> > > > Mexique - Essais Libres 3 : Verstappen s'affirme sous des conditions délicates

Mexique - Essais Libres 3 : Verstappen s'affirme sous des conditions délicates

Max Verstappen impose de nouveau sa RedBull au terme d'une séance relativement calme liée à l’humidité persistante de la piste. Le néerlandais en profite pour s'octroyer le record de la piste. Le pilote RedBull semble être l'homme à battre ce weekend, reste à confirmer ce soir en qualifications.

© Verstappen solide sur la piste mexicaine© Verstappen solide sur la piste mexicaine

Retour à l'Autodrome Hermanos Rodriguez de Mexico pour la séance d'essais libres 3. Dans la continuité des deux premières séances d'essais, va t-on assister à la domination des moteur Renault et des belles positions des monoplaces au Losange ? L'altitude semble jusqu'à présent réussir aux Renault et RedBull. Est-ce l'effet sur l'aérodynamique ou sur le moteur ? Nous essaierons d'en savoir plus à travers cette dernière séance d'essais.

Avec 15 °C, c'est sous un ciel dégagé mais frais que s'ouvre la piste de Mexico, rendue humide par la pluie du matin qui pourrait également venir perturber la séance à venir. Changement total de conditions pour les monoplaces par rapport aux EL1 et 2. Les premières à s'engager sont équipées des pneumatiques intermédiaires voir même des pneus maxi-pluie pour les Williams.



Avec un temps incertain pour le week-end à venir, les équipes ont tout intérêt à prendre des marques sous ces conditions humides afin d'anticiper les qualifications et évidemment la course.

Après un tour de reconnaissance pour certaines équipes, retour aux stands pour l'ensemble du plateau. La piste est humide et aura du mal à sécher sans roulage. Les top teams restent pour le moment au garage, baquets vides.

Sortie de la Mercedes de Lewis Hamilton en pneus intermédiaires au bout de 10 minutes de séance. Tel un champion du monde déjà sacré, le britannique effectue son tour de reconnaissance à rythme de croisière tout en saluant allègrement la foule.



Après 20 minutes de séance, la piste est toujours humide et vierge de monoplaces. Avec des conditions trop humides pour les slicks et apparemment trop sèches pour les intermédiaires, les différentes équipes préfèrent rester au garage en attendant une évolution des éléments.


Première apparition de Ferrari à mi-séance avec Sebastian Vettel qui tâte calmement la piste mexicaine chaussé des gommes à bandes vertes. Si la trajectoire sèche petit à petit, elle reste en revanche toujours inapte aux pneus slicks selon les différents protagonistes.

Fernando Alonso fait parler sa solide expérience pour engager sa McLaren en pneus hypertendres et boucle un tour en 1:21:213 en pilotant avec précaution.



Pierre Gasly engage le pas de l'espagnol, également chaussé des gommes à flancs roses.

Kimi Raikkonen sort en piste et vient chiper le meilleur temps provisoire à Fernando Alonso.

Il reste vingt minutes dans cette séance et les débats s'animent. La piste s'améliore avec la trajectoire asséchée et les différentes équipent engagent leurs monoplaces.

Les temps tombent à mesure que la piste s’assèche avec notamment Charles Leclerc qui garde le meilleurs temps pendant quelques minutes avant de voir Bottas améliorer sa performance puis Vettel en 1:17:836.

A quinze minutes de la fin, la Mercedes de Valtteri Bottas s'immobilise en bord de piste, moteur fumant. Si les problèmes moteurs sembles peu communs aux Flèches d'Argent, un problème hydrauliques semble être la cause de la panne. Le virtual safety car est activé le temps de sécuriser la piste.



Reprise des hostilités et retour du monégasque Charles Leclerc qui revient en tête des temps en 1:17:059 devant Sebastian Vettel et Max Verstappen. Les réglages effectués sur la Sauber à l'issue des EL2 semblent porter leurs fruits.

L'homme en forme du weekend, Max Vertappen, vient frapper un grand coup en inscrivant un temps de 1:16:385 et bat au passage le record de la piste, précédemment détenu par Sebastian Vettel en 1:16:488.

Le temps s'affolent en cette fin de séance et Lewis Hamilton vient talonner le néerlandais à mois de deux dixièmes suivi de de près par Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo.
Les top teams reprennent en toute logique les rennes du classement des temps.

Passage dans l'herbe sans gravité pour Romain Grosjean qui loupe la trajectoire.

Problème de rechargement de batterie rapporté par Max Vertappen auprès de son équipe, ce qui ne l'empêche pas d'améliorer son temps en 1:16:240 qui restera la référence de cette séance.

Second temps pour Lewis Hamilton à plus de deux dixièmes du jeune pilote RedBull devant Sebastien Vettel.


Le classement complet des EL3 :



Essais Libres, Mexico et 2018 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
" tout en saluant allègrement la foule." Une bien petite foule si on en juge par la photo...
Il y a 22 jours
Aifaim
Aifaim :
"Les top teams reprennent en toute logique les rennes"

Il faudra penser à les rendre au Père Noël, les pauvres bêtes en échange de "rênes"
Il y a 22 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.