> > > > Brésil - Qualifications : Lewis Hamilton sans trembler

Brésil - Qualifications : Lewis Hamilton sans trembler

Lewis Hamilton a réalisé le meilleur temps lors de cette qualification où il a fallu jongler avec les gouttes de pluie, devant Sebastian Vettel et Valtteri Bottas.

© Mercedes - L'histoire d'amour de Lewis Hamilton et du Brésil se poursuit© Mercedes - L'histoire d'amour de Lewis Hamilton et du Brésil se poursuit

Le ciel était très menaçant au-dessus d'Interlagos au départ des qualifications mais la piste était sèche pour la Q1. Les pilotes n'ont donc pas tardé à prendre la piste. Mais comme elle a tardé à se matérialiser, cela a laissé la possibilité à ceux en lutte pour le passage en Q2 de réaliser une troisième tentative mais elle fut tout de même perturbée par quelques pluies.

Esteban Ocon fut en mesure de se sauver pour seulement cinq millièmes de seconde, juste devant la Renault de Carlos Sainz. Par contre, Sergey Sirotkin a été en mesure de signer une belle surprise, avec la 13ème place alors que Lance Stroll n'a pas pu faire mieux que 19ème, entre les deux McLaren de Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne.

Il fut surprenant de voir Max Verstappen s'emparer du meilleur tour de la séance tandis que Kimi Raikkonen et Sebastian Vettel réalisaient exactement le même temps, au bénéfice du Finlandais.

Les éliminés sont donc : Sainz, Hartley, Alonso, Stroll et Vandoorne.

Au feu vert, tout le monde se précipite en piste , même si les pilotes Mercedes ont attendu quelques secondes de plus que leurs rivaux. L'ensemble du plateau a choisi de passer les gommes les plus tendres, les Super Tendres. Mais Ferrari tente une stratégie décalée en faisant rentrer Kimi Raikkonen et Sebastain Vettel au bout du tour de formation pour passer les gommes jaunes, les Tendres.

La stratégie semble fonctionner puisque l'Allemand s'est positionnée en seconde position, à seulement 49 millièmes de Valtteri Bottas et le Finlandais 5ème à trois dixièmes. Les Red Bull et les Mercedes ont alors tenté de faire un passage en tendres mais la remontée finale était inondée et ils ne furent pas en mesure d'améliorer.

Par contre, Lewis Hamilton a commis deux fois un écart très important, devant Kimi Raikkonen et Sergey Sirokin. Il pourrait donc se voir pénaliser par les commissaires brésiliens mais c'est Sebastian Vettel qui fut convoqué chez les commissaires pour avoir endommagé la balance de la FIA lors de la pesée obligatoire. Incompréhensible....


Tous les pilotes sont donc rentrés aux stands cinq minutes avant la fin de la Q2. Mais les pilotes proches de la zone rouge ont fait le pari de ressortir dans la toute fin de la séance. Sauber a indiqué à Charles Leclerc de rentrer au bout de son tour de chauffe mais le Monégasque ressentait bien la piste et a donc tenté un dernier essai. Bien lui en a pris puisqu'il fut en mesure de remonter de la 11ème à la 8ème place lors de ce dernier tour. C'est donc Kevin Magnussen, qui n'est pas ressorti, qui s'est retrouvé piégé et donc éliminés.

Les éliminés furent : Magnussen, Perez, Ocon, Hulkenberg et Sirotkin.

Finalement, la pluie n'est pas venue perturber la Q3. Lors du premier assaut, c'est Lewis Hamilton qui fut en mesure de signer la meilleure référence, seulement 73 millièmes devant Sebastian Vettel. Leurs coéquipiers n'étaient pas loin puisque Kimi Raikkonen, 4ème, n'était qu'à 155 millièmes. Lors du second relais, seul Lewis Hamilton a su améliorer son temps alors que tous ses rivaux et donc sécuriser la pole position.

A noter que Marcus Ericsson a pu réaliser une meilleure performance que son coéquipier Charles Leclerc.



Qualification, Interlagos et Hamilton Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Arno5
Arno5 :
La pluie n'aura finalement pas beaucoup perturbé les débats et ce sont les décisions des commissaires qui feront couler le plus d'encre (et de tweets).

Globalement, je trouve que ces décisions ont été très justes :
- incident Hamilton-Sirotkin : il s'agit clairement d'une mésentente entre 2 pilotes. Chacun laissant à l'autre la bonne trajectoire, mais en prenant la décision en quelques dixièmes de seconde, ils ne se sont pas compris. Pas d'incidence sur leurs qualifications finales, l'absence de pénalité pour les 2 pilotes était tout à fait justifiée.
Il est toutefois surprenant de voir que 99% des commentaires du lien "Formula 1" ci-dessus réclamaient une pénalité pour Hamilton. Si on pense que Hamilton a volontairement coupé la trajectoire de Sirotkin pour l'empêcher de doubler, on peut en effet réclamer une pénalité, mais écrire un tweets de 4 mots prend sans doute moins de temps que d'analyser réellement la situation en attendant d'avoir les versions des 2 pilotes.

- la pesée de Vettel : il s'en tire bien avec une simple réprimande (qui n'aura aucune incidence avec une remise à 0 des compteurs de réprimandes dans 15 jours) car son comportement était choquant vis à vis des commissaires. Il montre qu'il n'arrive toujours pas à se contrôler lorsque la situation lui échappe (coup de roue de Bakou, insultes du Mexique 2017). Une pénalité sur la grille n'aurait pas été appropriée, mais devoir faire des excuses aux commissaires serait une bonne chose. Une amende de 25 000 euros pour payer les dégâts est légitime.

Globalement ces décisions bienveillantes ne manqueront pas d'alimenter les débats jugeant que Mercedes, Hamilton, Ferrari, Vettel sont protégés par la FIA mais elles me semblent assez justifiées.
Il y a 8 jours
LH#44
LH#44 :
Vettel s'en tire très très bien sachant qu'il à détruit la balance en redémarrant.

Je m'attendais à ce que Lewis soit convoqué pour l'incident avec Sirotkin mais comme aucun n'était dans un tour chrono, plus de peur que de mal.
Il y a 8 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
Charles Leclerc époustouflant ! Non-qualifié 11ème à la fin de la Q2 , il tente un dernier run en pneus Super-Soft malgré son équipe qui le rappelle aux stands . Résultat : 8ème en passant la ligne avec des gouttes de pluie sur la visière de son casque !

Leclerc est un modèle de pilote comme toutes les équipes souhaitent en avoir un . Peaufiné par Vasseur et son équipe , il prend du galon pour ressembler à un pilote Scuderia . Bonne course à vous cet après-midi Monsieur Leclerc .
Il y a 7 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.