> > > > Huit dixièmes derrière, Ferrari avoue officiellement son impuissance face à Mercedes

Huit dixièmes derrière, Ferrari avoue officiellement son impuissance face à Mercedes

Après la grosse désillusion en Q3, Valterri Bottas reléguant la Ferrari de Sebastian Vettel à 8 dixièmes de secondes, les pilotes Ferrari n’arrivent toujours pas à trouver une raison à cet échec si ce n’est simplement la supériorité de Mercedes !

© Scuderia Ferrari – Vettel et Leclerc dans la tourmente, après un nouvel échec face à Mercedes© Scuderia Ferrari – Vettel et Leclerc dans la tourmente, après un nouvel échec face à Mercedes

Huit dixièmes de retard pour Vettel, plus d’une seconde concédée à Leclerc, face à Mercedes, cet écart est d’habitude subi par une équipe comme Red Bull. Cette fois, c'est la Scuderia Ferrari elle-même qui paie la note ! Depuis le Grand Prix d'Europe à Bakou 2017, jamais Ferrari n’a eu un tel retard sur Mercedes à l'issue des qualifications !

Avant les premiers tours de roue à Montmelo, la Scuderia Ferrari nourrissait pourtant cette ambition : réduire l’écart sur Mercedes, dominatrice depuis le début de la saison. Pour faire face, et comme l’a annoncé Mattia Binotto, l'écurie italienne a élevé le rythme de développement à l’usine pour que la nouvelle spécification de son moteur soit prête en avance sur le planning, spécification finalement intégrée pour ce Grand Prix d’Espagne.


Force est de constater que malgré les avancées de Ferrari, Mercedes continue de prouver la suprématie de sa machine, notamment dans le dernier secteur, plus sinueux.

Impuissant, Vettel a confirmé le problème à sa descente de voiture : « le dernier secteur est bien notre talon d'Achille. J'ai parlé à Valtteri (ndlr : Bottas) et Lewis (ndlr : Hamilton. Ils sont tous les deux heureux de leur voiture, surtout dans ce secteur. »

Malgré cette contre-performance, Vettel a pourtant tout tenté lors de cette séance qualificative :
« Je pense que j'ai fais le maximum avec la voiture dans le premier run. J'ai essayé quelque chose de différent dans le deuxième run, mais ça n'a pas marché. »

Pour ce qui est de l’autre SF90, celle de Charles Leclerc, elle a été devancée par la Red Bull de Max Verstappen. Le Néerlandais se montre de plus en plus menaçant, au point d'être bien placé pour aller décrocher une nouvelle quatrième place à l'arrivée.

Aussi déboussolé, Charles Leclerc ne pouvait que constater l'écart sur Mercedes.

« Très honnêtement, Mercedes est rapide depuis les essais libres. On savait qu’ils seraient rapides en qualifications… mais l’écart est énorme ! »

Probable facteur de son manque de rythme, ce passage agressif sur le vibreur de la courbe du neuvième virage en Q2.
« Malheureusement, je ne m’attendais pas du tout à perdre une aussi grosse pièce sur ce vibreur », a constaté le Monégasque, ajoutant : « j’ai du arriver un peu plus vite que d’habitude ou j’ai du prendre le virage différemment ! Ma Q2 a été difficile et ma Q3 est une interrogation : je pense que ça a joue un peu. »

De notre envoyé spécial à Barcelone (Montmelo)


Ferrari, Barcelona et Qualification Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
V6 Turbo
V6 Turbo :
J'avoue que je ne m'attendais pas à autant d'écart en qualif. Et je ne suis pas le seul. À mon avis les pilotes sont aussi surpris. Tout le monde a travaillé dur mais comme je l'avais supposé c'est la monoplace la plus facile à faire fonctionner , la plus homogène, la plus compréhensible qui s'impose. Et paradoxalement pas les pilotes dans l'ordre que l'on attendait tant chez Mercedes que chez Ferrari.
Tout aussi paradoxal c'est dans le secteur le plus lent que Mercedes écrase sa concurrente et fait le gros du delta avec cette W10 qui s'est montrée si à l'aise dans les parties rapides en appui sur les précédents circuits. Ce qui confirme une fois de plus en creux qu'un gros "moteur' et une Vmax sup n'est qu'un atout qui n'a de sens la plupart du temps que sur une partie restreinte des tracés ( sauf quelques exceptions).
Je pense à cet instant à la perplexité des sentiments d'Adrian Neway. Ce génial type qui constate qu'une autre équipe s'est complètement inspirée de sa philosophie pour réussir le défi de s'imposer avec un chassis hyper efficace. Une sorte d'hommage de son vivant en quelque sorte.
Et puis je rappelle aussi que l'on peut perdre beaucoup dans les parties lentes souvent bien plus que sur un enchaînement rapide. Une constante dans tous les sports meca.
Un petit mot pour l'incroyable transformation de Bottas. Je trouve que c'est tout autant la révélation de la saison que Charles Leclerc. Bravo. Et ce qui est génial dans l'affaire c'est qu'il va pousser Hamilton dans ses retranchements. Un Lewis qui n'est jamais aussi bon que quand il a un défi à relever.
Mais ce dimanche il y a une course à gagner. Rien n'est fait. Il y a tellement de paradoxes en ce moment...
N'enterrons personne.
Il y a 7 jours
Aifaim
Aifaim :
Chaque saison, des pilotes se révèlent qui, la suivante sont moins exceptionnels puis retrouvent leur lustre... ou pas !
Dans une compétition au 1/1000e de seconde, la moindre inadaptation du pilote au châssis ou aux nouveaux pneus et l'insignifiante différence cumulée virage après virage, freinage après freinage, devient un gouffre qui condamne des talents autant que des ambitions.
Si je n'ai aucun pilote favori, c'est qu'ils sont tous très bons. A eux de s'adapter à leur monoplace, oui, bien sûr, c'est leur travail comme réciproquement, leur(s) ingénieur(s) chercheront l'inverse au nom de l'efficacité. Mais à ce niveau, toute recherche supplémentaire est un handicap vis-à-vis d'un partenaire qui n'y sera pas contraint. Il se répercute dans tous les domaines et est susceptible de prendre moult formes, des risques outranciers aux baisses de moral. Comme ce sont ces conséquences qui sont visibles, on a tôt fait d'en faire les motifs de l'échec. Et dire que certaines carrières se sont jouées là-dessus...
Il y a 7 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.