> > > > Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?

Analyse : y a-t-il réellement une lutte Mercedes-Ferrari ?

Si le Grand Prix d'Espagne nous a donné quelques réponses, une question reste essentielle : peut-on encore parler d'un match entre Mercedes et Ferrari ?

© Mercedes - Hamilton et Bottas ont brillé sur les cinq circuits de ce début de saison !© Mercedes - Hamilton et Bottas ont brillé sur les cinq circuits de ce début de saison !

Depuis quelques années, les fans de Formule 1 ont le loisir d'observer une lutte colossale entre deux géants du sport automobile : Mercedes et Ferrari. Si l'écurie italienne a toujours eu le rôle d'outsider dans cette bataille, 2019 devait renverser la vapeur. Hélas pour les Rouges, la situation a bel et bien changée, mais dans le mauvais sens : la Scuderia semble plutôt se battre pour la deuxième place du classement !

Lors des essais hivernaux de cette saison, la SF90 semblait être la voiture à battre mais les choses ont bien changé depuis février et Mercedes commence à se diriger vers un sixième titre, pilotes et constructeurs !

Alors qu'on pensait que la petite forme des Ferrari en Australie était une exception, les quatre courses suivantes ont montré le contraire. Malgré le fait l'équipe de Maranello dominait d'une main de maître le Grand Prix de Bahreïn, un problème sur le moteur de la monoplace de Leclerc l'a privé de sa première victoire en Formule 1 et a laissé champ libre aux deux pilotes Mercedes.

Contrairement à Bahreïn, la Chine, Bakou et l'Espagne n'ont jamais fait croire à la Scuderia une moindre chance de victoire avec une domination nette des flèches d'argent sur la concurrence.

À titre de comparaison, à la fin du Grand Prix d'Espagne de 2018, Sebastian Vettel était deuxième du championnat avec seulement 17 points de retard sur Lewis Hamilton et dans le même temps Ferrari ne concédait qu'une vingtaine de points sur Mercedes. L'écurie au cheval cabré avait déjà signé deux victoires (en Australie et à Bahreïn).

Le problème de Ferrari semble très clairement son châssis bien inférieur à celui de sa grande rivale. Les chiffres varient, mais la SF90 perdrait près de 8 dixièmes dans les virages lents face à la W10. En plus de cette perte de rythme à basse vitesse, la monoplace rouge ne peut que compter sur son moteur qui rattrape partiellement certaines lacunes. Est-ce que le problème viendrait du choix de cet aileron très ouvert ?

Si l'équipe de Toto Wolff continue de mener ce championnat aussi fermement, le clan des rouges pourrait être contraint de se battre avec Red Bull pour la deuxième place du classement. Une hypothèse non invraisemblable quand on voit la bonne forme des voitures du taureau rouge depuis le début de saison. L'autre fait qui pourrait confirmer l'avènement de cette lutte est la constance de Max Verstappen avec sa RB15. Si le Néerlandais n'est pas devant les Ferrari, il n'est jamais très loin derrière ou les sépare.

Contrairement à sa rivale italienne, la monture de Red Bull semble être bonne dans les virages lents. Si le moteur semble encore faire défaut, il est à parier que Honda ne mettra pas longtemps à combler son retard. Maintenant l'écurie autrichienne va devoir compter plus que jamais sur Pierre Gasly pour ramener des gros points à la maison et s'inscrire dans le même rythme que son coéquipier.

Il va être intéressant de voir si Ferrari peut rattraper son retard sur Mercedes et si Red Bull, seulement une quarantaine de points derrière l'écurie de Maranello, va pouvoir la battre et s'imposer comme rivale régulière à la victoire.


Polémique, Ferrari et Mercedes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




9 réactions sur cet article Donnez votre avis
Supervroum
Supervroum :
Quelle lutte ?
Il n'y a aucun doute, le championnat est déjà plié, constructeur comme pilote.
Le seul prtit doute, c'est la grande forme de Valteri Bottas qui doit saisir sa chance cette année, c'est bien là a seule lutte qui reste.
Il y a 2 mois
dahou ouabou
dahou ouabou :
Espérant que bottas , et c'est tout.
Parce que , avec des Si . l'année dernière Si . Demain encore si.
ferrari , avec bonne ou mauvaise monoplace , c'est toujours épouvantail Hamilton qu'il faut résoudre. . Il est beaucoup à parier que Lewis ne serait pas chez mercedes l'année dernière , vettel eut remporter le titre pilote , Sans le Si .
parce que la monoplace rouge fonctionnait sur pratiquement tout les circuits.
Et donc ,pour répondre à la question , oui il y a bien une lutte entre ferrari et mercedes. L'année dernière mercedes en début de championnat était sur un pied.
Maintenant c'est a son tour pour ferrari d'être dans la même situation.

Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
"Et à la fin, c'est Mercedes qui gagne". Au moins, cette saison, il est moins certain d'écrire la formule avec Hamilton, même s'il bénéficie d'un préjugé plus favorable que les écarts constatés avec Bottas.

Par contre, à chaque départ d'un Grand Prix, le doublé n'est jamais gravé dans le marbre.Le scénario d'une course reste imprévisible surtout que la domination de Mercedes est faible comparativement à celles qu'a connues l'histoire de la Formule 1.
Il y a 2 mois
dahou ouabou
dahou ouabou :
Exact , cette saison 2019 on pourrait aussi écrire que bottas est dans la peau d'un certains rosberg. Et donc employer aussi la formule bottas.
Hamilton. Quand il est privilégié , ce ne sont pas les places d'honneur qui l'intéresse , mais le titre de champion.
Il y a 2 mois
berns
berns :
2 ans d'avance pour mercedes, une tricherie bien calculée
et ce sera encore la même chose en 2020,ils maitrisent cette avance de manière à ne pas choquer le public .
Il y a 2 mois
AP01
AP01 :
"Il n'y a aucun doute, le championnat est déjà plié, constructeur comme pilote.
Le seul prtit doute, c'est la grande forme de Valteri Bottas qui doit saisir sa chance cette année, c'est bien là a seule lutte qui reste.".... ?! Euh... Tu ne crois pas que tu te te contredis dans ta seconde phrase ??? Dans la première, il n'y a AUCUN DOUTE que Mercedes et Hamilton seront CDM et, dans la seconde, tu parles d'un PETIT DOUTE de voir Bottas être CDM, si je comprends bien ? S'il n'y a aucun doute de vir Hamilton gagner le titre, Bottas n'aucune chance de l'être ! Aucune raison d'en douter...
Il y a 2 mois
dahou ouabou
dahou ouabou :
L'année dernière il fallait compter que sur Hamilton.
Cette année se jouera avec la formule bottas dans la peau d'un rosberg et la formule Hamilton , car les rouges sont maintenant bien distancés. Il n'y a là aucune contradiction.
Maintenant , si tu demandes mon pronostic.
Hamilton remportera le championnat haut la main , de surcroît avec un caractère distinctif en deuxième partie de saison.
Il y a 2 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
C'est la lutte au sommet qui permet à une équipe de prendre l'ascendant. La première motivation reste le plaisir de réussir à battre son adversaire. Et tout l'écho et la médiatisation positive qui en découle.
La seul question qui vaille, c'est combien de temps cette domination va durer? Ce n'est pas au meilleur de se se remettre en cause c'est aux challengers de trouver pourquoi ils sont largués. Et là il y a beaucoup d'avis. Le mien est connu: surtout une question de philosophie du management. Après je pense que la paire de pilotes est aussi un atout déterminant mais pas que. Bottas a travaillé pour remonter la pente, est revenu au niveau, et quel niveau! Il profite de la qualité hors norme d' Hamilton pour s'étalonner et il le fait très très bien. Si rien ne change dans leurs comportements je pense simplement que c'est une paire d'as dans un jeu bourré d'atouts.
A mon sens la saison pourra prendre une tournure décisive voire définitive quand pilotes et mécaniques feront un ou plusieurs faux pas majeurs (sortie de piste et/ou casse). A ce niveau de jeu c'est rédhibitoire. Mercedes parait encore mieux armée que quiconque mais rien n'est écrit. Il reste 16 courses et aucune n'est gagnée d'avance.
Enfin Monaco est une "étape" complètement atypique. Mercedes n'y a pas gagné ces deux dernières années et on ne pourra rien en tirer comme leçon sur le plan des progrès en terme de perf. Juste que si les W10 s'y imposent l'histoire devient mathématiquement très mal engagée pour les challengers (dont certains ont d'ailleurs déjà utilisé un PU avant terme!). a ce propos je vois bien quelques équipes ressortir (ou garder) leurs PU usagers au moins en EL tellement l'aspect moteur n'est pas déterninant sur ce traçé. Mais à Monaco il y a eu tellement de surprises dans l'histoire...

Il y a 2 mois
laguba
laguba :
La seule compétition qu'il y aura , c'est entre Bottas et Hamilton, et encore si Wolf laisse à Bottas le correct ingénieur moteur qu'il a depuis le début de l'année!
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.