> > > > Mexique - Course : Verstappen triomphe, Hamilton sacré

Mexique - Course : Verstappen triomphe, Hamilton sacré

Max Verstappen est parvenu à remporter sa deuxième course de l'année grâce à un excellent départ. Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen complètent le podium tandis que Lewis Hamilton, en grosse difficultés avec ses pneumatiques, termine 4ème, ce qui lui offre son cinquième titre.

© Red Bull - Max Verstappen n'a jamais été inquiété au Mexique© Red Bull - Max Verstappen n'a jamais été inquiété au Mexique

Si l'année dernière le premier virage avait été marqué par un accrochage entre Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, il n'en fut rien cette année. Lewis Hamilton a réalisé un excellent envol, se projetant directement entre les deux Red Bull puisque Daniel Ricciardo est resté scotché sur la grille. Max Verstappen, à l'intérieur, est ainsi parvenu à prendre la tête dès la première chicane. Derrière, Sebastian Vettel a été en difficultés dans cette première ligne droite, en se faisant dépasser par Valtteri Bottas. Mais le pilote Ferrari est parvenu à reprendre la quatrième place dans le troisième virage.

La seule victime de ce départ fut le Français Esteban Ocon qui a vu la Renault de Nico Hulkenberg lui fermer la porte. Malheureusement pour lui, son aileron avant n'y a pas résisté et il fut contraint de repasser par les stands dès la fin du premier tour. Encore plus malchanceux, ce morceau d'aileron s'est coincé sur la McLaren de Fernando Alonso, contraint une nouvelle fois (la huitième de la saison) à l'abandon dès le cinquième tour.

Max Verstappen n'a alors eu aucun mal à maintenir son avance sur Lewis Hamilton. Le Britannique fut le premier à repasser par les stands dès le 12ème tour alors qu'il voyait Daniel Ricciardo revenir sur lui à grandes enjambées. Daniel Ricciardo l'a alors imité dès le tour suivant alors que Max Verstappen a attendu encore un tour supplémentaire.

Ferrari a tenté une stratégie décalée en restant en piste bien plus longtemps que Red Bull et Mercedes. Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen sont ainsi repassés par la case stands au 18ème tour. Ces gommes plus jeunes ont permis à l'Allemand de remonter sur Daniel Ricciardo. Au moment où il allait tenter une manœuvre de dépassement au 31ème tour, la voiture de sécurité virtuelle a fait son apparition en raison de l'abandon en bord de piste de Carlos Sainz.


A la reprise, Sebastian Vettel est parvenu à tirer son épingle du jeu, en profitant du trafic de retardataires devant Daniel Ricciardo pour prendre la troisième place au freinage du premier virage. Le pilote Ferrari ne s'est pas arrêté en si bon chemin en remontant rapidement sur son rival pour le championnat, en grandes difficultés avec ses gommes. Il n'eut aucun mal à prendre la deuxième place.

Daniel Ricciardo fut le suivant à revenir et à dépasser Lewis Hamilton, très en colère contre la dégradation de ses pneumatiques et qui a manqué son freinage en bout de ligne droite. Au 47ème tour, le leader du championnat repassa aux stands, tout comme Sebastian Vettel alors que l'Allemand avait un gros rythme de course. Afin de ne prendre aucun risque, Red Bull rappela Max Verstappen pour couvrir la stratégie de Ferrari. A l'inverse, Daniel Ricciardo resta en piste, ce qui lui permit de rester devant Sebastian Vettel.

Cependant, le manque de sa mécanique a de nouveau frappé Daniel Ricciardo, qui fut obligé de ranger sa monoplace dans l'échappatoire à cause d'un problème d'embrayage.


Max Verstappen, tranquillement en tête, demanda alors à l'équipe de réduire la puissance de son moteur afin d'être certain de rejoindre l'arrivée. Ce fut le cas. Avec cette victoire, il a mathématiquement offert le titre de champion du monde à Lewis Hamilton. Celui-ci a terminé quatrième, derrière les deux pilotes Ferrari, ce qui lui a permis de rejoindre Juan-Manuel Fangio dans les anales de la F1.

Nico Hulkenberg a signé une belle sixième place, devant Charles Leclerc, de nouveau auteur d'une très belle performance. Stoffel Vandoorne termine cette difficile saison avec une belle huitième place. Marcus Ericsson a signé la neuvième place, devant Pierre Gasly qui partait en dernière position.


Course, Mexico et Verstappen Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




13 réactions sur cet article Donnez votre avis
Supervroum
Supervroum :
Voilà, ça c'est fait, j'aurais aimé voir Vettel piloter tous les gp comme celui là, dommage pour lui....
Par contre on dirait bien que les jante Merco apportait vraiment un plus non négligeable.
Il y a 21 jours
Ayenge
Ayenge :
Félicitations á Max pour sa belle victoire !!
Pauvre Ricciardo... Quelle "poisse" !
Belle course de Vettel mais...trop tard !

Et enfin "Big congratulations to Lewis". Titre plus q mérité !!! Meilleur performer de la saison !!! 5 !!!!!! Oups ! Allez encore 2 et le compte sera bon ?

Mercedes...le titre constructeur n'est pas encore en poche...A revoir illico les problèmes d'usure prématurée des pneus !!!

Pour le reste : RAS !
Il y a 21 jours
V6 Turbo
V6 Turbo :
Verstappen, l'homme du jour, Hamilton le pilote qui marque ce début de siècle. Les qualificatifs sont tellement nombreux. Juste BRAVO!
Une victoire bien méritée pour l'un, un titre dont il peut être pas qu'un peu fier pour l'autre. Max sera un jour champion du monde et Lewis pas près d'être détrôné de son nombre de victoires.
Il y a 21 jours
Arwing
Arwing :
Probablement le titre le plus abouti de Lewis, une saison monstrueuse, une excellente maximisation de points tout au long de la saison, un cinquième titre qui fait de Lewis une véritable légende de la F1. Chapeau l'artiste !
?????

Néanmoins, sans les erreurs de Vettel qui ont grandement aidé Hamilton et Mercedes , cela aurait pu être un tout autre scénario tant la Ferrari est une véritable machine de guerre. Il faut que Mercedes s'améliore et trouve vite une solution pour ses jantes dès la prochaine course. Depuis deux courses, c'est décevant et pas digne de la marque à l'étoile.

Bravo à Verstappen qui a gagné en maturité cette année, il a clairement l'étoffe d'un champion, il impressionne. Belle victoire.
Il y a 20 jours
Aifaim
Aifaim :
Arwing@, tout est lié. Ce sont les performances d'Hamilton et Mercedes qui ont poussé Ferrari à commettre des erreurs dans le choix de ses évolutions et Vettel à surconduire pour tenter de maintenir l'avantage dont il disposait au début de l'été.

Dans un autre ordre d'idée, Verstappen a demandé et obtenu de son stand que la cartographie de son moteur soit modifiée à quelques encablûres de l'arrivée dans un but d'assurer la fiabilité. Ce n'est pas contre le fait que le pilote le demande que je m'insurge mais contre celui que la réglementation l'autorise. L'excès en tout est haïssable. Je reste sur mon opinion : quand la course commence, le pilote est seul maître à bord et personne ne devrait toucher à la monoplace en dehors de la zone des stands.
Il y a 20 jours
Aifaim
Aifaim :
Verstappen a été élu "pilote du Grand Prix" mais, pour moi, l'exploit du week-end, c'est Sébastien Loeb qui le signe. Gagner un rallye du championnat du monde alors qu'il n'y court que très épisodiquement, de plus sur une Citroën largement dominée cette saison par ses adversaires, c'est remarquable.
Il y a 20 jours
Supervroum
Supervroum :
@V6turbo,

Je pensais avoir un éclairage avisé sur ces fameuses jantes"merco", sont elles à prendre en considérations dans le fait des contres performances des merco depuis leurs interdiction ?
Parce que perso, je trouve que sur une course, on ne peut pas lié une chose, mais deux de suite, le hasard s'éloigne non ?
Si c'était si réglementaire, alors pourquoi les avoirs retirées ? attendre que les titres sient dans la poche ??
non ?? ^^
Il y a 20 jours
LH#44
LH#44 :
Les jantes arrière de la Mercedes sont autorisées et ont roulé ce wk, je comprends pas pourquoi on en parle ce week end alors qu'elle n'ont en rien influencée les performances de la voiture à Mexico, ce sont les pneus avant gauches qui ont souffert de graining.

Chapeau aussi à Stoffel qui termine 8è et remporte la licorne pinãta !
Il y a 20 jours
Supervroum
Supervroum :
@LH44,

J'avais compris qu'ils ne les avaient pas utilisées ce WE justement ?
Apparemment, ça fait quand même une grosse polémique dans le paddock, c'est pour ça que j'aimerais en connaitre le fond, efficaces ou non, réelle gain????
C'est vraiment une question, bon en même temps ils ne sont pas les premiers à être borderline, y a du passif dans les autres écuries aussi ^^
Il y a 20 jours
Aifaim
Aifaim :
c'est passé assez inaperçu mais Renault, avec 28 points d'avance a quasiment assuré sa 4e place au championnat. Car pour "les autres", marquer plus de 10 points par Grand Prix est rare. Or, il faudrait à Haas en marquer au moins 14 (6e et 7e ou 5e et 8e). S'il n'y a pas de casse devant...
Il y a 20 jours
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
L'erreur grave et décisive de Ferrari, c'était de mettre Vettel comme pilote nr.1 dés l'Australie... De là, il se comportait comme un patron incorrigible sur la piste malgré les mêmes erreurs quasi répétitives.... Si Kimi a été considéré à son vrai niveau comme maintenant, ça aurait aidé Vettel à agir autrement pour ne pas perdre sa face par rapport à son coéquipier d'abord et ses rivaux dans la lutte... Dans certaines courses, il voulait prouver toute de suite qu'il était le patron et souvent de trop, ce qui causait ses fautes graves et répétitives... Vettel avait la meilleure voiture hybride de Ferrari qui était 60 à 70 % plus rapide que Mercedes durant toute la saison... Même sans les pôles positions, la Ferrari avait un rythme de course meilleur en général que les Mercedes mais hélas ! Parfois des stratégies amateurs ou soit Vettel déçoit.... Espérons que LeClerc mettra Vettel sous presion comme Ricciardo en 2014 pour essayer de recadrer Vettel et de l'éveiller...
Il y a 17 jours
Aifaim
Aifaim :
Alinnhomaya@, Vettel ne pouvait guère être traité autrement qu'en N°1 en début de saison. Il l'a débutée par deux victoires. Au soir de sa victoire au Canada, il totalisait 131 points contre 68 à son équipier. Räikkönen était montré du doigt avec, à l'appui, la porte de sortie.

Il est toujours aisé d'expliquer a posteriori même pour nous qui ne disposons que de qu'on veut bien laisser filtrer. Devant cette première partie de l'année qui ouvrait un futur prometteur, Ferrari s'est peut-être enivrée d'un sacre à venir dans un complexe de supériorité qui a conduit à trop de légèreté et de négligences. A commencer par les évolutions techniques trop vite installées sans rigueur suffisante dont tout a découlé : Vettel a surconduit car "tout" devait réussir, Arrivabene n'a rien compris, exhortant sa troupe à surfer sur un succès qui n'existait plus. L'engrenage de l'échec a ceci de tragique que tout le monde le perçoit sauf ceux qui l'engendrent.

Un des graves manquements à la scuderia aura été la "protection" de Vettel, toujours à la limite, aussi fragile qu'un Verstappen, sur le fil du rasoir en permanence. On a vu, cette saison, chez Haas, deux pilotes en butte à la controverse mais à aucun moment leur direction n'a fait faux bond, les défendant jusqu'aux limites de l'impossible... Et, tant Magnussen que Grosjean se sont sortis de l'ornière
Il y a 16 jours
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@Aifaim,

T'as pas en gros tors mais s'il faut nuancer, la victoire de Vettel à Australie était juste un cadeau de stratégie de la part de Ferrari qui a sacrifié clairement Kimi.... Une telle situation ne peut en aucun cas motiver le pilote sacrifié la course suivante... Pour moi, c'était très trop, même si Vettel a eu une bonne avance par la suite mais Kimi semblait un peu être perdu et peut-être un peu dégoutté intérieurement pour donner son meilleur à la première moitié de saison.... Et Vettel semblait déjà un peu seul dans sa bataille et de là, il se permettait un peu de tout sur la piste comme un vrai patron incorrigible.... Mercedes l'a aussi fait, mais un peu tard dans la saison à l'avantage de Lewis quand Bottas commençait vraiment à perdre son élan pour le titre... Sans crevaison à Bakou par ex., Mercedes aurait laissé Bottas gagner, car là, il semblait encore avoir une petite chance même si Lewis était le favori mais pas absolu.... Sinon, sur le reste, je partage aussi ton idée... :/
Il y a 14 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.