> > > > Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !

Azerbaïdjan – Qualifications : la surprise Bottas, la déception Leclerc !

Valtteri Bottas décroche la pole devant Lewis Hamilton et Sebastian Vettel ! La séance a été marquée par deux drapeaux rouges et deux crashes dans le huitième virage : Robert Kubica en Q1, puis Charles Leclerc en Q2. Favori, le pilote Ferrari n'a pas pu défendre ses chances en Q3.

© Mercedes - Bottas n'était pas favori, il décroche pourtant la pole à Bakou ! © Mercedes - Bottas n'était pas favori, il décroche pourtant la pole à Bakou !

La quatrième séance qualificative de la saison s'est disputée sous une météo clémente, avec un temps ensoleillé au-dessus du circuit urbain de Bakou, une quinzaine de degrés dans l'air pour près de vingt-cinq degrés sur la piste. Une séance avec un réel favori : Charles Leclerc, en tête des deux séances libres disputées, la première ayant été avorté après le contact de la Williams de George Russell avec une plaque d'égouts.

Q1 : Haas et Renault en difficulté, Gasly comme un éclair !

Sur une piste de plus en plus rapide, la prise de risque devenait maximale ! Aidé par l’aspiration de la Racing Point de Sergio Pérez sur la ligne droite principale, Pierre Gasly réalisait le gros coup du moment, avec la première place de la Q1 et un chrono de 1:41.335.

Pour les Renault, grise mine, avec une première session des qualifications très compliquée. En difficulté avec leurs monoplaces, Daniel Ricciardo et Nico Hulkenberg multipliaient les blocages de roue et les sorties dans l'échappatoire. In extremis, l'Australien parvenait tout de même à se glisser en Q2... à l'inverse de son équipier, finalement 18e !

Éliminé pour la huitième fois consécutive en Q1, Lance Stroll (16e) a connu un calvaire, après avoir tapé sa roue arrière gauche contre le mur, ce qui a aussi eu pour effet d’abîmer son aileron avant. Plus surprenant, Romain Grosjean, échouait aussi, en 17e place, quatre dixièmes derrière son équipier Kévin Magnussen.

Mais la fin de la séance était marquée par un très gros crash, celui de Robert Kubica. Le Polonais rebondissait sur le vibreur avant de finir sa course contre le mur, juste avant la portion sinueuse du circuit. Cet accident entraîna la sortie du drapeau rouge, figeant les performances des différents concurrents. De longues minutes étaient alors nécessaires pour chasser les débris de la Williams.

Éliminés en Q1 : Lance Stroll, Romain Grosjean, Nico Hulkenberg, George Russell, Robert Kubica

Q2 : Leclerc à la faute !

La chasse au chrono reprenait 15 minutes environ après l'horaire prévu. Sur les gommes tendres, Max Verstappen fixait la première référence en 1:41.388

Sur les gommes médiums, les pilotes Ferrari tentaient un gros pari : se qualifier sur une stratégie décalée. Peine perdue pour Leclerc, et comment ! Alors cinquième, rapide dans le premier secteur, le Monégasque attaquait trop fort le vibreur à l’entrée de la section étroite du circuit. Même action que Kubica quelques minutes et même sanction : un crash de face contre le mur ! La séance était de nouveau interrompue, le temps d’évacuer l’épave de la Ferrari. Le pire dans l’histoire : Vettel avait failli se crasher au même endroit ! L’Allemand était 12e au moment de l’interruption, avant de monter dans le top 10 au moment de la reprise.

De toute façon relégué en fond de grille, Pierre Gasly prenait la décision de ne pas sortir en piste, ce qui offra notamment une place à Antonio Giovinazzi en Q3, la première de sa carrière !

Les éliminés en Q2 : Sainz, Ricciardo, Magnussen, Albon, Gasly

Q3 : Bottas surgit !

La première série de tours était nettement à l’avantage de Lewis Hamilton en 1:40.703. Max Verstappen subtilisait la deuxième place à Sebastian Vettel, les deux pilotes pointant respectivement à trois et quatre dixièmes de seconde du Britannique.

Seulement six concurrents effectuaient un tour lancé sur cette première tentative : Lando Norris, Antonio Giovinazzi et Kimi Raikkonen restaient au garage, misant tout sur le dernier tour.
Revanchard, Vettel emmenait la meute pour améliorer son temps. Plus vite dans le premier secteur, l’Allemand revenait mais pas suffisamment pour faire vaciller les Mercedes.

Profitant notamment de l’aspiration des voitures devant elles, les Fléches d’Argent verrouillaient la première ligne, avec un changement sous le drapeau à damiers… Bottas devant Hamilton ! En manque de confiance depuis le début du week-end; le Finlandais faisait la bonne affaire, avec un temps de 1:40.495. Hamilton était battu pour 59 petits millièmes. L’écart était plus conséquent sur Vettel, trois dixièmes ! Derrière ce trio, la Red Bull de Verstappen… et la Racing Point de Sergio Pérez, le Mexicain se plaçant ainsi en parfaite position pour répéter son podium de 2018. Le dénouement d'une séance folle, longue de presque deux heures !



Bakou, Bottas et Leclerc Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




10 réactions sur cet article Donnez votre avis
LH#44
LH#44 :
Kubica à tourné trop tôt et cassé sa direction à l'avant gauche avant d'aller percuter la barrière.
Il y a 4 mois
Aifaim
Aifaim :
Grosjean n'a pas terminé la Q1 à 4/10e de Magnussen mais 1"025 (1'43"407 contre 1'42"382)
C'est cet écart inédit qui laisse à penser que la voiture avait probablement un problème.

"ce qui offra notamment une place à Antonio Giovinazzi en Q3, la première de sa carrière !"

Cela "n'offra" rien à quiconque... mais cela "offrit"
Il y a 4 mois
Aifaim
Aifaim :
Vettel - Verstappen - Perez - Kvyat - Si ces quatre-là passent sans accroc les cinq premiers tours, c'est qu'ils se sont sérieusement assagis !
Il y a 4 mois
Arno5
Arno5 :
Pas sûr que les Mercedes soient bien plus rapides que les Ferrari, mais elles arrivent à vraiment maximiser leurs chances à chaque GP, là où les rouges ne cessent de se tirer dans balles dans les pieds depuis le début de la saison (fiabilité, consignes ratées, sortie...)
Il y a 4 mois
Ayenge
Ayenge :
Si les Mercedes font un nouveau doublé ici...ça sentira le sapin pour Ferrari vu leur façon de gèrer chaque course car bien que l'erreur de Leclerc lui soit imputable ...le muret aurait dû lui dire que son temps avec ces pneus était suffisant !

Bon vu les couacs qu'il y a eu en essais et en qualif...faut s attendre à une ou des safety... Ça risque de chauffer sous le cuir chevelu avec les stratégies... Bottas a une chance de gagner s'il maintient sa position à l'extinction des feux sinon ça deviendra compliqué !!
Il y a 4 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
@Ayenge
Je n'ai eu le temps de consulter la météo mais la température de la piste et le vent auront aussi leur rôle à jouer. D'autre part être P2 ou P3 peut devenir un avantage vu l'importance de l'aspi. Avec le nouveau DRS ce sera encore plus sensible.
Coté stratégie c'est une course pleine d'incertitudes tellement le risque de SC est élevé. Qui plus est, la SC reste longtemps en piste car je crois que c'est le plus long tracé de la saison.

Il y a 4 mois
Aifaim
Aifaim :
V6 turbo@, le DRS n'est pas disponible dès le départ. Il n'est pas impossible de voir le leader se ménager un petit capital supérieur à la seconde fatidique, surtout si ses poursuivants se gênent. Il pourra ainsi piloter à sa main en ménageant ses pneus... Jusqu'à la première safety-car; mais s'il elle survient relativement tard, c'est-à-dire dans la fourchette de changement de pneus, il pourra conserver l'avantage... Un scénario parmi tant d'autres...
Il y a 4 mois
Aifaim
Aifaim :
Ayenge@, je me demande si la tentative de Leclerc en medium n'était pas motivée par la possibilité de débuter le Grand Prix avec des gommes à la longévité plus longue ce qui lui aurait offert de facto la tête de l'épreuve après les arrêts de ses adversaires... Simple hypothèse...
Il y a 4 mois
Aifaim
Aifaim :
Je viens de lire que le pauvre Giovinazzi était pénalisé de 10 places sur la grille. Dommage pour sa première accession en Q3 !
Gasly et Kubica s'élanceront de la voie des stands... Mais dans quel ordre ? Logiquement, ayant été disqualifié, Gasly devrait être derrière ?
Il y a 4 mois
Supervroum
Supervroum :
Quand je vois le nombres de réparations dispendieuses sur ce circuit pour beaucoup d'ecuries , est ce compatible avec un grand prix a bas coup. ????
Il y a 4 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.