> > > > Monaco - Essais Libres 3 : Vettel dans le mur, Leclerc en tête mais sous enquête

Monaco - Essais Libres 3 : Vettel dans le mur, Leclerc en tête mais sous enquête

Sebastian Vettel est parti à la faute au début de la séance en détruisant sa Ferrari dans les barrières du premier virage, laissant planer un doute sur sa participations aux qualifications. Charles Leclerc réalise quant à lui le meilleur temps mais est sous investigation pour ne pas avoir respecté les drapeaux jaunes suite à la sortie de son équipier.

© F1 - Vettel part à la faute à Monaco© F1 - Vettel part à la faute à Monaco

Une nouvelle journée démarre dans les rues de Monaco sous un ciel gris et une température de 19 degrés dans l'air. Les conditions météorologiques ne devraient pas beaucoup évoluer pour le reste du week-end et la pluie est attendue d'ici demain.

Les Williams arrivent vite en piste pour cette troisième séance d'essais libres. Robert Kubica et George Russell ont besoin de temps de roulage pour comprendre le comportement erratique de leur Williams.

Étonnant depuis le début du week-end, Alexander Albon s'empare du meilleur temps en 1.13.775 en début de séance. Le pilote Toro Rosso est bien entendu en possession des gommes les plus Tendres apportées par Pirelli.

Les choses sérieuses commencent avec les premiers chronos des Ferrari et des Mercedes. Charles Leclerc puis Valtteri Bottas s'emparent du meilleur temps. Le Finlandais devance finalement Sebastian Vettel de presque 3 dixièmes. Lewis Hamilton est plus en retrait, seulement 8ème derrière notamment les deux Renault de Daniel Ricciardo et Nico Hulkenberg. Le pilote britannique se plains de vibrations sur sa Mercedes.

Coup de théâtre après seulement 15 minutes : Sebastian Vettel tire tout droit dans le premier virage et tape violemment les Techpro. La séance de l'Allemand s'arrête là, roue avant gauche arrachée et suspension pliée. Le quadruple champion du monde est furieux et l'incertitude plane désormais sur sa participation aux qualifications tout à l'heure.


Une fois la Ferrari de Vettel dégagée par les commissaires, Hamilton prend le meilleur temps à Bottas en 1.12.034. Max Verstappen le suit à la deuxième place à moins de deux dixièmes. Son coéquipier Pierre Gasly est à la quatrième place à près d'une demi-seconde. Les Red Bull pourront-elles créer la surprise aux dépends de Ferrari ce week-end ?

Derrière les trois équipes de pointe, les deux Toro Rosso d'Albon et Daniil Kvyat mènent la danse. Kevin Magnussen complète le Top 10 avec sa Haas. Les moteurs Renault sont un peu plus à la peine lors de ce week-end puisque les Renault et les McLaren font un tir groupé entre la 12ème et la 15èmer place. Le motoriste français, qui a avoué avoir volontairement bridé son moteur lors des dernières courses, n'arrive toujours pas à trouver la solution pour être compétitif.

A contrario, le bloc Ferrari est bien le moteur le plus rapide du plateau, preuve en est les 4 meilleures vitesse de pointes des Ferrari et Alfa Romeo sur la piste monégasque.


Serait-ce une journée maudite pour Ferrari ? Charles Leclerc est placé sous investigations pas les commissaires de course pour ne pas avoir respecté la vitesse autorisée sous régiment de Voiture de Sécurité Virtuelle suite à la sortie de piste de Vettel...


Les deux Renault ont un petit regain de forme en fin de séance puisque Nico Hulkenberg et Daniel Ricciardo se placent aux 6ème et 7ème positions. Elles se font finalement devancer par les deux Toro Rosso et l’expérimenté Kimi Raikkonen sur son Alfa Romeo qui accroche une belle 7ème place tandis que son équipier, Antonio Giovinazzi se réveille enfin et prend une étonnante 6ème position. Charles Leclerc, malgré l'épée de Damocles qui plane toujours suite à son investigation, accroche néanmoins le meilleur tour en gomme Tendres d'un souffle, une demi-dixième, devant les deux Mercedes.


De notre envoyé spécial à Monaco



Monaco, Essais Libres et 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Votre démonstration concernant "le moteur le plus rapide du plateau" laisse pantois.

Si on suit votre raisonnement, le Mercedes est franchement un bourricot puisque Stroll, seul, émarge à votre top 10 ! Le Honda ne vaut pas mieux puisqu'il n'affiche que Albon (9e).
D'ailleurs, votre logique est à nouveau mise en défaut puisque, juste au dessus, vous signifiez que le PU Renault n'est pas à la hauteur sauf que votre tableau en recèle 3 sur quatre dans les dix premiers !

Quant à l'efficacité sur un tour, ils ne sont que quatre à sortir de cette EL dans les dix meilleurs chronos...
Il y a 2 mois
Alexandre Lepère
Alexandre Lepère :
@Aifaim :

Ce tableau a été publié par le compte officiel de la Formule 1 sur Twitter pendant la séance... Nous ne faisons donc pas de démonstration mais juste une simple confirmation !

Alexandre @Motors Inside

Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Alexandre@, V6 turbo@ vous l'écrira mieux que moi :

On ne peut pas s'appuyer sur un tel tableau pour écrire que Ferrari dispose du moteur le plus rapide du plateau... et ce n'est pas moi qui ai écrit le mot "preuve" !

Une monoplace de course est un ensemble, un compromis qui ne peut vous avoir échappé.
Entre nous, un moteur n'a jamais été "rapide", il est souple, puissant, endurant, fiable et réciproquement mais pas "rapide"

Que ce tableau existe, que ses mesures aient été enregistrées soit, pas de problème, mais il n'apporte qu'une vague indication à savoir que ces monoplaces disposent peut-être de moins d'appui que d'autres...
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.