> > > > Brésil - Bilan des Français : Grosjean sauve les meubles !

Brésil - Bilan des Français : Grosjean sauve les meubles !

Romain Grosjean a été le seul Français a marquer des points dans ce Grand Prix du Brésil ou les deux autres Tricolores se sont fait remarquer à leur manière : Esteban Ocon en sortant Max Verstappen de la piste et Pierre Gasly en n’appliquant pas les consignes de son équipe.

© Haas - Romain Grosjean seul Français à marquer des points© Haas - Romain Grosjean seul Français à marquer des points

Romain Grosjean : 8ème (9ème sur la grille)

Après avoir fait une qualification respectable, le Franco-suisse aurait pu voir sa course se terminer prématurément. C'est dans le virage n°2 que le pilote Haas se fait percuter par Marcus Ericsson. Si l'incident semble anodin visuellement, le fond plat de Grosjean est assez endommagé.

Le Français mènera tout de même une course exemplaire et anonyme pour ramener sa monoplace à la 8ème place. Une bonne opération de l'écurie Haas qui parvient à placer ses deux monoplaces dans les points à contrario de son adversaire direct au classement, Renault.

« Nous perdions environ une seconde au tour à cause du manque d'appuis sur la voiture. Pour pouvoir faire ces temps, je pense que nous avons trouvé des réglages incroyables. J'en suis satisfait. Je pense que ça sans ça, nous aurions facilement été les meilleurs des autres. Je suis content que nous soyons huitième et neuvième. Même si nous sommes loin de Renault au championnat, ce serait incroyable de placer les deux voitures dans les points dans les deux dernières courses, avant l'hiver.» a déclaré le pilote Haas après la course.


Pierre Gasly : 13ème (10ème sur la grille)

Une nouvelle fois, le Normand dominait son coéquipier en parvenant à se placer 10ème sur la grille alors que Hartley restait coincé en Q1.

Hélas pour le pilote Toro Rosso, son rythme de course se voit être moins bon qu'en qualifications et le Français ne cessera de sombrer au classement. Cette descente est peut-être dû au manque de respect des consignes. En effet, l'écurie junior de Red Bull avait demandé à Pierre Gasly de laisser passer son coéquipier car les deux étaient sur des stratégies différentes. Le futur pilote de Red Bull n'est pas décidé à obtempérer. En cause ? Gasly abîme ses pneus et finit par se faire doubler par Brendon Hartley et Carlos Sainz.

« J'ai eu quelques bonnes bagarres aujourd'hui mais c'était une course difficile. J'ai eu un bon départ et je suis remonté jusqu'à la 8ème place, mais nous n'étions clairement pas assez compétitifs par rapports à nos adversaires. Je me suis battu autant que j'ai pu mais nous n'avions pas le rythme pour entrer dans les points. » conclu le Français.


Esteban Ocon : 15ème (18ème sur la grille)

Partant en fond de grille suite à une pénalité consécutive un changement de boîte de vitesses, le pilote Normand n'avait qu'à grappiller des places et se fendre un chemin dans le peloton. Mais parfois, tout ne se passe pas comme prévu.

Si Esteban Ocon parvenait à exceller en début de courses grâce à notamment un bon nombre de dépassements et particulièrement dans les S de Senna, il sera un des comédiens de la chute dramatique de la course. Grâce à une stratégie inversée, le Normand était une réelle fusée avec les pneus Super tendres. Mais au 44ème tour, voyant que Max Verstappen, actuel leader de la course, est plus lent que lui, Esteban va tenter de le doubler. Les deux hommes s'accrochent, Max termine 2ème et Esteban prend une pénalité de Stop and Go échouant à la 15ème place.


Grosjean, Ocon et Interlagos Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.