> > > > Les pilotes de F1 devraient être mieux accompagnés mentalement selon Jackie Stewart

Les pilotes de F1 devraient être mieux accompagnés mentalement selon Jackie Stewart

Jackie Stewart pense que les pilotes de Formule 1 actuels devraient être mieux accompagnés mentalement, à l'aide d'un coach, comme ils le sont d'un point de vue physique.

© DR - Stewart aimerait que les pilotes soient mieux accompagnés© DR - Stewart aimerait que les pilotes soient mieux accompagnés

Le double champion du monde Jackie Stewart porte toujours un regard très précis et très écouté sur le monde de la Formule 1. Dernièrement, il s'est confié à nos confrères d'Autosport sur l'accompagnement mental des pilotes actuels.

Selon l’Écossais, si les champions d’aujourd’hui sont parfaitement bien suivis physiquement, ils sont en revanche totalement laissé libre et sans accompagnement d'un point de vue mental et psychologique : « Je ne comprend pas, de nos jours on dit que es pilotes de course sont si intelligents qu'ils n'ont pas besoin de coach mental. C'est absolument faux. Il n'y a pas un seul pilote au sommet de ses compétences qui ne serait pas aidé par une sagesse et des observations auxquelles il n'avait probablement jamais pensé. »

L'ancien pilote Tyrrell fait notamment l'analogie avec d'autres sports de haut niveau qui mettent en pratique la préparation mentale des sportifs : « Vous pouvez regarder le ski, le golf, le tennis, ou l’équitation, tout ce que vous voulez, le coaching est l’un des aspects les plus importants. Maintenant, les pilotes de Formule 1 sont en forme et ont des entraîneurs pour les aider à améliorer leur condition physique, mais pas leurs capacités mentales. Et je pense que c'est une erreur absolue. »

Cette préparation mentale serait rendue d'autant plus efficace grâce aux éléments très précis de télémétrie mis à disposition par les ingénieurs : « La télémétrie aujourd'hui est si claire que vous pouvez en fait avoir quelqu'un à vos côtés. S'ils écoutent ce que l'entraîneur pourrait leur dire, ils pourraient voir la différence. Par exemple, l'entraîneur de Franz Klammer [ndlr : un champion de ski des années 70] n'était pas un skieur de haut niveau, il n'a pas été aussi rapide que Franz, mais il connaissait les techniques et connaissait les problèmes émotionnels liés à ce qu'il devait faire et comment il devait se ressaisir. avant de partir, dans une descente. » conclut ainsi Stewart.


Stewart, Pilotes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
La préparation et l'accompagnement mentaux des pilotes devraient surtout être quasiment obligatoires bien en amont de la F1. Mais ce n'est pas évident sans écarter plus ou moins ceux qui portent l'embryon de carrière de l'adolescent... à commencer par les parents et leur emprise émotionnelle assez logique.
On se souvient comment, il y a peu, RedBull a viré de son stand Jos Verstappen...
Il y a 6 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Je pense que Stewart confond accompagnement mental et psychologique . Les pilotes de F1 sont suivis médicalement comme les pilotes d'avions sur le plan physique et mental . Malheureusement , Andreas Lubitz a écrasé son A320 de Germanwings en 2015 en Savoie après être passé au travers des mailles du filet des médecins qui n'avaient pas détecté une psychose .

Tous les pilotes de F1 bénéficient d'un accompagnement psychologique au même titre que leur suivi physique .

L'accompagnement mental est de l'ordre du soutien humain et d'un traitement .
Il y a 6 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.