> > > > Un hommage mondial pour Ayrton Senna, 25 ans après sa mort

Un hommage mondial pour Ayrton Senna, 25 ans après sa mort

Ayrton Senna nous quittait il y a un quart de siècle tout juste, suite à son violent crash à Imola, à bord de sa Williams-Renault. Aujourd'hui, les pilotes et les écuries du monde de la Formule 1 ont salué sa mémoire.

© McLaren - Ayrton Senna a décroché trois titres de champion du monde des pilotes pour McLaren© McLaren - Ayrton Senna a décroché trois titres de champion du monde des pilotes pour McLaren

Incarnation de la Formule 1, Ayrton Senna est bien plus que des chiffres extravagants et des records : c'est surtout un pilote au talent hors-norme, doté d'un état d'esprit unique.Toujours à la limite, les connaisseurs pensent notamment à son tour de qualifications à Monaco en 1988, où son plus proche rival, son équipier Alain Prost, fut rejeté à 1'427" !

Mais la légende du Brésilien s'est aussi forgée avec sa rivalité face à Alain Prost, mondialement médiatisée. Une bataille au sommet digne d'un film d'action, avec deux fins épiques, à Suzuka, en 1989 et en 1990. Aujourd'hui encore, l'héritage de Ayrton Senna perdure : le monde entier du sport mécanique lui rend hommage en ce premier mai, 25 ans après son décès tragique dans la foulée de son accident dans le virage Tamburello, lors du 7e tour de course.

25 ans plus tard après cette date funeste, le petit monde de la Formule 1 a tenu à rendre hommage à ses deux défunts, les deux derniers sur un week-end de course, le Français Jules Bianchi étant décédé le 17 juillet 2015, 9 mois après son grave accident de Suzuka. Et même si la grille de cette année est souvent trop jeune pour avoir vu en piste le virtuose brésilien, les pilotes savent ce que représente Senna. Beaucoup d'hommages ont été rendus sur les réseaux sociaux comme celui de Charles Leclerc : « Mon père était un fan d'Ayrton Senna et en grandissant il est devenu mon héros. »

Mais parmi les pilotes les plus admiratifs de l'icône, il y a aussi Lewis Hamilton, très sensible au parcours de la légende brésilienne. Le quintuple champion du monde a tenu à saluer la mémoire du héros disparu, via un tweet posté ce matin sur les réseaux sociaux. Le Britannique avait reçu une réplique du casque de Senna à l'issue de sa pole à Montréal en 1987, après l'avoir égalé au palmarès, avec 65 pole positions au compteur.

« Je me rappelle des moments assis à côté de mon père, en train de le regarder à la TV. J'avais 4 ou 5 ans. Ayrton, la façon dont tu courais m'a captivé depuis le début.Cela m'a rapproché de ce sport. Tu es le pilote le plus pur, un vrai maitre ,un héros. Tu vis pour l'éternité ! »


D'autres hommages ont également afflué sur les réseaux sociaux dont ses deux dernières écuries, McLaren et Williams.



Moins connu mais pourtant tout autant tragique, la mort de Roland Ratzenberger en ce même week-end de course. Ce pilote Autrichien, 33 ans comme Ayrton Senna, tué en qualifications le samedi 30 avril 1994, à bord d'une modeste voiture de l'écurie Simtek. Celui-ci n'avait pas encore pu faire ses preuves à l'occasion de sa première saison en Formule 1. Indissociable de son grand sourire qui témoignait de sa joie de courir, le jeune homme est lui aussi parti bien trop tôt des paddocks. Un Grand Prix maudit qui fera poser beaucoup de questions sur la sécurité en Formule 1.
Plusieurs hommages seront également rendus à Ayrton Senna et à Roland Ratzenberger lors du Grand Prix d'Espagne, dans une semaine et demie. Parmi eux, un drapeau mi-brésilien et mi-autrichien, présenté par le vainqueur de la course, au sommet du podium.


Senna, Imola Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Supervroum
Supervroum :
Je n'aimais pas le pilote, mais j'appréciais l'homme, entier, avec peu de demi mesure, mais vraisemblablement un vrai c?ur derrière tout ça...
Il est une légende de la formule un, mais il est bon de rappeler que d'autres pilotes, non moins méritant, passionnés, comme ratzenberger, ont, à leur façon (tragique) marqué ce sport également.
Je dirais aussi, qu'en lui souhaitant un meilleur sort, LH est en train de marqué aussi sa génération.
Ceux qui me lise, savent que je ne suis pas fan de l'homme, mais reconnais sa qualité de pilote !
Et bien au cours de la saison dernière déjà, en encore plus maintenant, je trouve qu'il a beaucoup évolué en tant que personne, et dans le bon sens.
Il montre son respect à ses adversaires, c'est top ! Devant les caméra, plus de gamin mais un pilote à l'aise et responsable, plaisant qui a ajouté une pointe d'humilité qui, à mon regard, lui manquais.
Alors ne me demandez pas d'être son porte drapeau, mais je le suis dans sa quête avec plaisir dorénavant
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
Moi non plus, je n'aimais pas le pilote. L'homme, je ne le connaissais pas...

Il restera pour moi un pilote dangereux qui aurait pu tuer Prost et d'autres pilotes à Suzuka en 1990. 29 ans plus tard, et malgré l'idôlatrie qui l'entoure, cet acte reste impardonnable. Lui qui croyait tant en Dieu n'avait pas un comportement compatible avec sa foi et c'est peut-être pour cela que son Dieu l'a rappelé auprès de lui prématurément... Avant qu'il ne tue un autre pilote ?!

Cela dit, il est évident qu'il a écrit, avec Prost, des pages mémorables de la F1 et qu'il était très rapide sur un tour et sous la pluie. Pour le reste, Prost lui était supérieur ama.
Il y a 2 mois
Ayenge
Ayenge :
Prostien dans l'âme j'ai appris à apprécier l'homme à titre posthume !!!

Le pilote était exceptionnel, rien à dire ! L'histoire de la F1 les a renvoyé dos à dos de façon tragique. Je lui en ai voulu pour ce fameux Suzuka 1990, ombre à son palmarès mais bon j'ai aussi appris à minimiser cela en renvoyant le contexte même si cela reste inacceptable pour un Pro ! C vrai que par la suite il y a eu 10 fois pire avec un certain pilote Allemand !!!

C est une très bonne chose qu'ils se soient réconciliés avant ce Funeste 1/05...

Le reste de l'histoire leur appartient et telles les deux faces d'une même pièce, on ne peut plus parler de l'un sans évoquer l'autre ! Indissociables !!

Je n'oublie pas non plus Roland Ratzenberger car ce jour-là, cette fichue faucheuse avait pris le premier et le dernier de la grille !!!

RIP champions !!! Que le temps passe vite !
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.