> > > > Essais Pirelli - Abu Dhabi : Charles Leclerc le plus rapide avec Ferrari

Essais Pirelli - Abu Dhabi : Charles Leclerc le plus rapide avec Ferrari

Les deux journées d'essais organisées par Pirelli pour tester les nouveaux pneumatiques 2019 se sont conclues sur la piste d'Abu Dhabi avec le meilleur temps de Charles Leclerc sous ses nouvelles couleurs Ferrari.

© Ferrari - Leclerc est déjà le plus rapide !© Ferrari - Leclerc est déjà le plus rapide !

Pirelli a organisé deux journées d'essais avec les 10 équipes du plateau pour tester ses nouvelles gommes prévues pour 2019. Outre les 5 nouveaux composés, numérotés de 1 à 5, du plus dur au plus tendres, le manufacturier italien avait également mis à disposition les 5 gommes 2018 pour permettre des comparaisons évidentes.


Journée 1 : mardi 27 novembre

L'attraction principale de cette première journée a été le retour de Kimi Raikkonen chez Sauber. Autorisé par Ferrari à participer à cette journée avec sa nouvelle équipe, le Finlandais s'est présenté dans une combinaison blanche avec des couleurs de casque modifiées.

Très assidu en piste, le 3ème du championnat du monde 2018 aura réalisé 102 tours au volant de la C33 avec un temps en 1.39.88 réalisé avec le composé n°5 de 2019, soit la gomme la plus tendre.


Parmi les autres nouveautés sur la piste de Yas Marina, on trouvait Pietro Fittipaldi avec l'équipe Haas, cette dernière qui avait choisi de laisser ses deux titulaires au repos pour donner du temps de roulage à ses pilotes de réserve et de développement.

Lance Stroll était également présent au volant de la Racing Point Force India, confirmant ainsi son transfert même si rien d'officiel n'a encore été annoncé.

Le meilleur temps de cette première journée a été réalisé par Sebastian Vettel en 1.36.812 mais avec les pneumatiques Hyper tendres 2018.


Journée 2 : mercredi 28 novembre

Cette deuxième et dernière journée de test aura été l'occasion de voir les débuts de Pierre Gasly avec Red Bull. Le pilote français aura réalisé un total de 129 tour pour signer le 2ème temps de la journée derrière un autre débutant dans sa nouvelle équipe, Charles Leclerc, au volant de la Ferrari.

Le Monégasque aura déjà impressionné son équipe en signant le meilleur temps en 1.36.450 avec des pneumatiques n° 5 de 2019, battant ainsi le temps de Sebastian Vettel réalisé la veille.

Au rayon des nouveautés, Carlos Sainz a également fait ses débuts au volant de la McLaren à moteur Renault. L'Espagnol aura été l'un des plus assidu en piste avec 150 tour au compteur, seulement devancé par le revenant Daniil Kvyat au volant de la Toro Rosso, auteur de 155 tours.


Chez Haas, c'est Louis Delétraz qui s'est glissé dans le baquet de la monoplace américaine pour ses premiers tours de roue en Formule 1. A noter que du côté de Mercedes, c'est Valtteri Bottas qui a été en charge du programme des deux journées, Lewis Hamilton ayant été laisser libre par son équipe.


Le classement final de ces deux journées voit donc la domination des Ferrari, Charles Leclerc devant Sebastian Vettel, avec les pneumatiques les plus tendres de 2018 et 2019.

Mario Isola, le Directeur de la compétition de Pirelli, voit donc arriver un grand nombre de données qui sera utile au manufacturier italien pour commencer à définir ses choix pour la saison 2019 : « Les équipes ont pu obtenir une première lecture utile des pneus 2019 au cours des deux jours d’essais, avec toute la gamme disponible, ainsi que tous les pneus 2018 à des fins de comparaison. Toutes les équipes ont été en mesure de définir leurs propres plans de course et de choisir les pneus qu’elles souhaitent tester. Il n’a donc pas été facile de tirer des conclusions immédiates sur la piste. Nous avons collecté beaucoup de données, que nous commençons à peine à analyser, et nous devrons les analyser rapidement, car les composés pour l’Australie doivent être définis dans une semaine. »

Selon les premières constatations réalisées par la firme italienne, les nouveaux composés 2019 seraient moins sujet au graining que ses prédécesseures : « Le nouveau composé 5 fonctionnait comme prévu: similaire à l'Hyper tendre de 2018 mais avec un graining réduit par rapport à ce que nous pouvons voir jusqu'à présent. Cependant, Abu Dhabi n’est pas un circuit comportant des virages particulièrement rapides, c’est donc un facteur important à prendre en compte.»

La classement global des deux journées :




Essais Prives, Pirelli et Leclerc Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.