> > > > Max Verstappen ou l'incarnation du nouvel esprit « Show » de Liberty Media

Max Verstappen ou l'incarnation du nouvel esprit « Show » de Liberty Media

Connu pour être la coqueluche du public néerlandais, Max Verstappen, le pilote Red Bull s’est engagé dans une bataille pour élever, non pas seulement ses performances sur la piste, mais aussi la qualité de l’expérience offerte à ses fans lors des Grands prix.

© Red Bull Racing – Verstappen et ses fans© Red Bull Racing – Verstappen et ses fans

Depuis l’acquisition des droits F1 par Liberty Media, l’entreprise américaine a toujours visé l’amélioration du show et l'envie de rompre avec l’univers aseptisé de la discipline reine du sport automobile.
Dans cette quête du renouveau, la saison 2019 a eu droit a son événement de lancement officiel, une nouvelle identité sonore réalisée en collaboration avec The Chemical Brothers - producteur britannique de musique électronique - faisant référence aux 15 000 tours par minute des V6 de F1. Les circuits innovent également avec de plus en plus d’activités destinées à élargir l’expérience du Fan de F1 au delà de la course du dimanche.

En cette deuxième année depuis le baptême de feu de Liberty Media, les effets se font déjà sentir. En effet le Grand Prix d’Australie a connu un record d’affluence avec environ 350 000 visiteurs durant le weekend, faisant le bonheur d’Andrew Westacott, directeur du circuit de l’Albert Park. Donnant ainsi un air d’optimisme aux autres circuits ayant du mal à avoir de la visibilité pour le maintien des courses de Formule 1 sur les prochaines années.

Dans l’air de cette nouvelle F1 davantage accessible et moins compliquée, à l’image d’un Pirelli ayant simplifié l’appellation de ses gommes pour une facilité de lecture par les fans, Max Verstappen, connu pour son armée Oranje sur les circuits de F1 à travers le monde, innove cette année pour institutionnaliser la culture du supporter de pilote F1.
Que ce soit au circuit de SPA, connu pour sa proximité des Pays-Bas et situé en Belgique pays d’origine du Batave, ou à Yas Marina à plus de 5 000 Km du vieux continent. La vague de supporters est fidèle aux rendez vous lors des Grands Prix.

Si les sports collectifs sont davantage connus pour organiser leurs "fan group" et les déplacements des supporters, cette pratique n’est pas coutume dans les sports individuels et encore moins dans le sport automobile. Les tifosis sont certes connus pour afficher leur amour du cheval cabré à Monza, nous n’avons encore jamais vu d’une telle popularité pour un pilote en particulier dans la F1 moderne.

Créant l’entreprise Verstappen Travel, gérée en coulisses par Verstappen Management, le jeune pilote Red Bull rassemble ses fans et en rameute de nouveaux à travers des packages promettant de vivre une expérience 100 % Max.
Que ce soit dans le Grand Prix de Belgique, de Hongrie ou au temple de Red Bull à Spielberg, une tribune spéciale est réservée aux supporters du Néerlandais.
En plus des commodités de confort, à l’instar des autres tribunes classiques de F1, d’écran géant, de places numérotées. Les packages offrent des kits du supporter l’incontournable T-shirt Orange et avec en prime la visite Max avant la course.

Que ce soit sur la piste ou en dehors il faut dire que la compétition est lancée, Lewis Hamilton devra surveiller ses rétroviseurs.


Spectacle, Verstappen Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Marc Diskus
Marc Diskus :
Alors là , Verstappen fait le max pour ses supporters . Ce n'est certainement pas de la philanthropie mais de la communication inédite avec son public de passionnés hollandais de F1 .

Si le marketing est la mise en commun de toutes les forces humaines , technologiques et communicatives d'une entreprise pour lui assurer la vie , Verstappen est aussi à l'aise dans sa RedBull qu'en homme d'affaires ( Papa derrière bien sûr ) . Comme un poisson dans les eaux d'Amsterdam .
Il y a 2 mois
Supervroum
Supervroum :
@Marc Diskus,

"Comme un poisson dans les eaux d'Amsterdam ".
Pour que cela perdure, il faut qu'il arrive toujours à bon port avec sa brelle ^^
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Supervroum@
Bien vu mais pour nager il n'a pas besoin de sa brelle . :)
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.