> > > > Mexique - Présentation : Hamilton titré sous le soleil de Mexico ?

Mexique - Présentation : Hamilton titré sous le soleil de Mexico ?

Une septième place. Voilà ce dont Lewis Hamilton a besoin dans les trois derniers Grands Prix pour sécuriser son cinquième titre mondial. A n'en pas douter, le Britannique et son équipe Mercedes ne voudront pas faire durer le suspens plus longtemps...à moins que Ferrari et Red Bull ne viennent chambouler tout ça ! Mais cela sera-t-il suffisant ?

© Red Bull - Ca va être la fête à Mexico ?© Red Bull - Ca va être la fête à Mexico ?

« Le circuit est un véritable défi. A cause de l'altitude, mais aussi parce que la piste est glissante avec très peu d'adhérence et il est donc très facile de faire une erreur ou de perdre du temps. La longue ligne droite est généralement notre meilleure opportunité de dépassement, mais avec ces monoplaces, ça n'est jamais facile à faire. »

Si vous interrogez la plus parts de pilotes concernant la piste mexicaine, tous vous diront qu'elle est très glissante et donc piégeuse, comme l'a présenté Sergio Pérez, le régional de l'étape.

Le circuit des frères Rodriguez séduit cependant tout le monde, notamment pour son stadium en fin de tour, véritable point fort de ce week-end où le public réagit en masse à chaque passage d'une monoplace. Le podium y est également célébré, de quoi avoir de belles images en tête pour les trois chanceux du dimanche soir.

La piste devrait également convenir aux Red Bull, qui attendent ce rendez-vous depuis longtemps pour viser la victoire. L'an passé, Max Verstappen avait fait des miracles en remportant le Grand Prix, juste une semaine après avoir été éjecté du podium texan pour une manœuvre dans le dernier tour jugée litigieuse par les commissaires. En pleine confiance après sa remontée de la 18ème à la 2ème place à Austin, le Néerlandais part avec le statut de favoris ce week-end.

Le tour du propriétaire


Pour la postérité

L'an passé, le premier virage avait donné lieu à une passe d'armes assez musclée entre Max Verstappen, Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. Ces deux derniers ne s'en étaient pas sortis sans dommage mais cela n'avait pas empêché le Britannique de remporter le titre mondial au soir de la course. L'histoire va-t-elle se répéter ?

Tarmac et mistral


Sur une piste glissante et poussiéreuse, les 20 acteurs de ce week-end ont bien entendu privilégié les composés de pneumatique les plus tendres, délaissant les Super Tendres à bandes rouges. Un choix encore plus flagrant pour Valtteri Bottas qui est le seul des hommes de tête, avec Daniel Ricciardo, à n'apporter qu'un seul train de ce type.

Le reste de la grille voit ses choix se ressembler fortement si ce n'est Fernando Alonso qui prévoit peut être une stratégie de course décalée avec 3 trains de gommes Super Tendres.

La couleur du ciel risque d'être variable ce week-end. Des pluies sont attendues pour la journée du vendredi mais seront encore plus soutenues le samedi. La séance de qualification devrait selon toute vraisemblance se dérouler sur une piste détrempée. Le dimanche, le soleil devrait être de retour mais les températures n'atteindront pas des sommets, restant aux alentours des 20 degrés.

Le programme TV

Extrait du Jeux F1 2013


Preview, Mexique et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
La stratégie pneumatique concernant les gommes supersoft ne concernent pas que RedBull et Mercedes. Renault, Haas, Sauber et Williams ont toutes choisi d'attribuer deux trains à un seul de leurs pilotes. Six équipes sur dix, c'est plus qu'une coïncidence et cela concernera probablement la répartition des tâches lors des Essais Libres.
Il y a 24 jours
Supervroum
Supervroum :
Quelqu'un aurait le fin mot de l'histoire des jantes +ou- règlementaires de Merco ?
Est ce que ce serait ça qui a provoqué le soucis d'Hamilton au dernier GP sachant que Merco les avaient retirées pour justement ne pas avoir d'ennuis ?
Merci ! ^^
Il y a 24 jours
bo
bo :
Le probleme des pneus d'hamilton aux usa ? Je pense à une fausse excuse personnellement. Il s'arrete au 11eme tour, apres il tape dedans pour remonter sur raikonnen, ensuite pendant 2 ou 3 tours il lui colle au train dans les enchainements de virages du début du tour, l'aéro perd de son effet et les pneus ont morflé. S'il s'était arrêté en meme temps que raikonnen pour sa 2eme fois, il aurait a mon avis remporté le GP vu son rythme. Ils ont fait le pari d'un seul arrêt jusqu'a ce que les cloques apparaissent, ce qui a compromis cette stratégie.
Apres bottas était lent, mais c'est plus une habitude qu'autre chose.
Il y a 24 jours
bo
bo :
J'aurais mieux fait de me taire ce coup là, gros probleme de pneus sur la MB depuis le changement de jantes...
Il y a 20 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.