> > > > Charlie Whiting, un passionné au service de la Formule 1

Charlie Whiting, un passionné au service de la Formule 1

Le décès brutal de Charlie Whiting, Directeur de course de la Formule 1 depuis 1997, a profondément touché le monde du sport automobile. Le Britannique était une homme apprécié pour son investissement professionnel, sa passion mais aussi sa gentillesse.

© DR - Charlie Whiting était l'homme des départs en F1© DR - Charlie Whiting était l'homme des départs en F1

La monde de la Formule 1 se réveille groggy en ce jeudi matin, veille du lancement de la saison 2019 avec les premières séances d'essais du Grand Prix d'Australie à Melbourne.

Charlie Whiting, l'emblématique Directeur de course de la discipline reine du sport automobile est décédé cette nuit à l'âge de 66 ans, provoquant ainsi une vive émotion et une multitude d'hommages reconnaissant unanimement les qualités morales et professionnelles du Britannique.

« C'était un compétiteur, c'était un mec vraiment gentil… Tout le paddock, tout le cirque, toute la famille de la Formule 1, toutes nos pensées vont à lui et plus particulièrement à sa famille dans ces circonstances difficiles. » s'est exprimé Seabstian Vettel après avoir appris la triste nouvelle.

Lewis Hamilton était lui aussi bouleversé par la mort de Whiting, qui était très proche des pilotes : « Je connais Charlie depuis mes débuts en 2007… De toute évidence, j'ai été incroyablement choqué ce matin d’entendre la triste nouvelle. Mes pensées et mes prières accompagnent sa famille. Ce qu’il a fait pour le sport, son engagement, il était vraiment un pilier… Il était une telle figure emblématique du monde sportif et il a tant contribué pour nous. Qu'il repose en paix. »

En effet, Charlie Whiting était très apprécié par les pilotes et le monde de la Formule 1. Lui qui avait commencé en sport automobile dans les années 70, en préparant les voitures de course de son frère, Nick, a fait son entrée dans la discipline en 1977 en tant que mécanicien pour l'écurie Hesketh.

En grande difficulté, l'équipe Britannique mettra rapidement la clé sous la porte et Whiting trouvera refuge chez Brabham où il fera une rencontre déterminante pour la suite de sa carrière en la personne de Bernie Ecclestone, alors patron de l'équipe. Il gravira les échelons jusqu'à devenir chef mécanicien et travaillera avec les plus grands pilotes de l'équipe comme Niki Lauda ou Nelson Piquet, au côté de l'ingénieur Gordon Murray.

Après le départ de Bernie Ecclestone de l'équipe, Whiting prendra le rôle de Délégué Technique de la Formule 1 au sein de la FIA. Apprécié pour son professionnalisme, son sens de l'organisation et sa diplomatie, il sera promu en tant que par Directeur de course en 1997 par Max Mosley, alors Président de la fédération, un rôle qu'il assumera pendant plus de 20 ans, jusqu'à son décès brutal cette nuit.

Pour le grand public, il était l'homme des départs. C'est lui qui faisait s'élancer les pilotes de la grille et qui était en charge des procédures. Mais il organisait également les souvent animés briefings des pilotes le dimanche matin où chacun pouvait débattre des problèmes rencontrés en piste ou en dehors. De ce fait, il avait un lien étroit et particulier avec les pilotes qui se sentent tous un peu orphelin à l'aube de cette nouvelle saison.

A l'intérieur d'un briefing du dimanche matin avec Charlie Whiting et les pilotes - GP de Malaisie 2017


Whiting, Décès Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.