> > > > Etats-Unis – Bilan des Français : Ocon une huitième place pour rien, Grosjean proche de la suspension !

Etats-Unis – Bilan des Français : Ocon une huitième place pour rien, Grosjean proche de la suspension !

Huitième, Esteban Ocon était le seul tricolore dans le top 10, avant son exclusion pour une consommation excessive de carburant. Romain Grosjean a lui tout perdu dans le premier tour suite à un accrochage et risque une mise à pied pour un Grand Prix ! De son côté, Pierre Gasly termine à une anonyme douzième place.

© Racing Point Force India - Ocon a échappé à l'accrochage Grosjean/Leclerc... mais pas aux commissaires© Racing Point Force India - Ocon a échappé à l'accrochage Grosjean/Leclerc... mais pas aux commissaires

Esteban Ocon (Racing Point Force India) : disqualifié, 8e à l'arrivée (6e sur la grille)

Le Normand est passé par toutes les émotions lors de ce Grand Prix des États-Unis : on retiendra malheureusement le négatif, avec son exclusion du classement final. La raison ? Une consommation de carburant au-delà de la limite des 100 kg/h. Un mal qui a également frappé Kevin Magnussen, un pilote à la lutte avec Ocon en deuxième partie de course, le Danois ayant terminé 9e sur la piste, à moins de deux secondes.

Avant cette mauvaise nouvelle, le protégé Mercedes avait perdu deux places au départ, passé par les pilotes Renault. Son premier tour a même failli virer à la catastrophe, le principal concerné échappant de peu à l'accrochage entre Grosjean et Leclerc au bout de la longue ligne droite.

« Personnellement, j'ai essayé de finir la course, c'est ce que je retiens de ce Grand Prix », a déclaré Esteban Ocon au micro Canal+ dans l'aire des interviews. En ajoutant,sans faire référence à quiconque : « d'autres pilotes ont essayé de se jeter ou ont beaucoup risqué dés le départ. Ça passe parfois mais pas sur toute une saison. On l'a vu aujourd'hui, il y a eu des crashes dans tous les sens ! »

Longtemps à la chasse de Sainz devant lui, Esteban Ocon a finalement abdiqué. Il se retrouva lui-même sous la pression de Magnussen en fin de course, sans céder. Le futur ex-pilote Racing Point Force India terminait donc derrière les deux Renault, l'écurie française, brillante vainqueur de la « course B ».

Faisant fi du résultat, son feeling restait correct : « on n'avait pas la vitesse que l'on aurait voulu donc le résultat est satisfaisant (ndlr : Ocon n'était pas encore pénalisé au moment de répondre ). Le départ a malheureusement fait la différence avec les Renault : nous avons eu le même rythme qu'eux après. La saison n'est pas terminée, on va se battre jusqu'à la fin. »

Cette pénalité fait en tout cas très mal pour Esteban Ocon, qui restait sur une série de quatre entrée dans les points lors des cinq dernières courses. Le voici relégué à huit points de Sergio Pérez... qui a récupéré la huitième place de la manche texane, après application des pénalités.


Pierre Gasly (Scuderia Toro Rosso) : 12e (19e sur la grille)

Une course difficile pour un pilote constamment en manque de rythme. Pénalisé de cinq places en qualifications pour le changement d'éléments du groupe propulseur, sa sensation de la course restera comme moyenne :

« Ça a été une course longue. J'ai ramassé beaucoup de débris de carbone au premier virage, ce qui m'a cassé des parties de la voiture. J'ai eu une grosse perte de grip, on a fait ça ce qu'on pouvait mais ça a été compliqué. Ça ira mieux au Mexique », promet en guise de conclusion le futur pensionnaire Red Bull, en quatorzième position au classement général avec 28 points.


Romain Grosjean (Haas F1 Team : Abandon, (8e sur la grille)

L'édition américaine du troisième français engagé n'a pas duré plus d'un tour. La faute à cet accrochage avec Charles Leclerc au freinage du virage 12. Un contact expliqué en ces termes, à chaud, sans avoir revu les images au moment de son interview :

« Je pense que je freine plus tôt que Charles et Esteban. Je me retrouve dans les turbulences et je n’arrive pas à arrêter la voiture, je bloque une roue à l’avant. J’essaie de tourner au maximum pour éviter le contact avec Charles mais je n’y parviens pas. Je suis désolé pour lui. »

« Direction détruite » et « volant à 90 degrés », Romain Grosjean est rentré au box pour abandonner, sans avoir eu l'occasion de briller sur ce circuit, cinq ans après sa deuxième place. « Je suis très frustré pour l’équipe qui était à domicile ici. »

Le pilote Haas a fini son week-end, convoqué chez les commissaires. La sanction est une pénalité de trois places sur son résultat des qualifications au Mexique dans une semaine. Mais la conséquence est plus grave : Romain Grosjean a également perdu un point sur son permis annuel, le dixième au total. Plus que deux points et le Genevois serait exclu pour un Grand Prix. Encore un peu de concentration donc avant le final à Abu Dhabi ! D'autant que le stress n'est pas pesant : la cinquième place de l'écurie aux constructeurs est quasi-assurée (26 points sur McLaren, 37 points sur Racing Point Force India).




Ocon, Grosjean et Austin Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
yanoo11
yanoo11 :
Je suis pas sur que Ocon fasse référence à Grosjean dans ses déclarations. On a pas vu de ralenti mais j'ai l'impression que dans les premiers virages Leclerc le pousse pour passer à l'intérieur d'un virage. Quelqu'un peut confirmer?
Il y a 27 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.