> > > > Pérez a évité un accident dramatique de justesse avec deux commissaires !

Pérez a évité un accident dramatique de justesse avec deux commissaires !

Seulement 12ème à l'arrivée, Sergio Perez s'est fait une véritable frayeur en sortant des stands sous régime de voiture de Sécurité, en évitant deux commissaires de piste qui traversaient au même moment !

© Laurent Lefebvre - Sergio Perez connaît une entame de saison en dents de scie© Laurent Lefebvre - Sergio Perez connaît une entame de saison en dents de scie

Suffisamment rare pour le souligner, Sergio Perez se faisait éliminer dès la Q1 du samedi, 17ème, juste devant son voisin de garage, Lance Stroll. Les qualifications n'avaient pas été les seules à prédire que le week-end des Racing Point allait être compliqué. Loin du compte lors des essais, le châssis et l'aérodynamisme de la RP19 ne semblait pas convenir au tracé de Monaco.

Au départ du Grand Prix, le Mexicain prenait un mauvais envol et se faisait directement doubler par Lance Stroll et Kimi Raïkkonen. Cependant Pérez profitait de l'accrochage entre les deux pour dépasser l'Alfa Romeo du pilote finlandais. Comme de nombreux autres pilotes, Perez s'arrêtait au 10ème tour sous régime de voiture de sécurité pour effectuer son premier et unique changement de pneumatique.

C'est à la sortie des stands que le pilote Racing Point à frôlé le drame en évitant deux commissaires de piste qui traversaient à ce moment là. L'image, effrayante, aurait pu se terminer plus mal sans le réflexe du Mexicain et du second commissaire qui a stoppé sa course au dernier moment. Sans ça, ce Grand Prix de Monaco aurait pu connaître une situation dramatique : « Après ce moment, je suis très heureux de ma journée, en rentrant tous chez nous dans nos familles. J'espère que cela ne se reproduira plus pour la sécurité des commissaires » a posté en guise de message l'ancien pilote McLaren sur son compte Twitter après la course.


La suite de la course de Pérez a été plus anecdotique, même si une passe d'armes avec Kevin Magnussen aurait pu se terminer dans les rails à la sortie du Tunnel.

« La course n'a pas été facile. Nous avions vraiment besoin de la pluie pour venir mélanger les choses, mais il n'y en avait qu'à quelques endroits. Après la sortie de la voiture de sécurité j'étais dans une circulation dense et j'ai perdu pas mal de temps dans les embouteillages. Plus tard dans la course, j’ai attaqué Magnussen, ce qui me semblait juste, mais il a coupé la chicane et a conservé sa position. En fin de compte, prendre de l'avance sur lui aurait peut-être changé notre résultat... Je pense qu'il aurait dû immédiatement me rendre la position ! »


Perez, Monaco et Racing Point F1 Team Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.