> > > > Gasly est enfin " à l'aise " avec sa Red Bull !

Gasly est enfin " à l'aise " avec sa Red Bull !

Après trois week-ends de course très compliquée, Pierre Gasly a déclaré se sentir enfin à l'aise avec sa nouvelle monoplace. Le Français va t-il pouvoir montrer ce qu'il vaut vraiment maintenant ?

© Red Bull- Gasly reprend les choses en main à Bakou© Red Bull- Gasly reprend les choses en main à Bakou

Pour une raison encore inconnue, Pierre Gasly ne s'était pas bien fait à sa nouvelle monture. Une acclimatation compliquée qui pourrait selon certains observateurs, être lié à ces deux violents crashs lors des essais hivernaux, qui auraient eu pour conséquence de le crisper au volant. Mais le Normand s'est remis en selle et a pu enfin exploiter le potentiel de la RB15 à Bakou.

Auteur du meilleur tour en Q1, sa disqualification des qualifications dû à un excès d'embarquement d'essence en FP2 coûta à Gasly un bon résultat sur la grille. Non découragé pour autant, le Français entamera une folle remontée depuis les stands en scindant le peloton et se retrouvant rapidement en 6ème place. Il affichera même durant une partie de la course un meilleur rythme que Charles Leclerc !

Le principal intéressé a tenu à exprimer son gain de confiance obtenu à Bakou avec sa Red Bull : « Ce week-end a été bien meilleur que les trois premières courses. Je me sentais mieux avec la voiture et j’ai pu conduire plus comme je voulais. En qualifications, j’ai réussi à montrer quelques bonnes performances avec un bon tour en Q1. Dans la course, en partant de la voie des stands, nous savions qu’il serait difficile de se battre à l’avant mais nous avions une voiture assez rapide pour revenir et marquer de bons points. »

Celui qui marchait sur des œufs jusque-là semble bien mieux aller mais un défi de taille l'attend maintenant. Devoir commencer à titiller son voisin de garage, Max Verstappen, qui s'est montré très véloce mais surtout très consistant dans ce début de saison. Une tâche qui n'est pas de tout repos mais Gasly devrait disposer de la voiture pour y parvenir. En effet, la RB15 est une très bonne monoplace et pourrait probablement se battre souvent avec les Ferrari et pourquoi pas Mercedes.

Actuellement 4ème du classement avec 51 points, le pilote néerlandais n'est qu'à un point de Sebastian Vettel. Au tour du Rouennais, sixième ex aequo avec 13 points, de se détacher des pilotes du milieu de peloton et hausser considérablement son rythme pour rejoindre les pilotes leaders.



Gasly, Red Bull et Bakou Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Excès d'embarquement d'essence ? Je ne vois pas en quoi ajouter un poids bien inutile en qualification pourrait être répréhensible et sanctionné. J'avais cru comprendre qu'il s'agissait du débit de carburant susceptible d'offrir un surcroît de puissance.

Cette osmose retrouvée entre le pilote et sa monoplace est avant tout le fruit d'un énorme travail d'autant moins spectaculaire qu'il s'effectue discrètement. Gasly - mais cela pourrait être un autre - devait donc, chaque week-end de course, non seulement préparer sa voiture comme tout un chacun mais ne pouvait réellement bénéficier les yeux fermés des datas de Verstappen qui ne lui convenaient pas.
Saurons-nous un jour le fin mot de l'affaire ? Rien n'est moins sûr car cela pourrait lever le voile sur des informations dont les adversaires pourraient profiter.
Il y a 19 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.