> > > > Canada - Course : Vettel, pénalisé, obligé de céder la victoire à Hamilton

Canada - Course : Vettel, pénalisé, obligé de céder la victoire à Hamilton

Sebastian Vettel est le vainqueur moral de ce Grand Prix du Canada mais c'est bien Lewis Hamilton qui remporte la course après une pénalité de 5 secondes infligées à l'Allemand pour une retour en piste jugé dangereux après une sortie devant le Britannique. Charles Leclerc complète le podium.

© Mercedes - Hamilton remporte la course malgré sa deuxième place...© Mercedes - Hamilton remporte la course malgré sa deuxième place...

La chaleur écrase le tarmac avec plus de 50 degrés au sol sur le Circuit Gilles Villeneuve pour ce 50ème Grand Prix du Canada de l'histoire. Après sa magnifique pole position acquise de haute lutte face à Lewis Hamilton hier, Sebastien Vettel s'élance de la première place aux côté de son plus proche rival britannique.

Malheureusement pour le pilote Mercedes, son équipe reste inquiète durant le tour de formation concernant le système hydraulique de sa W10 qui a été changé hier après les qualifications.

Le départ se passe sans encombre pour les premières lignes si ce n'est pour Valtteri Bottas qui se fait surprendre par la Renault de Nico Hulkenberg. Plus loin, Alexander Albon laisse son aileron avant dans l'arrière de l'Alfa Romeo d'Antonio Giovinazzi et envoie des débris de carbone sur la Haas de Romain Grosjean qui est obligé de faire lui-même le ménage dans son cockpit en court -circuitant le premier virage.


En tête, Sebastian Vettel s'échappe un peu devant Lewis Hamilton, rassuré sur sa monoplace par son ingénieur Ils emmènent Charles Leclerc et un peu plus loin, Daniel Ricciardo, qui a réussi à conserver sa quatrième place avec ses gommes Tendres

Carlos Sainz est le premier à marquer un arrêt au 3ème tour pour nettoyer ses pontons chargés de carbones suite à l'accrochage Albon/Giovinazzi, et passer des gommes Dures. Au 7ème tour, après une légère résistance, Max Verstappen double Lando Norris et entame sa remontée.

Les pilotes partis en pneumatiques Tendres commencent à changer de gommes. Pierre Gasly s'arrête au 8ème tour, imité par Daniel Ricciardo une boucle plus tard.

Lando Norris est au ralenti dans ligne droite d'arrivée ! Le Britannique subit une rupture de suspension et doit laisser sa monoplace immobilisée, l'arrière droit en feu, à la sortie du premier virage.


Nico Hulkenberg est le dernier des pilotes partis en Tendres à s'arrêter au 16ème tour. Il arrive à ressortir devant Pierre Gasly, coincé depuis plusieurs boucles derrière la Racing Point de Lance Stroll qui n'a toujours pas marqué d'arrêt et pointe à la 8ème position.

Juste devant les deux Renault, Max Verstappen met la pression sur Valtteri Bottas pour la 4ème place. Le Néerlandais sort la grosse attaque alors que le pilote Mercedes est en délicatesse avec son train arrière et ses gommes Mediums.

En 10ème position, Giovinazzi frôle le Mur des Champions mais sans dommage. Premier avertissement pour l'Italien qui devance son équipier Kimi Raikkonen, anonyme 15ème devant Kevin Magnussen, parti des stands, et George Russell. Il partira un peu plus tard en tête à queue au 27ème tour dans le premier virage...


Le leader Senastian Vettel marque son premier arrêt au 26ème tour. Il repart après 2.7 secondes, en gommes Dures. Lewis Hamilton temporise sur ordre de son équipe et s'arrête deux tours plus tard alors que l'Allemand réalise le meilleur tour en course. Les deux hommes ont laissé le commandement à Charles Leclerc qui stoppe au 33ème tour, un boucle après Bottas dont l'arrêt s'éternise et qui voit Ricciardo lui subtiliser la 5ème place. Les deux hommes se battent dans la ligne droite avant la dernière chicane avec l'Australien très agressif dans sa défense et le pilote Mercedes assez prudent.


A la mi course, Hamilton arrive à se rapprocher de Vettel et les deux hommes se battent au chronomètre à défaut de réussir à se rapprocher suffisamment. Au 48ème tour, l'Allemand fait une erreur dans la première chicane et coupe le virage en revenant subitement sur la poste, obligeant Hamilton qui le talonnait a sauter sur les freins pour l'éviter ! L'incident est immédiatement soumis au jugement des commissaires.


Max Verstappen s'arrête à la fin du 45 tours pour son premier et unique changement de pneumatiques. Il ressort derrière les deux Renault à la 7ème place mais ne tarde pas à se défaire des deux monoplaces jaunes pour entamer sa poursuite vers Bottas et la quatrième place.

Petit échange radio truculent chez Haas entre Kevin Magnussen et le désormais "punchliner" Gunther Steiner qui répond au messages plaintif de son pilote à propos de sa monoplace : « Maintenant s'en est assez ! ». Rappelons que le Danois a détruit sa Haas en qualifs hier et que on équipe a du reconstruire une monoplace entière pour qu'il puisse prendre le départ de la course. La réaction de son pilote a visiblement énervé au plus haut point le Directeur de l'équipe américaine.

Au 58ème tour, la sanction tombe ; Sebastian Vettel est pénalisé de 5 secondes sur son temps de course pour son retour en piste inopiné sous le nez de la Mercedes. L'Allemand arrive cependant à porter son avance à 3 seconde sur le Britannique à 11 tours de l'arrivée. Le pilote Ferrari est fou de rage et tente de justifier son geste à la radio en espérant que les commissaires de pistes comprennent ses explications mais en vain. Vettel a le sentiment qu'on lui«  vole une victoire ».

Complétement démobilisé, l'Allemand semble perdre pied et laisse revenir Hamilton mais aussi Charles Leclerc derrière lui. Il pourrait bien perdre également la deuxième place face à son équipier. Valtteri Bottas fait un arrêt tardif à trois tours de la fin pour passer en gommes tendres et aller chercher le meilleur tour en course. Chose faite dans l'avant dernier tour pour le Finalandais

Ça s'agite aux alentours de la 9ème place. Lance Stroll fait sauter le bouchon Sainz qui subit aussi les assauts de Danill Kvyat. L'Espagnol sort du Top 10 avec une monoplace en difficulté avec ses pneumatiques.

Sebastian Vettel franchit la ligne à la deuxième place mais c'est Lewis Hamilton qui remporte la course, profitant de la pénalité de l'Allemand pour lui prendre la victoire. Charles Leclerc complète e podium.

Le classement complet de la course :




Course, Montreal et 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




5 réactions sur cet article Donnez votre avis
dahou ouabou
dahou ouabou :
Allez seb courage !
Ya , les inspecteurs généraux agrées hollywood , qui ont écrit un super papier pour récompenser ton show, après course.
Comme critique cinéma , je n'ai pas trouver mieux.
Courage , courage.... faut tenir. La saison est encore longue.

rmcsport.bfmtv.com/f1/grand-prix-du-canada-vettel-laisse-la-victoire-a-hamilton-a-cause-d-une-penalite-severe-1708665.html
Il y a 2 mois
dahou ouabou
dahou ouabou :
Allez seb... courage , courage. !

GP Belgique à Spa 2008 - 3 derniers tours .

www.dailymotion.com/video/xqagpv




Il y a 2 mois
LH#44
LH#44 :
Spa 2008, Hamilton coupe la chicane, respecte le règlement et laisse repasser Raikkonen, le finlandais se plante 2 tours plus tard, Hamilton gagne reçoit 25 secondes de pénalité, Massa reçoit la victoire, la course suivante le règlement est changé, il faut laisser 2 virages avant de pouvoir retenter un dépassement.
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
La pénalité de 5" infligée par les commissaires à Vettel pour l'incident qu'il a provoqué aujourd'hui est-elle justifiée ou pas ? Les litres d'encre qui vont couler sur le sujet ne départageront pas les avis des uns et des autres . Il s'agit d'un avis partisan pour son pilote préféré .

Les commissaires ont appliqué une réglementation qui dit qu'après avoir coupé une chicane , on ne reprend pas la trajectoire normale du virage au risque d'obliger son poursuivant à monter sur les freins pour éviter de percuter celui qui le précède . D'un autre côté Vettel , en sortant de l'herbe n'avait pas d'autre trajectoire possible avec l'élan de sa voiture . Mais de fait , la responsabilité de l'incident est bien de 100% pour Vettel et 0% pour Hamilton .

En regardant les choses sur un plan sportif , après leur changement de pneus , Hamilton avait justement 5" de retard sur Vellel qu'il a rattrapées . Après l'annonce de sa pénalité , pourquoi Vettel n'a-t-il pas fait le forcing pour reprendre ces 5" ? Parce qu'il n'en avait pas les moyens ni mécaniques ni mentaux . Alors Hamilton premier et Vettel second ne me choque pas .
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Après Monaco, le Canada... deux circuits réputés pour la fréquence du recours aux safety-cars lié à de nombreuses sorties de route et à la fiabilité mise à rude épreuve (boîtes de vitesse, freins...)
Nous venons d'assister à deux déroulements de course relativement limpides. Les monoplaces sont plus fiables mais aussi la mentalité a changé : Finir semble être devenu le leitmotiv général, bien aidé par la dictature de tenue des pneus pendant X tours à économiser en lien avec la consommation d'un carburant parcimonieusement embarqué.
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.