> > > > France : Flashback 2018 et pronostic du vainqueur

France : Flashback 2018 et pronostic du vainqueur

C'est l'heure de vous rafraîchir la mémoire avec un retour sur la précédente édition du Grand Prix de France, celle du renouveau, après 10 ans de vide au calendrier. L'occasion également de miser sur le nom du poleman et du vainqueur de cette édition 2019 !

© Autosport - L'édition 2018 a été marquée par deux accrochages au premier tour, dont celui entre Pierre Gasly et Esteban Ocon !© Autosport - L'édition 2018 a été marquée par deux accrochages au premier tour, dont celui entre Pierre Gasly et Esteban Ocon !

2018 dans les grandes lignes : Hamilton brille, Vettel se grille

Il y a un an, presque jour pour jour, la Formule 1 s'apprêtait à retrouver le Grand Prix de France, 10 ans après le dernier Grand Prix couru dans l'Hexagone, à Magny-Cours. Cette fois disputé au Castellet sur le circuit Paul Ricard, ce retour a surtout récompensé Mercedes et Hamilton, avec la victoire du Britannique le dimanche après-midi ! Déjà dominateur le vendredi, Hamilton n'a guère été gêné dans sa marche triomphale le samedi, avec une pole sans contestation, devant Bottas et Vettel. Fort d'une amélioration moteur, Hamilton a capitalisé en course, bien aidé par la déconvenue de ses principaux adversaires.

Car sur ce Grand Prix de France 2018, tout s'est surtout joué au départ. Parti troisième sur des pneus ultra-tendres, Sebastian Vettel a tenté une attaque audacieuse en se jetant à l'intérieur du premier virage. Peine perdue, avec un freinage trop tardif, l'envoyant sur la Mercedes de Bottas, parti en pneumatiques super-tendres. Dans l'affaire, les deux pilotes étaient repoussés en fond de classement, obligés de repasser au stand pour réparer leurs monoplaces. Écopant en plus d'une pénalité de 5 secondes lors de son deuxième arrêt, Vettel effectuait quand même une remontée, jusqu'à la cinquième place à l'arrivée.


En France, Vettel perdait 15 points et surtout la tête du championnat des pilotes à Hamilton. La facture était également salée pour Bottas, septième, à 1'3" d'un épatant Kévin Magnussen sur sa Haas. Cet accrochage des prétendants a en tout cas fait les affaires de Verstappen et Raikkonen, deuxième et troisieme : sur sa Ferrari, le Finlandais a retardé un maximum son arrêt, pour s'offrir un dépassement en fin de course sur Daniel Ricciardo.

Chez nos trois pilotes français, le bilan était catastrophique, avec la onzième place de Romain Grosjean, et surtout l'accrochage entre Pierre Gasly et Esteban Ocon au départ, dans le virage de la Sainte Baume !
Dans l'angle mort, le pilote Force India n'avait pas vu son homologue de chez Toro Rosso : Ocon entrainait Gasly au delà du vibreur. L'engrenage était fatal et les deux pilotes abandonnaient coup sur coup. Le pire dans l'histoire ? Ocon avait été tassé au départ... par Grosjean. De quoi faire fulminer le pilote Haas, remonté contre son comparse dans le carré des interviews. Avec toujours zéro point au compteur et une qualif marquée par une sortie dans le mur de pneus en Q3, le fer de lance chez Haas avait les nerfs à fleur de peau.


Heureusement, la satisfaction côté francophone était Charles Leclerc, 8e sur la grille et 10e à l'arrivée. A bord de sa Sauber, il décrochait tout simplement la première Q3 de sa carrière, la première de son équipe depuis trois ans !
Il résista notamment en course... à Romain Grosjean ! Troisième à l'issue du premier tour, Carlos Sainz avait profité quelques tours du départ chaotique, se contenant finalement d'une bien maigre huitième place à l'arrivée à bord de sa Renault, une devant Nico Hulkenberg.
Les pronostics de la rédac

Sur ce rendez-vous à la maison, la rédaction n'a pas réussi à se mettre d'accord sur un même profil ! S'agissant de la pole position, trois noms émergent : Hamilton, et les deux pilotes Ferrari, Vettel et Leclerc, Bottas étant tout simplement oublié, malgré ses trois poles cette saison ! Idem pour la course, comme Vettel, quasi vainqueur au Canada mais boudé par nos pronostics, seul Leclerc et Hamilton ayant les faveurs des rédacteurs. Si la Mercedes est naturellement la favorite, avec huit victoires en autant de courses, l'écart s'est réduit sur les deux dernières courses. Mais Monaco et Montréal restent des circuits atypiques : les grandes courbes du Paul Ricard seront un test pour la Ferrari, qui avait souffert à Barcelone il y a un mois.

Pour nos grosses cotes, nous misons sur une pole de Max Verstappen et un top 3 composé de... Leclerc, Gasly, Grosjean : un pari évidemment très audacieux !

RedacteurPoleVictoireDeuxièmeTroisième
1Omar BadirHamilton (Verstappen !)Hamilton (Leclerc !)Bottas (Gasly !)Vettel (Grosjean !)
2Simon BesnardHamiltonHamiltonBottasVettel
3Axel BrémondVettelLeclercHamiltonVettel
4Alexandre LepèreLeclercHamiltonLeclercVettel
5Nicolas LhermVettelLeclercVettelHamilton


Sondage : À votre tour de pronostiquer : quel pilote remportera le Grand Prix de France 2019 ?




Preview, Paul Ricard et Castellet Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




15 réactions sur cet article Donnez votre avis
AP01
AP01 :
"La circulation des poids lourds sera interdite sur certaines zones, ainsi que celle des vélos dès jeudi. La préfecture a également décidé de la fermeture exceptionnelle de treize écoles et deux collèges, vendredi, dans les communes voisines du Grand Prix." Top ça, non ?! On ferme des écoles pour que quelques dizaines de milliardaires et quelques pilotes hyper-privilégiés qui n'ont sans doute pas tous fait des études très poussées, puissent s'amuser ce week-end sous le soleil de Provence !!!
Les mots me manquent mais cela illustre bien la société actuelle qui fait passer le divertissement loin devant l'instruction (et non l'éducation car cela n'a rien à voir...). La décandence bat son plein mais au pays d'Estrosi la morale et la décence n'ont aucune place face au fric et aux affaires...
Il y a 4 mois
Supervroum
Supervroum :
@AP01

Sentiment complètement partagé sur tout les point.
Il y a 4 mois
Aifaim
Aifaim :
Jaloux ! Etant enfant puis ado, j'étais terriblement jaloux des Manceaux du même âge qui, depuis toujours, avaient congé lors des 24 Heures. Cela m'a privé de beaucoup d'éditions de la course dont les mythiques de 1966 et 1967.
Ce n'est qu'en 1970 - la veille de l'épreuve de philo du bac - que j'y ai passé ma première nuit blanche au virage de Mulsanne.

Il y a 4 mois
Elf1
Elf1 :
@AP01 je crois que c'est plutot la sécurité qui passe avant. surement que les pompiers le samu, la police sont mobilisés en partie pour le public et l'affluence ca diminue les forces habituelles pour les scolaires. Et puis la circulation des cars de ramassage pose aussi problème. Le préfet veut réduire la circulation. Si il y avait des accidents, il serait mis en cause. C'est peut-être de l'excès de prudence mais c'est mieux que pas assez pour moi.
Il y a 4 mois
GV27
GV27 :
@AP01, les pilotes et les milliardaires ne restent pas dans les bouchons....
Une journée sans école à 15 jours des vacances d'été,c'est sûr c'est amoral et décadent....
Il y a 4 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
@GV 27
Je ne suis ni milliardaire ni pilote de F1. J'ai conscience de faire partie des privilégiés avec le pass. Je dors à Sanary et je me déplace en Tmax 530 de prêt.Sinon j'aurais loué une moto. Ce matin je suis arrivé au circuit vers 8h30 c'était hyper calme. Ce soir on verra pour le retour. Pour l'instant je reste dans "l'enclos à l'étoile" mais je vais bouger après les EL2. A suivre.
Il y a 4 mois
AP01
AP01 :
@GV27,
Oui, une journée sans école à 15 jours des vacances d'été c'est totalement amoral et décadent. J'en ai déjà expliqué les raisons et j'estime que c'est à la F1 et tout ce qu'elle draine de s'adapter et pas aux écoles de fermer. Et si le GP avait eu lieu en mars ou en novembre, cela aurait été la même chose. Et on n'aurait pas été à 15 jours des vancances d'été...
Il y a des CDM pour utiliser un pseudo-argument qui se retourne contre eux dans la seconde...
Il y a 4 mois
Aifaim
Aifaim :
Parmi les lambeaux de mon "instruction" : "couvrez ce sein que je ne saurais voir..." Tartuffe de Molière
Et, d'un décadent de Molière :
Honte à cette F1 que je me plais à voir
Bien qu'elle soit amorale,
ennuyeuse
et sans risque,
Hier, c'était normal,
évidemment coûteuse,
selon le même disque,
avec des milliardaires,
sans doute pas les mêmes
Car je ne sais les voir,
J'ai oublié les noms,
D'Hesketh à Moneytron,
Que voulez-vous, l'Histoire
est hors mon instruction...
Il y a 4 mois
AP01
AP01 :
@Aifaim :
Si vous êtes béat d'admiration devant le cirque qu'est la F1, devenue un spectacle et une gabgie financière qui va jusqu'à priver d'école nos enfants, c'est votre problème. Et vos fables à la noix ne changeront rien à ce que je pense, ne vous en déplaise...

On peut aimer la F1 pour certains côtés et en détester certaines dérives. Mais je constate que l'absence de toute réflexion vous a gagné.
"La vieillesse est un naufrage" disait De Gaulle. Il avait vu juste apparemment. Et il doit se retourner dans sa tombe s'il observe la déliquescence de ce monde et l'abrutissement planifié des masses élevées dans le manichéisme et l'absence de toute reflexion objective.
Il y a 4 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, non, je suis pas béat d'admiration devant la Formule 1 qui n'est pas ma discipline préférée en sport automobile.
Je n'ai pas la prétention de faire changer l'opinion de quiconque mais lorsqu'on assène que "la F1, c'était mieux avant", encore faut-il en regarder l'Histoire autrement qu'à travers des souvenirs qui ont la vertu de n'en conserver que les meilleurs moments. J'ignore les "certains côtés de la F1" qu'on peut aimer lorsqu'on critique avec véhémence la gestion des équipes, les règlements, les édiles qui la gèrent (FIA, Liberty Media), les courses ennuyeuses, les salaires des pilotes. Quant à ces "dérives", toutes proportions gardées en fonction des époques, elles ont toujours existé par rapport aux autres disciplines du sport auto et à la vie courante... Encore faut-il s'intéresser à la littérature et autres documents des ères successives et en nourrir sa... réflexion !
La formule du général de Gaulle faisait référence à Pétain, nonagénaire en 1945. je n'ai "que" l'âge du championnat du monde de F1. Il ne vous échappera donc pas que c'est quasiment son âge lorsqu'il prit le pouvoir en 1958...
Si tant est qu'il se retourne parfois dans sa tombe, ce ne sera pas pour cette journée de congé qu'il le ferait. Il vint un jour dans la ville où je poursuivais (lentement !) mes études secondaires. Tous les élèves bénéficièrent d'un jour de congé pour aller (de préférence) applaudir son discours...
Que la gestion du temps scolaire laisse à désirer en France, c'est effectivement un débat récurrent mais il n'a pas sa place ici.
Il y a 4 mois
AP01
AP01 :
si "la gestion du temps scolaire laisse à désirer en France" est un débat qui a sa place ici dès lors qu'à cause de la F1, on supprime une journée d'école. Si ce débat ne vous intéresse pas, personne ne vous oblige à y participer...
Pour le reste, je n'idéalise pas la F1 d'antant et ma "reflexion" est bien nourrie. Surtout elle ne l'est pas uniquement en fonction de l'aversion que j'ai piur quelqu'un...
La F1 est infiniment plus detestable qu'elle ne l'a jamais été. Cela ne fait guère de doute à la lecture des critiques de ceux-là même qui la pratiquent !
Il y a 4 mois
GV27
GV27 :
@GV27,il y a aussi des CDM de l'agressivité et du jugement...très agréable de débattre avec vous Mr l'inquisiteur, je ferai l'impasse la prochaine fois.
Il y a 4 mois
GV27
GV27 :
@AP01 bien sûr...
Il y a 4 mois
Aifaim
Aifaim :
GV27@... et vous auriez grand tort ! Il ne s'agit jamais d'espérer convaincre un convaincu mais d'exposer aux tiers un éclairage différent, une autre vision, une autre interprétation des faits et/ou des idées.
Dans l'Histoire de l'homme et des civilisations, toutes les "pensées uniques" se sont délectées de l'absence de contestation et les dérives sectaires se sont installées dans ce vide.
Si personne ne réagit aux propos déviationnistes, on trouvera (peut-être) ici-même un jour, une remarque relevant de homophobie, du racisme, de l'apologie du crime contre l'Humanité ou autre, sous couvert de liberté d'expression... Il faut malheureusement garder en mémoire ce dicton : "qui ne dit rien consent..."
Il y a 4 mois
AP01
AP01 :
@GV27,
Votre ironie (relisez votre post) est tout autant agressive que la peception que vous avez de ma réponse. Sauf qu'on accuse bien plus facilement les autres que soi-même...
Mais faites comme vous voulez à l'avenir. Je ne suis pas de ceux qui s'offusque du moindre mot de travers et qui en appelle à la censure permanente au nom de la bien-pensance et du respect de ce que certains imposent au nom d'une idéologie mortifère que bien peu ici perçoit. Je réponds juste sur le même ton qu'on m'apostrophe.

Quant aux propos de sa seigneurie Aifaim, ils sont surréalistes, tant la "pensée unique" (imposée par des ennemis de la liberté d'xpression voltairienne) n'a jamais été aussi présente avec toutes les lois qui interdisent la liberté d'expression, voir même les blagues ou des commentaires objectifs, certaines allant même jusqu'à mettre en prison des chercheurs pour leurs écrits alors qu'on laisse des criminels de sang en liberté... Il y a les idiots utiles et les autres. Je m'ennorgueillis de faire parti de la seconde espèce.
Il y a 4 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.