> > > > Williams trouve un nouveau sponsor

Williams trouve un nouveau sponsor

Suite au départ de son sponsor principal, Martini, Williams est dans l'obligation de trouver un nouveau financement à son écurie. L'arrivée de PKN, pétrolier polonais lié à Robert Kubica, est une première étape pour l’équipe Britannique.

© Williams - Kubica n'arrive pas seul chez Williams© Williams - Kubica n'arrive pas seul chez Williams

La saison 2018 de Williams a sans aucun doute été sa plus dure saison, occupant constamment le fond de peloton. La faute à un chassis plus que mauvais et à des choix de pilote basés sur leur capacité à apporter de l'argent à l'équipe.

Le départ du sponsor titre de l'écurie britannique, Martini, marque d'alcool apéritif et de SMP Racing qui était rattaché à Sergey Sirotkin, plonge l'équipe de Frank Williams dans un profond embarras. À noter que l'actuelle lanterne rouge du peloton perd un de ses plus gros actionnaires, Lauwrence Stroll, père de Lance Stroll, ayant maintenant racheté Force India.

La signature de Robert Kubica permet de récupérer un sponsor polonais qui est le pétrolier PNK ORLEN, un des acteurs principaux de ce secteur et mondialement utilisé à travers près de 90 pays.

La marque apparaîtra ainsi sur l'aileron arrière de la monoplace et sur les rétroviseurs. Celle-ci sera aussi visible sur le casque et la combinaison des pilotes et mécaniciens.

Un nouveau partenariat, des nouveaux pilotes talentueux, Williams n'a pas le droit à l'erreur et se voit dans l'obligation de redresser la barre et de retrouver sa gloire du début de l'ère hybride si elle ne veut pas une nouvelle fois décevoir les fans et ses actionnaires.

Daniel Obajekt, président de la firme pétrolière, est confiant envers cette nouvelle alliance et souhaite aller de l'avant: «La coopération entre PKN ORLEN et Williams Martini Racing ouvre une nouvelle ère pour le sport automobile en Pologne, tout en renforçant la portée mondiale de notre marque. Il convient de rappeler que le groupe ORLEN possède aujourd'hui des actifs dans cinq pays d'Europe et d'Amérique du Nord. Nos produits sont disponibles dans plus de 90 pays du monde. Cela signifie que nous recherchons des canaux de communication mondiaux pour établir une position internationale. L’implication dans les courses de Formule 1 est l’un des moyens les plus efficaces de promouvoir notre marque par le biais du sponsoring sportif, et nous sommes ravis de participer à ce sport avec Williams.»


Williams, 2019 et Kubica Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
A-t-on connaissance de la durée du contrat ? Logiquement, en lisant l'objectif du sponsor, il est pluriannuel. Mais la présence de Kubica est-elle liée à ce contrat dans la durée ?
La présence sur l'aileron et les rétroviseurs laisse beaucoup d'espaces sur la carrosserie...

Et avant que Suroervroum s'en empare... PKN, cela veut dire "Pour Kubica Naturellement" !
Il y a 3 mois
Aifaim
Aifaim :
Et un vrai/faux pilote de réserve ! Allez, soyons méchant : Gelael et ses sous étant occupés ailleurs, C'est Nicholas Latifi qui arrive chez Williams (après Renault et Force India). Parce qu'avec 20 points, il n'est qu'à mi-chemin de la super-licence, donc il ne fera rien de plus que des essais, EL1 et simulateur. S'il faut un jour remplacer Russell ou Kubica, il faudra chercher quelqu'un d'autre, avec probablement moins d'argent mais plus de palmarès.
Il y a 3 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.