> > > > Un podium inutile pour Vettel : les réactions du Top 3 à Mexico

Un podium inutile pour Vettel : les réactions du Top 3 à Mexico

La victoire de Max Verstappen a été un peu éclipsée par le cinquième titre mondial obtenu à Mexico par Lewis Hamilton. Le beau tir groupé des Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen sur le podium n'aura donc pas suffit à repousser l'échéance.

© Ferrari - Une deuxième place qui n'aura pas suffit à Vettel© Ferrari - Une deuxième place qui n'aura pas suffit à Vettel

Après un samedi frustrant qui l'avait vu échouer à obtenir la pole position d'un souffle face à son équipier Daniel Ricciardo, Max Verstappen a remis les choses dans le bon ordre en remportant la cinquième victoire de sa carrière, la deuxième d'affilée à Mexico.

Le Néerlandais a sécurisé ce succès dès le départ, en s’élançant parfaitement face à Ricciardo et en repoussant les assauts de Lewis Hamilton : « Le départ a été la clé. Pour être honnête avec vous, je n'ai pas vraiment bien dormis samedi soir, donc j'étais vraiment déterminé à gagner et nous avons réussi à la faire. » a déclaré le pilote Red Bull à David Coulthard au sortir de sa voiture.

Un peu plus tard en conférence de presse, Verstappen est revenu sur sa course et sur sa bonne gestion des pneumatiques : « Je pense que la façon dont les pneumatiques se sont comportés était un peu inattendue. On s'y attendait avec les Hyper tendres mais je pense que la réaction des Super tendres a surpris tout le monde. Nous sommes arrivés ici avec plusieurs stratégies de pneumatiques en tête et au final, vous finissez toujours plus ou moins avec le même type de pneus. Mais très rapidement, durant le week-end, nous nous sommes rendus compte que les Super tendres était des pneus assez consistants et, par chance, nous en avions deux trains. Nous ne les avons pas utilisé durant les essais pour les conserver pour la course au cas où nous en aurions besoin et nous en avons eu besoin, c'est donc parfait ! »


Une deuxième place insuffisante pour Vettel

Il lui fallait gagner pour essayer d'entretenir encore un peu le suspens au championnat, mais Sebastian Vettel n'a rien pu faire face à un Max Verstappen impérial en course. De toutes façons, la quatrième place de Lewis Hamilton condamnait quoi qu'il arrive ses espoirs de titre aujourd'hui. Un titre perdu bien plus tôt dans la saison par l'Allemand.

Beau joueur, le pilote Ferrari a reconnu la supériorité de son adversaire tout au long de l'année : « Il a piloté de manière superbe tout au long de la saison et il a été le meilleur de nous deux. Je lui ai dit qu'il méritait son titre et qu'il en profite. cinq titres, c'est quelque chose d'exceptionnel. Je lui ai demandé de continuer à se battre l'an prochain car j'ai besoin de lui à son meilleur niveau pour le battre de nouveau. » a confié l'Allemand.

La déception est bien évidemment immense pour le quadruple champion du monde : « C’est un moment horrible. Vous mettez beaucoup de travail et ok, vous voyez très bien ce qui va arriver à un moment. J'ai eu trois fois dans ma vie ce genre de déception, où vous réalisez que vous ne pouvez plus gagner le championnat et que ce ne sont pas des jours heureux. Vous ne réfléchissez pas à un moment en particulier mais à l’année entière et à tout le travail fournit, l’effort qui s’est déployé de la fin de l’année dernière jusqu’à présent et oui, je pense que nous avons eu nos chances. Nous en avons utilisé la plupart, mais pas toutes. Mais à la fin nous n'étions pas assez bons. » conclut amèrement Vettel.


Kimi Raikkonen s'offre un podium inattendu !

Loin du Top 3 durant toute la course, Kimi Raikkonen aura bénéficié de l'abandon de Daniel Ricciardo en fin de course pour s'offrir pour s'offrir un nouveau podium, une semaine après sa victoire à Austin.

Une célébration, dans la morosité ambiante de Ferrari, qui semble donner faim au pilote finlandais : « C'est surement le meilleur résultat possible pour nous vu d'où nous avons pris le départ. Mon dernier train de pneus était plutôt bon, pas assez rapide mais...bien sûr nous en voulons encore plus, mais je ne peux pas trop me plaindre. Il nous reste deux courses et nous allons essayer de faire encore mieux.  »


Verstappen, Vettel et Mexique Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.