> > > > Chine - Essais Libres 2 : Bottas prend les commandes, problème mécanique pour Leclerc

Chine - Essais Libres 2 : Bottas prend les commandes, problème mécanique pour Leclerc

Après Sebastian Vettel ce matin, c'est au tour de Valtteri Bottas de signer le meilleur temps de cette deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Chine. Il devance le pilote allemand sur sa Ferrari et Max Verstappen sur Red Bull. Dans la dernière demi-heure, Charles Leclerc a été immobilisé à son stand suite à un problème détecté sur sa SF90.

© Mercedes - Bottas prend le meilleur temps des EL2© Mercedes - Bottas prend le meilleur temps des EL2

Les festivités pour célébrer le 1000ème Grand Prix de l'Histoire de la Formule 1 ne cessent de se multiplier à Shanghai dans le cadre du Grand Prix de Chine.

Ce matin, les spectateurs ont eu droit à une démonstration de Damon Hill au volant de la Lotus 48B avec laquelle son père, Graham, a été champion du monde en 1968 pour la deuxième fois.

Un moment forcément émouvant et empreint d'histoire pour le champion du monde 1996 qui a été le premier fils de champion du monde à remporter le titre à son tour, avant que Nico Rosberg ne le suive dans les livres d'histoire.


Mais les choses sérieuses reprennent vite leur droit avec l'entrée en lice des 20 acteurs de cette saison 2019 pour la deuxième séance d'essais libres. La première session a été dominée par Sebastian Vettel qui a démontré son habileté dans la gestion des pneumatiques Pirelli. Pour l'Allemand, cette qualité sera la clé de la victoire ce week-end.

Déjà en retrait par rapport à la Scuderia à Bahreïn, l'équipe Mercedes semble une nouvelle fois avoir du pain sur la planche en Chine. Lewis Hamilton et Valtteri Bottas iront chacun de leur petite erreur en début de séance, perdant le contrôle, sans gravité, de leur W10.


Cela n'empêche cependant pas le Britannique de prendre le meilleur temps dans la première demi-heure en 1.34.226 avec des gommes Tendres. Il devance Charles Leclerc de 45 millièmes et Max Verstappen sur la Red Bull.

Bonne nouvelle pour Antonio Giovinazzi qui peut enfin démarrer son week-end en piste après avoir manqué la première séance suite à un problème mécanique sur son Alfa Romeo. Cette fois-ci, c'est sur Daniil Kvyat que le sort s'acharne puisque ses mécaniciens sont affairés autour de sa Toro Rosso, immobilisée à son stand.

Un peu trop généreux dans le virage 14, Romain Grosjean bloque ses roues sur un aileron avant abimé sur sa Haas et doit rentrer aux stand pour le faire réparer. Ce n'est pas la première fois que le monoplace américaine subit ce genre de dégâts. Dommage pour Lewis Hamilton, gêné par le Français dans son tour rapide.


Pendant ce temps, Valtteri Bottas en profite pour subtiliser le meilleur temps à son équipier en 1.33.330, juste devant Sebastian Vettel en 1.33.357, tous les deux en gommes Tendres. Les écarts sont très serrés en haut de la feuille des temps.

Nico Hulkenberg et Renault arrivent une nouvelle fois à surprendre en atteignant la 5ème position, à un peu plus de 7 dixièmes du meilleur temps. Les monoplaces françaises démontrent de bonnes dispositions depuis le début de la saison mais n'arrivent pas, pour le moment, à concrétiser ces espoirs en course, à l'image de leurs doubles abandons simultanés à Bahreïn.

Parmi les outsiders, il faudrait également surveiller McLaren avec l’excellent 6ème temps de Carlos Sainz qui devance un Charles Leclerc plutôt discret en cette après midi chinoise. En effet, un problème de refroidissement a été détecté sur sa Ferrari, l’immobilisant au stand pour la fin de cette séance qui verra finalement Bottas conserver son meilleur temps.

Le classement complet des EL2 :




Essais Libres, Shanghai et 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
La pole 2018 sera-t-elle battue ? Par rapport à l'an passé, les chronos de cette EL1 montrent une légère - quasiment 1" quand même ! - progression d'ensemble.
Même s'il ne s'agit pas d'extrapoler des prévisions à partir des temps réalisés en tout début de week-end, les conditions de "travail" des EL1 sont comparables d'une saison à l'autre. Surtout que Pirelli a choisi des gommes peu ou prou équivalentes à 2018. Reste la météo (vent, températures air et piste).

Mais généralement, EL2 montre une belle progression des chronos par rapport au matin. Cette fois, tout le monde est en tendres mais l'écart n'est guère probant.
Battre la pole, c'est une qualification en 1'30" pour les optimisme et 1'29" pour le rêve...
Quant au record en piste, les 1'32"238 de Schumacher en 2004 (p... 15 ans !) les monoplaces l'ont dans le ventre mais pas forcément dans la tête des stratèges...


Il y a 2 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
La journée du vendredi conditionne à la fois les qualifs et la course. Reste ensuite à valider le meilleur set up en EL 3 pour les qualifs et la course. Elle est donc déterminante pour le reste du week-end. Ne pas pour autant se prendre le chou pour des écarts de moins de 5 dixièmes. Mais la hiérarchie et le comportement de chaque équipe est quand même significative de l'état d'esprit interne. La sérénité ( et donc la fiabilité) permettent de progresser sur les deux séances selon un programme très précis.
On voit bien que Ferrari est encore aux avant postes, mais que Mercedes est là aussi et RB pas très loin. Personnellement j'aime beaucoup ce circuit avec ses escargots et ses deux bouts droits. Les pneus y sont très sollicités et les pilotes peuvent faire la différence. Gros freineurs et piste large, miam...
Je pense qu'il y aura beaucoup de dépassements, mais qu'un top pilote peut s'échapper si sa monoplace est parfaitement équilibrée. Il faut une bonne Vmax et un chassis précis pas trop gourmand en gommes.Le DRS jouera évidemment un grand rôle, encore faut-il que les écarts soient inférieurs à la seconde. Et dans le sinueux, certaines monoplaces me paraissent être très rapides, suivez mon regard.
L'aéro sera encore le juge de paix, mais la stratégie est aussi importante. Souvenez vous de la victoire de Ricciardo l'an dernier... Il n'avait pourtant pas la monoplace la plus rapide du week-end...
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.