> > > > Hamilton veut lutter contre la déscolarisation des jeunes pilotes

Hamilton veut lutter contre la déscolarisation des jeunes pilotes

Le désormais quintuple champion du monde de Formule 1 souhaiterait s’impliquer au travers de sa fondation, afin d’éviter que les jeunes pilotes quittent l’école trop tôt, pour se consacrer uniquement à leur carrière.

© Mercedes AMG F1 - Lewis Hamilton a trouvé une cause à défendre© Mercedes AMG F1 - Lewis Hamilton a trouvé une cause à défendre

Lewis Hamilton a émis le souhait d’aider les aspirants pilotes, qui évoluent dans les catégories inférieures, en cas d’échec à devenir pilote professionnel. En effet, bon nombre de ces jeunes pilotes abandonnent très tôt l’école afin de se consacrer à cent pour cent à leur carrière. Mais très peu parviennent finalement à attendre leur rêve. C’est justement, ces jeunes que le Britannique désire aider.

Son objectif consisterait aussi à décourager les jeunes pilotes d’abandonner l’école trop tôt. L’inquiétude autour de la déscolarisation faisant écho aux propos tenus par le célèbre ingénieur Adrian Newey, concernant notamment son fils Harrison. Le directeur technique de Red Bull souhaitant lors d’une interview de 2014, que des efforts soient faits dans ce domaine.

Hamilton voudrait d’ailleurs rencontrer le directeur de la FIA Jean Todt, pour voir ce qu’il est possible de faire : « Je veux continuer à piloter mais aussi encourager les jeunes. J'espère pouvoir rencontrer Jean (Todt) à un moment donné, parce que je pense que nous pouvons avoir un impact positif sur les jeunes qui sont à l'école. »

Le quintuple champion du monde évoque ensuite la situation difficile qui peut résulter d’un échec à devenir pilote professionnelle : « Beaucoup de gamins qui font des courses ne sont pas scolarisés ou ne reçoivent pas d'éducation. Les parents retirent leur enfant de l'école pour qu'il se concentre sur son but ultime et quand ça ne se réalise pas, il tombe de haut. »

L’Anglais souhaite s’appuyer sur les équipes de courses professionnelles, qui pourraient offrir la possibilité à ces jeunes de devenir ingénieurs par le biais d’une formation : « Évidemment, gagner des championnats est une bonne chose, mais j'espère pouvoir travailler là-dessus avec Jean (Todt), pour que ces mômes, même s'ils n'arrivent pas en Formule 1, ou ne deviennent pas pilotes, puissent être ingénieurs par exemple. Il y a des milliers de personnes au sein de ces équipes, il y a tellement d'opportunités au sein de toutes ces structures, c'est donc quelque chose dans quoi je veux m'impliquer. »

Lewis Hamilton mesure la chance qui a été la sienne d’accomplir son rêve et désire avoir un impact sur l’avenir : « Ce grand sport et cette grande opportunité que j'ai eue m'ont permis de créer une excellente fondation et une occasion pour moi de faire d'autres choses J'ai toujours été du genre à vouloir avoir un impact positif; je ne veux pas me contenter d’engranger, d’engranger, d’engranger. Je veux faire des choses positives pour l'avenir. »

L’ancien pilote McLaren estime qu’il est de son devoir de faire quelque chose de sa notoriété : « Donc, si je veux qu'on se souvienne de moi, c'est en construisant une école, en encourageant l'éducation, en aidant les gens qui traversent des moments difficiles. C'est compliqué à formuler, mais je ne veux pas que mon séjour sur Terre ne veuille rien dire. »


Hamilton, Opinion Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
V6 Turbo
V6 Turbo :
Super idée! Comme dans le foot, trop de parents par passion voient leur gosse futur champion. Appât du gain, de la notoriété,etc, mais la déception peut-être terrible. Que serait devenu Hamilton s'il n'avait pas réussi? Toujours prévoir une sortie de secours pour ces gamins avides de s'identifier à leurs idoles. Les sports mécaniques sont d'excellents boosters pour motiver des jeunes à s'impliquer dans des études. sans objectif les études ça peut devenir rasoir. Mais ne pas imaginer former que des ingés (L'ESTACA par exemple). Les études sont longues(bac+5) et parfois couteuses. Il y a beaucoup d'autres métiers tout aussi enrichissants dans nos filières, à l'image de la F4 en France avec la FFSA Académy au lycée du Mans qui ne forme pas que des pilotes mais aussi des bac pro en maintenance dans le sport auto (autrefois on appelait cela des mécanos de course....). Cela concerne quelques dizaines de jeunes seulement. On pourrait imaginer la même démarche pour chaque discipline du sport auto, pas que le circuit. Il y a tellement d'argent dans notre sport...Le retour sur investissement serait rapide et efficace.
L'initiative de Lewis serait d'autant plus efficace si la fédé et les autres pilotes jouaient aussi le jeu en grand dans cette démarche pédagogique. Tout le monde y trouverait son compte.
Il y a 12 jours
Sull
Sull :
Excellente initiative effectivement !
Et je crois me souvenir que Ron Dennis lui avait mis un coup de pression à l'époque pour qu'il obtienne de bons résultats scolaires, peut-être qu'il a toujours ça dans un coin de sa tête ...
Il y a 12 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Comme c'est souvent le cas , chez nous comme ailleurs , l'accession à des études spécialisées pour les jeunes , passe par un éloignement de sa région et de sa famille , par une implication financière des parents pour permettre aux jeunes d'accomplir les études souhaitées .

La FFSA Academy , avec le soutien de l'éducation nationale , du Conseil Départemental de la Sarthe , de la ville du Mans et de Renault sports a réuni une promo d'une trentaine d'élèves . La sélection a dû être difficile pour eux et ceux qui le entourent pour accéder à leur orientation de prédilection .

Je ne sais pas si l'on peut assimiler la FFSA Academy au sport-études tant il semble difficile d'y gagner sa place .

Ainsi , des initiatives formidables comme celle de Lewis Hamilton , permettront aux jeunes d'étoffer un peu plus les salles de classe .
Il y a 10 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.