> > > > Officiel : Binotto remplace Arrivabene au poste de Directeur sportif de Ferrari

Officiel : Binotto remplace Arrivabene au poste de Directeur sportif de Ferrari

Mattia Binotto, précédemment Directeur technique de Ferrari va remplacer Maurizio Arrivabene en tant que Directeur sportif de Ferrari, jugé trop décevant en 2018.

© Mattia Binotto nouveau directeur sportif de Ferrari © Mattia Binotto nouveau directeur sportif de Ferrari

Depuis 2017, Maurizio Arrivabene est sur la sellette après l'échec cuisant de Ferrari face à Mercedes. 2018 devait permettre à l'écurie italienne de renouer avec le titre mondial mais hélas en 4 saisons, Arrivabene n'a pas réussi cet exploit. Une situation que l'écurie au cheval cabré compte bien changer avec cette nouvelle révolution de palais.

Membre des rouges depuis 1995, Mattia Binotto n'a cessé de gravir les échelons de la Scuderia pour devenir Directeur du département moteur fin 2014 puis Directeur technique principal en 2016 suite au départ de James Allison vers Mercedes, jusqu'à devenir donc en 2019 le nouveau Directeur sportif. L'Italien est, entre autre, responsable de l'avancée du moteur Ferrari qui est maintenant l'égal de son concurrent allemand.

L'envie de changement pour 2019 se fait bien sûr aussi ressentir au niveau du duo de pilotes avec le renvoi de Kimi Raïkkonen laissant la place à la jeunesse via Charles Leclerc. En espérant que ces changements de management et de pilotes permettront aux tifosis de ramener le titre à la maison en 2019.


Ferrari, 2019 et Arrivabene Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Arrivabene était un peu "l'homme du président" Marchionne. Sa disparition rendait-elle inéluctable l'éviction de son directeur sportif ?
Certainement pas si un des deux titres mondiaux avait conclu la saison 2018. Mais le décès brutal du président de Ferrari était l'occasion - voire l'obligation - pour Arrivabene de montrer de quoi il était capable dans une situation difficile.
Sans son parapluie, il n'a pas eu l'étoffe pour ressouder les troupes ni pour emmener toute l'équipe vers l'avant. Qu'importe sa valeur par ailleurs, Elkann qui, au passage, ne semble pour l'instant pas aussi passionné que son prédécesseur par la F1, a tranché en faveur d'un technicien plutôt performant dans son domaine, interne à la maison et italien.
On verra s'il a l'étoffe d'un Forghieri... Sont-ce les lunettes ? Pour l'anecdote, Il y a en tout cas un air de famille...
Il y a 5 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.