> > > > Les habitants de Miami chamboulent les plans de Liberty Media pour le deuxième Grand Prix des États-Unis

Les habitants de Miami chamboulent les plans de Liberty Media pour le deuxième Grand Prix des États-Unis

Le propriétaire américain de la formule 1 tient à l’organisation d’un deuxième Grand Prix aux États-Unis, à Miami. Parti pour être une simple formalité, la définition du tracé donne du fil à retordre aux investisseurs.

© Miami Pixabay - Le Grand Prix de Miami change de tracé© Miami Pixabay - Le Grand Prix de Miami change de tracé

À l’instar d’un Grand Prix de Monaco qui sillonne les rues de la Principauté, Miami espérait organiser sa course de Formule 1 dans les rues du centre-ville, au Downtown, sur le boulevard Biscayne, jusqu'au Bayfront Park, comme l’avait réussi la Formule E pour un ePrix organisé en 2015.

Pour Liberty Media, alliée à un riche investisseur, Stephen Ross, la validation du tracé ne devait être qu’une formalité. C’était sans compter sur la mobilisation des riverains, qui ont fait front contre l’arrivée des monoplaces et l’installation du paddock dans leur centre ville.

Pour éviter toute bataille judiciaire, le maire de la ville a ainsi renoncé ! Le Grand Prix de Miami changera son fusil d’épaule mais aura bien lieu, un peu plus au nord de la ville à proximité du stade de l'équipe de football américain des Dolphins, et à quelques mètres du flambant neuf Hard Rock Stadium, qui a accueilli la nouvelle édition du Masters 1000 de tennis il y a un mois.

Liberty Média avait pourtant préparé le terrain à l’arrivée de la discipline reine du sport automobile en organisant des exhibitions de Formule 1 dans la cité de Floride. Red Bull a même fait rouler sa monoplace dans le cadre d'un road trip américain. Cela n’aura pas suffi à convaincre les habitants pour l’organisation d’un Grand Prix, qui aura lieu sur les 10 prochaines années.


Néanmoins, la volonté d’organiser le Grand Prix de Miami reste intacte, du moins pour les organisateurs. « Nous voulons faire quelque chose d’impressionnant à Miami. Nous n’organiserons un Grand Prix que si nous arrivons à créer un circuit de classe mondiale, offrant une expérience intéressante aux fans de Formule 1, tout en garantissant une création de valeur pour Miami » affirme ainsi Tom Garfinkel ancien dirigeant de Ganassi Racing et en charge de ce projet de nouveau Grand Prix.


Miami, Circuits et 2020 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.