> > > > Plénitude pour Hamilton, satisfaction pour Bottas, auto-défense pour Verstappen : les réactions du top 3 à Suzuka

Plénitude pour Hamilton, satisfaction pour Bottas, auto-défense pour Verstappen : les réactions du top 3 à Suzuka

Une victoire sans partage pour Lewis Hamilton à Suzuka... voici les principales déclarations des trois premiers pilotes de ce Grand Prix du Japon !

© Mercedes - L'équipe allemande a décroché à Suzuka son quatrième doublé de la saison © Mercedes - L'équipe allemande a décroché à Suzuka son quatrième doublé de la saison

A Suzuka, Lewis Hamilton a remporté la 71e victoire de sa carrière, la 50e pour le compte de Mercedes, et la cinquième sur le sol japonais. Mieux encore, la série actuelle parle pour lui : le Britannique a remporté six des sept dernières courses du calendrier ! Une dynamique entretenue avec ce Grand Prix, personne ne l’ayant inquiété lors des 53 tours. Cerise sur le gâteau, Sebastian Vettel, son désormais seul rival pour le titre, s’est (encore) pris les pieds dans le tapis, sur le côté de la Red Bull de Verstappen précisément.

Toujours bluffé par sa voiture, les premiers mots de Lewis Hamilton à l’arrivée étaient teintés d’une douce euphorie : « j’ai adoré chaque seconde en piste : le week-end dans son ensemble a été incroyable pour l’équipe. »

Son feeling s’illustre de la façon suivante : « j’ai eu une sensation incroyable. J’ai pu gérer mes pneumatiques comme je le voulais. L’équipe progresse encore ! Les gars que vous voyez ici dans le garage et ceux à l’usine travaillent si dur pour créer cette bête de course. Je suis si reconnaissant. Notre magnifique doublé montre la force de l’équipe sur la durée. »

Au général, Hamilton compte désormais 67 points d’avance sur Vettel. Si le Britannique marque huit points de plus que l’Allemand à Austin, il sera sacré champion du monde pour la cinquième fois. Le principal intéressé se tourne déjà vers le prochain Grand Prix, dans deux semaines.
« Quand vous terminez un week-end positif et quand vous allez sur un autre Grand Prix, vous ne savez pas à quel niveau se situera la performance. Mais nous sommes souvent compétitifs à Austin. Je suis impatient de lâcher les chevaux là-bas ! » Lewis Hamilton arrivera en terrain conquis, en vainqueur des quatre dernières courses sur le tracé texan.


Bottas et sa meilleure place possible

De nouveau deuxième, Valtteri Bottas a parfaitement rempli sa mission d’équipier. Parti de la même position, le Finlandais n’a jamais pu mettre la pression sur Lewis Hamilton. Et de toute évidence, il n’avait guère le choix : une fois le départ passé, la consigne était donnée de ne pas inverser les positions. Ce qu'il a fait avec brio, en évitant les embûches et en résistant au retour de Verstappen en fin de course.

« Je savais que cela allait se passer comme ça », a admis le pilote #77 après coup, bien conscient de son statut après la consigne reçue il y a une semaine à Sotchi. Le tout en ajoutant : « nous avions pour mission de ramener le doublé. Tout s’est bien passé en début de course. Le rythme était bon mais j’ai eu des cloques sur mes pneumatiques à la fin de mon second relais. J’ai quand même atteint mon objectif : la deuxième place. »

Officiellement hors course pour le titre, l’ancien pilote Williams va espérer que Lewis Hamilton décroche la couronne dés Austin. Et pour cause, une fois que le Britannique aura atteint l’objectif, Bottas pourra véritablement se battre pour la victoire. « Je suis capable de le challenger » assure déjà celui qui conforte sa troisième place au classement des pilotes, 11 points devant Raikkonen. Bottas contribue aussi à la bonne forme de l’équipe chez les constructeurs. Mercedes pointe actuellement 78 points devant Ferrari.


Verstappen est son propre avocat

Le Néerlandais de 21 ans a connu une course mouvementée ! La principale action de son Grand Prix fut cet accrochage avec Vettel au huitième tour, à l'entrée de Spoon Curve. Fond-plat endommagé, Verstappen a survécu par la suite, de belle manière. Mais son constat sur cet accrochage est sans concession.
« C’est un virage dans lequel on ne peut pas passer », a-t-il indiqué aux journalistes, avant de pointer du doigt Vettel.«  Il est venu en sous-virage sur ma voiture, un peu comme mon accrochage avec lui en Chine cette année. Il aurait pu passer facilement si il avait attendu. Cela montre que même les pilotes les plus expérimentés font aussi des erreurs ! Je suis vraiment heureux de terminer à nouveau sur le podium ici, surtout après cet incident. »

Un peu plus tôt, le pilote Red Bull avait connu un autre incident, avec la seconde Ferrari. Parti troisième, Verstappen ratait le freinage de la dernière chicane, coupait dans l'échappatoire avant de revenir de façon peu cavalière sur la piste, en tassant Raikkonen. Les commissaires ont rapidement dégainé une pénalité de cinq secondes, appliquée lors de son passage aux stands. L'accusé s'est défendu avec certitude. « Je pensais que j’avais laissé assez de place. Kimi a choisi la mauvaise ligne. Cette pénalité était ridicule. »


"Pas extraordinaire avec les tendres" selon ses mots lors du premier relais, Verstappen a ensuite attaqué avec les super-tendres lors du second. Preuve de sa belle fin de course, il termine à 1,3 secondes de Bottas. Rageant au vu de sa pénalité ? Quoi qu'il en soit, le pilote #33 est un des hommes de Suzuka, avec un troisième podium en autant de courses sur cette piste. Il prend aussi le large face à Daniel Ricciardo, avec 27 points d'avance au classement général des pilotes.


Hamilton, Suzuka et Déclaration Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




8 réactions sur cet article Donnez votre avis
yanoo11
yanoo11 :
Ce qui est bien avec Versappen c'est qu'on connait sa version des incidents sans même l'entendre parler, ça fait longtemps que j'ai pas vu un pilote avec autant de mauvaise fois. Quand il est en tord il ne le reconnait pas (Kimi a choisi la mauvaise ligne...) et quand il est pas en tord il enfonce bien le pilote concerné alors qu'il ne supporte pas le même traitement à son égard... On peut rajouter la dessus Rebull qui le soutient en permanence (c'est vrai que les tords étaient partagés quand il avait sorti Ricciardo... lol). On dirait un enfant gâté faudrait qu'il prenne du plomb dans la tête un peu.
Il y a 2 mois
Ayenge
Ayenge :
Max n'a aucune excuse par rapport á Kimi et il s en sort bien avec 5 secs... maintenant il faudrait q la FiA/commissaires s accordent sur les sanctions... Je pense q Kimi avait eu 10 secs par rapport á Lewis (si mes souvenirs sont bons)... Pourtant je pense que vis á vis de Kimi, Max aurait mérité bien plus q 10 secs...au lieu de ça... 5 ?????? Pourtant il embarque Kimi volontairement dans les bas côtés..

Par rapport á Vettel, je pense q Vettel a été un peu trop "optimiste" surtout qu il aurait dû savoir á qui il avait affaire...me souviens q Lewis avait aussi tenté une passe "similaire" sur Max á Sotchi...il s est juste laissé une marge de sécurité ...c q n a pas fait Vettel hélas !

Au fait je n'ai bien compris pourquoi Grosjean s est plaint de Perez au moment où celui-ci le passait ?? Sans doute raté un épisode...
Il y a 2 mois
Robert
Robert :
A quatre courses de la fin, le championnat est plié. Hamilton/Mercedes encore sans faute quand Vettel/Ferrari les accumulent. Logique que 6 des 7 dernières courses sont revenues à Hamilton, rien à redire, c'est mérité.
Verstappen trop fougueux? On pourrait le blâmer s'il n'était pas si rapide et si spectaculaire. Un peu de spectacle c'est pas de refus. Quand il deviendra champion du monde on oubliera ces passes d'armes pour le couvrir de louanges.
Il y a 2 mois
TT
TT :
80 pôles, 71 victoires. Pas mal quand même!
Il y a 2 mois
GuerinJF
GuerinJF :
GP sympa sur un super circuit. Sacré contraste entre Hamilton et Vettel. Calme et force contre nervosité et impatience. Quatre courses à venir et seulement une cinquantaine de points de retard entre Bottas et Vettel. Avec le départ d'Arrivabene va y avoir du ménage chez Ferrari!
Il y a 2 mois
Ayenge
Ayenge :
Franchement Ferrari devrait s inspirée de Ford/Ogier... Il faut être "présents" pour pouvoir saisir tte les opportunités qui se présentent et non pas se tirer une balle dans le pied au début de chaque course...

Allez Ogier...c encore faisable pour une 6eme !!!

Par contre en Motogp j'ai l impression que Rossi a atteint sa limite en considération de son âge. Il est loin d être ridicule mais il a de plus en plus de mal face á ces jeunots aux dents longues... STP ne fais pas la saison de trop !!!

Vivement Austin...
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Ayenge@, la situation de Vettel n'est pas la même que celle d'Ogier. L'un joue son va-tout à chaque course, l'autre est un lutte pour le championnat avec - encore - des chances réelles de l'emporter. S'il y parvient, le Français réalisera un authentique exploit car Neuville a, cette saison, une sacrée baraka qui lui permet de limiter les dégâts quand il a des problèmes. Pour Rossi, c'est comparable à Alonso, sauf que l'Espagnol va utiliser ses - très - beaux restes ailleurs qu'en Grand Prix.
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Ayenge@
Tu as raison pour Valentino Rossi au travers du proverbe " on ne peut pas être et avoir été " . Cela commence à être vrai pour Valentino ( malgré son talent , son expérience et son palmarès ) mais pas pour Fernando Alonso qui colle 17 meilleures qualifs à Vandoorne en 17 courses et qui est classé 10° au CDM avec 50 points devant des pilotes comme Ocon ou Sainz jr . Je serre les pouces pour qu'il décroche une victoire en Championnat du Monde WEC avant d'aller aux US enthousiasmer leurs courses dangereuses . A la clé , la fameuse triple couronne , totalement à la portée de son talent . Comme dit AP@ , dommage qu'il n'est pas eu le volant d'une Ferrari cette saison .

Pour conclure , un sourire sur le proverbe " on ne peut pas être et avoir été " qu'interprétait Pierre Doris par " Ce n'est pas tout à fait vrai , j'ai connu des c..s qui le sont encore "
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.