> > > > "Bienvenue au Québec", un oeil technique sur le circuit supersonique de Montréal

"Bienvenue au Québec", un oeil technique sur le circuit supersonique de Montréal

Situé sur l’Île de Notre Dame à Montréal, le tracé canadien se faufile entre les bandes de terres, entouré de murs de béton. Tel Monaco, toute erreur se traduit ici par un crash. Les larges bandes de sable n'existent pas et l'étroitesse de la piste est difficile à cerner. Mêlant de nombreuses chicanes et des vitesses record, le circuit est atypique et souvent témoin d'impressionnants faits de course. Jetons un œil technique sur ce tracé si spécifique.

© DR - L'atypique circuit Gilles Villeneuve et ses virage n°1&2 en premier plan© DR - L'atypique circuit Gilles Villeneuve et ses virage n°1&2 en premier plan

N°1 : 4e rapport engagé - vitesse de passage : 150 km/h
Lancés à pleine vitesse depuis la ligne droite de l'arrivée, les pilotes entament une très légère courbe droite avant d'engager un gros freinage pour entrer dans ce virage gauche. Un avantage conséquent est donné au pilote qui suit, avantagé par la zone DRS 1 et pouvant alors doubler par la gauche le long du léger droite pour tenter de se faufiler à l'intérieur au freinage.

N°2 « Virage Senna » : 2e rapport engagé : vitesse de passage 80 km/h
Dans la continuité du virage 1 telle une longue chicane, le virage 2 n'offre que peu de grip et crée une tendance au sous virage. Les manœuvres abordées au virage 1 sont difficiles à terminer ici du fait du droite serré. L'accélération s'effectue suivant un long virage à droite tout en frôlant les limites de la piste, le mur est situé à moins de 2 mètres, séparé par une maigre bande de gazon.

«  Le Canada est une piste à grande vitesse très exigeante, qui est entourée de rails et de murs en béton, » déclara Sebastian Vettel. « Nous y prenons clairement de gros risques, particulièrement dans le dernier virage, où on peut vite apprendre à connaître le mur des champions si on va quelques centimètres trop à droite. »

N°3 & 4 : 4e rapport engagé - vitesse de passage : 140 km/h
Première vraie chicane de ce circuit, le virage droite voit les monoplaces, déjà engagées dans un long droite à pleine charge, plonger au cœur du virage n°3 en négociant un freinage délicat. La sortie s'effectue toute proche du mur, le long de la limite droite de la piste pour une accélération vers une légère courbe gauche.
Tout dépassement ici est relativement compliqué du fait de la vitesse et de la typologie de la chicane.

N°5: 6e rapport engagé - vitesse de passage : 260 km/h
Longue parabole droite à pleine vitesse. La grande largeur de piste est piégeuse car le mur est rapidement présent en fin de virage sur la partie gauche de la piste. Tout pilote qui manque de discernement en se déportant finira dans le mur, qui l'emportera vers un tout-droit inévitable au virage suivant. Lance Stroll et Brendan Hartley se souviennent probablement de l'épisode houleux de 2018.



N°6 & 7 : 3e rapport engagé - vitesse de passage : 110 km/h
De nouveau un enchaînement de virage type chicane. A aborder en deux-temps, la première partie est constituée d'un virage gauche serré type angle-droit. Les tensions sont régulières ici du fait de la vitesse acquise dans la courbe du virage n°5 et de l'importance du freinage. Des opportunités de dépassement sont présentes au n°6. La sortie de l'enchaînement passe par le n°7. Long virage droite négocié à fond, le vibreur externe borde le mur qui, une fois de plus, viendra sanctionner sévèrement tout élargissement excessif. La prise d'élan est essentielle pour la ligne droite qui suit, qui plus est zone DRS 2.

N°8 & 9 : 4e rapport engagé - vitesse de passage : 130 km/h
De 310 km/h (sans aspiration) en bout de ligne droite à 120 km/h pour négocier le virage n°8, le freinage est redoutable. Si la chicane reste relativement ouverte, les vibreurs bien que limités en hauteurs, engendrent de nombreuses perturbations chez les pilotes à l'instar de Lewis Hamilton en EL2 ce vendredi. Comme à l’accoutumée sur ce circuit, le mur est juge de paix pour toute erreur.



N°10 « Pits Hairpin »: 2e rapport engagé - vitesse de passage : 65 km/h
Précédé d'une légère courbe gauche, témoin du terrible crash de Robert Kubica en 2007, le virage n°10 en épingle coupe littéralement la vitesse moyenne vertigineuse des monoplaces de ce début de tour. L’enchaînement de la courbe gauche et de l'épingle droite créé un réel barrage aux dépassements. Souvent jugé de faible intérêt, le « Pits Haripin » reste cependant décisif dans la prise d'élan pour la ligne droite finale.

N°11 & 12 « Ligne droite du Casino » : 8e rapport engagé -vitesse de passage :320 km/h
Situé en début de ligne droite, le virage n° 11 constitue une légère courbe gauche à pleine charge. La zone DRS 3 précède la courbe droite suivante constituant le virage n°12. Entourée de murs, cette zone est propice à la prise d'aspiration.

N°13 & 14 « Mur des Champions »: 4e rapport engagé - vitesse de passage : 150 km/h
Dernière chicane et plus gros freinage du circuit, le virage n° 13 précède le fameux « Mur des Champions », théâtre de nombreux accidents engendrés par des mythes de la discipline. Damon Hill, Jacques Villeneuve, Michael Schumacher... nombreux sont les champions à avoir goûté à la bordure de ce dernier virage sur laquelle se situe la mythique phrase « Bienvenue au Quebec ».


Avec ses murs omniprésents et sa vitesse moyenne de plus de 200 km/h, le circuit Gilles Villeneuve ne laisse pas le droit à l'erreur. Avec 80% de chance de voir apparaître la voiture de sécurité, tout semble propice à un beau spectacle dimanche, en espérant que la vitesse de pointe des Ferrari puisse rivaliser avec l'agilité des Mercedes, sur un circuit rapide doté d'une faible adhérence.




Circuits, Preview et Montreal Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.