> > > > Australie - Bilan des francophones : Leclerc reste à sa place, déception pour Gasly et Grosjean

Australie - Bilan des francophones : Leclerc reste à sa place, déception pour Gasly et Grosjean

Cinquième au départ comme à l'arrivée, le Monégasque Charles Leclerc rend une copie satisfaisante pour sa première course chez Ferrari, juste derrière Vettel. Le tracé australien n'a en revanche pas été favorable aux pilotes français, Pierre Gasly terminant à la porte des points tandis que Romain Grosjean a encore été lâché par ses mécaniciens !

© Ferrari- Charles Leclerc n'a pas gagné de positions en course© Ferrari- Charles Leclerc n'a pas gagné de positions en course

Charles Leclerc: 5ème (5ème sur la grille)

Le pilote monégasque a été le meilleur francophone ce week-end. En qualifications, Leclerc était déçu de sa cinquième place, jugée insuffisante. Sa course n'est pas déshonorante, mais sans éclats.

L'espoir de la Scuderia est d'abord revenu sur les premiers mètres, un envol marqué par un petit passage hors-piste, Vettel étant à l'intérieur du premier virage. « Mon départ était bon. Sebastian ne m'a probablement pas vu, j'ai du aller dans l'herbe pour l'éviter. »

Leclerc courra longtemps dans un no man's land, ne pouvant rattraper la Red Bull Honda de Max Verstappen. Il a ensuite retardé son changement de pneus, finalement exécuté au 28e tour. Ressorti 5e, il a gardé cette place jusqu'à l'arrivée. « Ce n'était pas une course exceptionnelle de notre part, nous nous attendions à mieux » confirme celui qui appelle aussi à lire les résultats de cette course avec prudence.

« L'Albert Park est une piste vraiment étrange, il ne faut pas paniquer. Mercedes a été très fort mais nous sommes plus proches d'eux que ce que nous avons montré en course. »

L'ancien pilote Sauber fut en revanche moins bavard sur le fait de la fin de course : revenu dans les rétroviseurs de Vettel, sa progression a été freinée par son ingénieur piste, qui lui a intimé via la radio de rester derrière le pilote allemand. Leclerc a sobrement confirmé qu'il a du "garder sa position jusqu'à l'arrivée". Cette cinquième place constitue quand même son meilleur résultat en carrière, mais naturellement, cette performance va évoluer tout au long de cette saison.


Pierre Gasly: 11ème (17ème sur la grille)

Des débuts très compliqués pour les débuts du jeune tricolore avec Red Bull Racing. Piégé en qualifications, le Normand se faisait éliminer prématurément en Q1. Il ne pouvait alors que remonter sur une piste où dépasser est un vrai challenge.

Il se montrera opportuniste en début de course, commençant lentement sa remontée. Il tombera ensuite sur un os nommé Daniil Kvyat. La Toro Rosso profita de l'aspiration et de sa vitesse de pointe élevée pour rester devant Gasly, qui échoue finalement à deux dixièmes des points.

Le nouveau pilote Red Bull est finalement arrivé sans regrets devant les journalistes. «En partant dix-septième, on savait que ça serait compliqué. Toute la course, j'étais à 5 dixièmes de la voiture de devant (ndlr : la Toro Rosso de Kvyat) mais même avec le DRS il était très très dur de revenir dans les lignes droites pour le dépasser. J'ai essayé à quelques reprises sans succès.» Rageant tout de même car Gasly était à deux doigts de ressortir des stands devant Kvyat. « Mes pneumatiques étaient trop froids. Si j'avais freiné plus tard, on se serait rentré dedans ! »

« C'est sûr que le bilan est décevant. Mais il faut rester positif. Dans l'ensemble, la performance était là, on l'a vu lors des Essais Libres. »

Romain Grosjean: Abandon (6ème sur la grille)

6 abandons en huit courses à Melbourne ! Depuis 2012, le pilote Haas est maudit sur les terres australiennes. Auteur d'une superbe sixième place en qualifications, Grosjean était bien parti pour marquer de gros points. Perdant une place au départ face à son coéquipier, le pilote frappé du numéro 8 roulait jusque-là dans les échappements de son équipier, jusqu'à ce problème survenu lors de son arrêt au stand au 16e tour, cette roue avant-gauche mal fixée, la même qu'en 2018 !

Ce changement de gommes interminable le repoussa hors des points, avant qu'un abandon ne vienne achever ses souffrances au 29e tour.

« Je pense que l'Australie ne m'aime pas. J'aime pourtant cette piste et l'atmosphère qui y règne.» a confié le principal intéressé, passablement agacé. Dommage, car pour lui, "la voiture était rapide".

« L'arrêt a été trop long, et cela a cassé quelque chose sur ma voiture » a ajouté le Français, sans être plus précis. Une suspension défaillante est probablement à l'origine de son abandon, mais le replay montre surtout une roue avant-gauche à deux doigts de se faire la malle. Grosjean a donc botté en touche sur la source du problème, une façon aussi de protéger son équipe, qui risque une amende.



Le bilan des Français, Melbourne et Leclerc Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Décevant, certes, mais pas plus les monoplaces que leurs pilotes n'ont de responsabilité dans leur résultat vis-à-vis de leurs équipiers respectifs.

Tout s'est joué au stand pour chacun. Leclerc par décision hiérarchique, Gasly par erreur stratégique en qualification et ... non décision hiérarchique en course (tant mieux !) encore que le timing du changement de pneus n'était peut-être pas le meilleur.
Quant à Grosjean, il a fait le job en qualification, a moins bien démarré que Magnussen (côté piste moins performant), n'a pas tenté de reprendre "son bien" et a subi le problème que l'on sait et qui aurait pu survenir chez Magnussen.
Il y a 2 mois
FuegoLolo
FuegoLolo :
Tout à fait d'accord :
chacun a la voiture et l'équipe pour faire le job,
Leclerc devra prouver qu'il peut battre Vettel dès que les circonstances lui permettront d'être devant (c'est - à dire quand qu'il n'aura pas à subir les consignes)
Grosjean dès que son équipe lui épargnera les pépins d'arrêt aux stands,
Gasly au moment où il se placera en meilleure position au départ.
Vivement un podium tricolore (monégasque) en 2019 !
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.