> > > > Pour son retour en Afrique, Liberty Media penserait à un Grand Prix à Marrakech

Pour son retour en Afrique, Liberty Media penserait à un Grand Prix à Marrakech

Les propriétaires de la F1 souhaiteraient que la discipline reine du sport automobile soit présente sur tous les continents du globe. Après une longue période d’absence africaine, le dernier grand prix ayant été organisé en Afrique date de 1993, Marrakech serait en pole pour décrocher l’organisation d’une course de Formule 1 en 2021.

© Motorsinside - Vers un retour de la F1 en Afrique© Motorsinside - Vers un retour de la F1 en Afrique

En ce mois de mai, le jeu des chaises musicales sur les étapes du championnat du monde bat son plein. Après l’officialisation du Grand Prix des Pays Bas, d’autres pays s’activent en coulisse pour se placer dans le calendrier du championnat du monde.

Le Formule 1 accorde un grand intérêt à un retour sur la scène africaine. Ainsi, Sean Bratches, Directeur de la division des opérations commerciales de la Formule 1 affirme que les discussions sont déjà avancées pour le tenue d’un grand prix au Maroc. Ce dernier ayant approché proactivement les dirigeants de la Formule 1 pour l’organisation d’un Grand Prix à Marrakech.

Pour rappel, le dernier Grand Prix de Formule 1 organisé sur le sol marocain date de 1958. Une course pendant laquelle Stirling Moss s’était illustré, mais qui été marquée par le décès tragique du pilote britannique Stuart Lewis-Evans grièvement brûlé dans sa monoplace.

Si un retour de la Formule 1 venait à se confirmer sur le tracé urbain de Marrakech, celui-ci accueillerait une étape du championnat des voitures de tourisme – WTCR, de formule électrique – Formule E et de Formule 1.

La proposition formulée par le Maroc et appuyée par le gouvernement du pays semble convaincre .«La grande majorité de nos grands prix sont soutenus par le gouvernement et c'est parce que cela fonctionne…la formule e a déjà une course là-bas (à Marrakech ndlr).» Affirmait Bratches.

Le retour à Zandvoort, du Vietnam et d’une course en Afrique accentue la pression sur les circuits en fin de contrat, à moins que la Formule 1 ne bascule officiellement vers un calendrier à 25 Grand Prix.


Circuits, Lancement Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
AP01
AP01 :
Dommage pour Alonso. Décidément, McLaren lui fera boire le calice juqu'à la lie ! Une voiture aussi laide ne mérite pas de gagner de toute façon...
Il y a 4 mois
Aifaim
Aifaim :
Les voitures de tourisme (désormais WTRC) et la Formule E s'y rendent depuis plusieurs années. Le circuit Moulay el Hassan ressemble - très - schématiquement à un noeud papillon. Il est très court (2.99 km). L'an passé, le meilleur tour a été bouclé en 1'22"832.
Les courses de deux catégories citées supra sont sur You Tube. La piste me paraît diablement étroite. Trois voitures de tourisme de front, il ne reste pas grand chose comme place ! Faites-vous votre opinion...
Il y a 4 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.