> > > > Vettel : « Je n'avais aucune chance ! »

Vettel : « Je n'avais aucune chance ! »

Pour la deuxième fois cette saison, aucune des deux Ferrari n'a terminé la course sur le podium. Une situation critique au sein de la Scuderia qui ne s'est toujours pas imposé.

© Ferrari- Toujours pas de victoire pour la Scuderia Ferrari en 2019 !© Ferrari- Toujours pas de victoire pour la Scuderia Ferrari en 2019 !

 Le Grand Prix d'Espagne n'a pas été favorable aux deux pilotes Ferrari. Sebastian Vettel et Charles Leclerc ont du se contenter de la 4ème et 5ème place. Une situation pour le moins cauchemardesque pour la Scuderia Ferrari alors que sa grande rivale, Mercedes, a signé un nouveau doublé, le cinquième en autant de courses.

Malgré sa grande vitesse dans les courbes rapides et dans les lignes droites, la SF90 semble être battu par la monoplace allemande dans les virages plus lents. Si Ferrari est devenu la référence en tant que motoriste, c'est la marque à l'étoile qui dispose du meilleur châssis, et de loin !

Meilleur pilote Ferrari en Catalogne, Sebastian Vettel n'a pu rallier l'arrivée qu'en quatrième position. Parti troisième, l'Allemand a notamment tenté un dépassement très audacieux au départ, qui a eu pour seul résultat un plat sur ses pneus, ce qui a largement compromis son premier relais.

Finalement quatrième à l'arrivée, le quadruple champion du monde cachait tant bien que mal sa frustration et sa déception dans le paddock : « À part au premier virage je n'avais aucune chance de pouvoir gagner. J'ai eu un plat sur mon pneu avant ce qui m'a fait perdre beaucoup de temps. On a tenté de mettre plus de pression sur les pneus en fin de course mais ça n'a pas marché. Il faut essayer de voir le positif et de comprendre ce qu'il s'est passé. Les prochaines courses arrivent très rapidement, il faut rester concentré sur notre travail et je suis sûr que ça va venir. Ce week-end est clairement un pas en arrière en termes de rythme, les Mercedes sont loin devant mais c'est ainsi ! »

Seulement quatrième du classement des pilotes avec 64 pts, la remontée sera compliquée pour Vettel, qui accuse désormais un retard de 48 longueurs sur Lewis Hamilton, leader du championnat après cette épreuve en Catalogne.


Barcelona, Vettel et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
dahou ouabou
dahou ouabou :
La voiture rouge est un obus voyageant à Sion , tandis que certains observateurs tentaient de tailler des pipes dans le bois rouge de la bruyère. Pourquoi pas , briguer du suspens encore et encore, après tout c'est un sport. Pas besoin de parapher des tonnes , il suffit de connaitre un peu les règles du jeu , connaitre un peu le règlement F.I.A , et qui se trouve(nt) à quel endroit.
Pour la scuderia ferrari cette année encore, il était facile entrevoir que la bougie allait prendre de l'eau .
Bon , il y a quand même une bonne nouvelle , un pilote talentueux est venu prêter main forte.
Il y a 4 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.