> > > > Essais hivernaux Barcelone II - Jour 1 : Norris se montre, Mercedes à l'arrêt l'après-midi !

Essais hivernaux Barcelone II - Jour 1 : Norris se montre, Mercedes à l'arrêt l'après-midi !

Équipé des pneumatiques les plus tendres, le jeune pilote McLaren a décroché le meilleur temps lors de la dernière heure de roulage. Il devance Pierre Gasly (Red Bull) et Lance Stroll (Racing Point). Des soucis de fiabilité pour Ferrari et surtout pour Mercedes, contraint de changer de moteur dans l'après-midi !

© Nicolas Delpierre / Motors Inside - Norris porte McLaren en tête du premier jour de cette deuxième semaine ! © Nicolas Delpierre / Motors Inside - Norris porte McLaren en tête du premier jour de cette deuxième semaine !

Le sprint final vers Melbourne a commencé ce mardi matin. Après les quatre premiers jours d'essais la semaine dernière, place au deuxième bloc des essais d'avant-saison, jusqu'à vendredi soir, toujours sur le circuit de Catalunya. 10 voitures et 13 pilotes ont pris part à ce cinquième jour des essais hivernaux, Mercedes, Ferrari et Renault ayant respectivement partagé le baquet entre leurs deux pilotes.

Lando Norris fixe la référence en fin de journée

Le jeune britannique a clairement connu une journée sur courant alternatif. Côté performance, Lando Norris a réalisé le meilleur chrono à 17h30, à une demi-heure de la fin de journée. Équipé des pneumatiques C5, la gamme la plus tendre proposée par Pirelli, le vice-champion F2 2018 a signé un temps de 1:17.709, quatre dixièmes plus lent que la référence absolue de Nico Hulkenberg jeudi dernier.
Mais le leader de la feuille des temps a réalisé son temps entre les soucis ! Sous les yeux de Fernando Alonso venu en spectateur, Lando Norris a terminé sa journée à l'arrêt, sur la piste, provoquant le dernier drapeau rouge du jour. La faute à cette fuite hydraulique, décelée sur la MCL34 depuis ce matin, qui a limité le temps de roulage. Lando Norris a quand même ajouté quelques simulations de course à son tableau de chasse, preuve du potentiel de cette nouvelle McLaren.


Juste derrière au classement, la belle confirmation vient de Red Bull et Pierre Gasly. Comme annoncé, la monoplace autrichienne dévoile peu à peu son potentiel en vitesse pure. Sur les pneumatiques C3 (médiums), le Français a devancé la Ferrari de Vettel, lui aussi sur la même gomme. Cet après-midi, les deux pilotes se sont d'ailleurs disputé la première place du classement, avant d'être délogé par Norris, la Force India Lance Stroll s'étant même intercalé à 17h20.

Mais entre Red Bull et Ferrari, c'est bien l'écurie autrichienne qui a été la plus studieuse aujourd'hui : côté fiabilité, un souci de refroidissement apparu dés 10h a perturbé la marche en avant des Rouges, emmené alors par Charles Leclerc. Le problème a traîné jusqu'au milieu de l'après-midi, Vettel ayant ensuite pris le relais.

Pour compléter ce top 5, Alfa Romeo et ses belles promesses, symbolisées aujourd'hui par le chrono d'Antonio Giovinazzi (meilleur temps de la matinée), devant la Toro Rosso d'Alexander Albon ou la Haas de Kévin Magnussen. Point commun entre ces voitures ? Un chrono réalisé avec la gomme super-tendre, C4.

La W10 coincée au garage !

Le fait est assez rare pour être souligné : la Mercedes n'a roulé que sept petits tours cet l'après-midi, frappé par un problème de pression d'huile. Le problème est survenu vers 14h30, lors du début du programme de Valtteri Bottas, qui avait pris le relais de Lewis Hamilton, auteur de 83 tours ce matin. Le Finlandais a juste complété un tour d'installation avant de s'arrêter dans le troisième virage. Revenu au box, le moteur a été changé, et la voiture allemande est finalement repartie à 10 minutes de la fin de journée pour six tours supplémentaires. Côté chrono, ni Hamilton et Bottas n'ont fixé de grosses références, équipés de pneumatiques durs (C2).
L'écurie championne du monde comptait pourtant beaucoup sur cette journée, débarquant à Barcelone avec un nouvel aileron avant, plus cassé que la version aperçue la semaine dernière. Autre innovation visible, les pontons de la W10 plus incurvés.


Plus de temps de roulage mais un classement guère plus flatteur pour les deux pilotes Renault. Sur les pneumatiques C3, Daniel Ricciardo (10e) et Nico Hulkenberg (13e) sont restés en retrait. La fiabilité en revanche est au rendez-vous, la voiture française est celle qui est restée le plus longtemps en piste aujourd'hui, avec 157 boucles en tout.
Au rayon de l'assiduité, mention honorable à Kévin Magnussen, pilote le plus régulier du jour avec 131 tours à bord de sa Haas. On saluera aussi le renouveau de Williams, qui a enfin passé le cap des 100 tours sur le bitume de Montmelo ! George Russell était ce mardi le seul pilote au volant de la FW42, Robert Kubica prenant la suite demain.

D'ailleurs, six écuries ont franchi cette barre fatidique : Red Bull (136), Toro Rosso (103), Ferrari (110), Haas (131), Williams (119), Renault (157). Notons que les quatre motoristes sont représentés dans cette liste. En sera-t-il de même demain pour le deuxième jour de cette deuxième semaine à Barcelone ?




Essais Hivernaux, Barcelona et Norris Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.