> > > > Mexique - Essais Libres 1 : Les Red Bull assument leur statut de favoris

Mexique - Essais Libres 1 : Les Red Bull assument leur statut de favoris

Max Verstappen et Daniel Ricciardo ont signé les deux meilleurs temps de la première séance d'essais libres du Grand Prix du Mexique. Ils devancent les étonnantes Renault de Carlos Sainz et Nico Hulkenberg, les Mercedes et les Ferrari suivent à distance respectable.

© Red Bull - Max Verstappen a été le plus rapide© Red Bull - Max Verstappen a été le plus rapide

La pluie qui était attendue ce vendredi ne semble pas prête à faire son apparition pour cette première séance d'essais libres du Grand Prix du Mexique.

C'est donc sur une piste très poussiéreuse que les 20 acteurs s'élancent à tour de rôle pour un tour de reconnaissance avant de rejoindre leur stand.

Pour cette première séance, Antonio Giovinazzi remplace Charles Leclerc chez Sauber, Lando Norris prend la place de Fernando Alonso chez McLaren et enfin, Nicholas Latifi celle d'Esteban Ocon au sein de l'écurie Racing Point Force India.

Le récent vainqueur du Grand Prix des États-Unis, Kimi Raikkonen, réalise la premier temps de référence en 1.19.798 avec les pneumatiques Hyper tendres. Encore loin des meilleurs temps de l'an passé et du record de la piste mais cette dernière va s'améliorer au fur et à mesure de la séance et du week-end, une fois nettoyée par les passages des monoplaces. Son équipier, Sebastian Vettel, chaussé des même gommes, ne tarde pas à battre son temps en 1.19.696. Les Ferrari ont décidé de commencer très tôt leur travail ce week-end.


Les Mercedes et les Red Bull prennent la piste quasiment au même moment et ne tardent pas à se battre pour le meilleur temps. Lewis Hamilton est le premier à inscrire son nom en haut de la feuille des temps suivi pas Max Verstappen puis Daniel Ricciardo en 1.17.932. Tout ce petit monde est en pneumatiques Hyper tendres.

Les deux Red Bull sont donc aux deux premières places et confirment, à mi-séance, leur statut de favoris. Pendant ce temps, chez Ferrari, le nouveau fond plat qui a été monté sur la monoplace de Sebastian Vettel passe sur celle de Kimi Raikkonen. Les mécaniciens sont donc à l’œuvre dans le garage italien et les deux pilotes à pieds.

Le seul pilote à ne pas avoir signé de temps à la mi-séance est Pierre Gasly qui a du une nouvelle fois changer plusieurs éléments de son unité de puissance Honda. Le pilote Toro Rosso sait d'ors et déjà qu'il s'élancera dernier dimanche, quoi qu'il arrive...


Les mécaniciens de Ferrari ont travaillé rapidement, ce qui permet à Kimi Raikkonen de reprendre la piste 35 minutes avant la fin de la séance. Le Finlandais est en pneumatiques Ultra tendres, mais il part en tête à queue dans le deuxième secteur. Il avait pourtant réalisé le meilleur temps dans le premier secteur.

Dans la dernière demi-heure, la piste ne cesse de s'améliorer. Parmi les challengers, les deux pilotes Renault se font remarquer en gommes Hyper tendres, en se plaçant aux 3ème et 4èm place, Nico Hulkenberg devant Carlos Sainz. Ils devancent les deux Mercedes.


Lewis Hamilton est ressorti en pneumatiques Ultra tendres mais n'améliore pas son propre temps. Il se plaint même à la radio d'une perte de puissance dans son tour rapide. Une gêne que n'a visiblement pas Verstappen qui améliore son chrono et devance Ricciardo de plus de 4 dixièmes.

Les pilotes Ferrari, passés eux aussi en Ultra tendres, sont à la lutte à plus de deux secondes des Red Bull. Blocage de roue, tête à queue, ce début de week-end chez les rouges ne se passe pas dans la sérénité.

Devant son public, Sergio Pérez est devancé par le pilote de réserve de Force India, Nicholas Latifi. Le Mexicain n'est que 11ème. Détail amusant, les trois pilotes de réserve engagés sur cette séance devancent les pilotes titulaires : Norris devant Vandoorne, Giovinazzi devant Ericsson et donc Latifi devant Pérez.


Les dernières minutes sont consacrées à des longs relais pour plusieurs pilotes, parmi eux, Brendon Hartley, qui est le seul des pilotes Toro Rosso en piste, ou encore Nico Hulkenberg qui se maintient à la 4ème place, derrière son équipier. Conclusion de ces simulations de course, les gommes Ultra tendres se dégradent très rapidement...sauf pour Red Bull !

Le classement complet des EL1 :



Essais Libres, Mexico et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.