gentil serviteur alors qu'il était le vainqueur .

Ce n'est qu'un avis personnel qui n'engage que moi mais qui ne m'empêche pas de trouver la décision prise par Mercedes complètement injuste , calculatrice , attristante pour Bottas . Question : lequel entre Hamilton et Bottas avait-il la plus grande déception à porter sur son visage sur le podium ? Moi je sais .
Il y a 15 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.