> > > > Accord de principe pour Monza jusqu'en 2024

Accord de principe pour Monza jusqu'en 2024

Longtemps menacé, Monza semble avoir obtenu le prolongation de son contrat jusqu'en 2024.

© Ferrari - L'Italie va conserver son Grand Prix© Ferrari - L'Italie va conserver son Grand Prix

Pendant l'hiver, le nom de Monza revenait comme un des potentiels Grand Prix à risque, surtout que son contrat arrivait à expiration à l'issue de la saison actuelle.

Cependant, le temple de la vitesse dispose d'un statut particulier, en étant le circuit ayant accueilli le plus d'épreuves du championnat du monde. Surtout c'est la terre de prédilection de la Scuderia Ferrari et ses milliers de tifosi. Malgré le manque de succès, celle-ci reste de loin l'équipe la plus populaire du plateau.

Les dirigeants de l'Automobile Club Italien ont ainsi annoncé qu'ils avaient trouvé un accord de principe avec Liberty Media pour une prolongation jusqu'en 2024, ce qui permet de se positionner sur la durée et donc de prévoir des investissements très significatifs. Ainsi le président de l'ACI, Angelo Sticchi Damiani, a commenté sur Radio 1 Sport le large accord entre ACI et Liberty Media concernant le Grand Prix d'Italie à Monza jusqu'en 2024: « L'accord économique a été trouvé sur le montant qu'ACI versera. Certains aspects concernant les zones et les espaces du circuit doivent encore être définis mais nous devons maintenant nous retrousser les manches pour effectuer un travail logistique qui coûtera entre 60 et 100 millions d’euros. »

Si l'Italie semble donc être assurée de conserver cette épreuve, cela ne semble pas être le cas de l'Espagne. Nous pourrions ainsi vivre le dernier Grand Prix à Barcelone dans dix jours puisqu'en pleine crise autour de la volonté indépendantiste de la Catalogne et le changement de gouvernement, il semble ne plus y avoir de consensus pour accueillir la F1.

A l'inverse, les Pays-Bas sont sur le point d'annoncer que le Formula One Circus irait poser ses valises sur les dunes de la mer du Nord, à Zandvoort, pour le grand bonheur des milliers de fans de Max Verstappen. Afin d'éviter tout conflit avec Spa-Francorchamps, la course batave pourrait être organisée au printemps (en lieu et place de Barcelone) pour laisser l'espace libre à l'épreuve belge estivale.

Par contre, les plans de Liberty Media de toucher d'autres destinations extra-européennes ne semblent pas encore aboutir, mis à part le Vietnam. Ainsi le tracé initialement prévu pour un éventuel Grand Prix à Miami est désormais pleinement enterré. Une piste de secours pourrait avoir au lieu du stade de football des Miami Dolphins mais l'opposition locale semble encore déterminée à bloquer ce projet.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Monza, Circuits et Barcelona Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.