> > > > France : les perspectives pour la course, l'essentielle gestion des pneus

France : les perspectives pour la course, l'essentielle gestion des pneus

Lutte pour la victoire, gestion de pneus, conditions de courses, stratégies décalées... De nombreux éléments sont à prendre en compte pour aborder ce Grand-Prix de France. La course s'annonce serrée, tant en tête de la course qu'au milieu de tableau. Jetons un oeil sur les différentes perpectives à connaître.

© McLaren - La gestion pneumatiques sera un facteur clé cet après-midi© McLaren - La gestion pneumatiques sera un facteur clé cet après-midi

La lutte Hamilton vs Bottas
Clairement frustré de son deuxième temps en qualifications, Valterri Bottas sait qu'il est à un tournant de la saison. Tant sur l'aspect comptable que mental, son équipier anglais est en train de reprendre sa suprématie au sein de l'équipe. Le Finlandais va devoir tout faire pour tenter prendre la victoire à son rival et équipier s'il veut conserver une chance de titre en fin de saison.
Tel un rouleau compresseur, Lewis Hamilton a écrasé son équipier en qualifications et ne sera pas tendre à son égard en course, éternel affamé de victoire.
Avec des monoplaces similaire, la lutte est annoncée d'avance si un fait de course n'intervient pas au départ.
A la clé de cette lutte, bien plus qu'un écart de points, mais un ordre de marche pour la suite de la saison.

Leclerc en recherche d'opportunisme
Après avoir reconnu la supériorité des Mercedes en qualifications, le jeune monégasque sait que la tâche sera dure en course, tant leurs relais du vendredi étaient dans un autre rythme que les Flèches d'Argent. Pragmatique, le pilote Ferrari sait qu'il peut en revanche tirer son épingle du jeu d'un bon départ ou d'un fait de course. La vitesse de pointe des Ferrari lui confère un réel avantage défensif en course.
Il devra jouer l'opportuniste dès le départ, tout en limitant la prise de risques.

La remontée de Vettel
Auteur du 7è temps en qualifications, l'allemand a clairement livré une contre-performance. Doté d'une Ferrari redoutable en ligne droite, le pilote Ferrari devrait probablement pouvoir se défaire des McLaren et des Red Bull pendant la course. En revanche, espérer rejoindre le top 3 s'annonce improbable sans intervention du Safety-Car.
Dos au mur pour la course au championnat, Sebastian Vettel devra tout tenter pour conserver un espoir de remontée en seconde partie de saison.

RedBull et Verstappen en embuscade
Toujours performant, le pilote néerlandais sera sans aucun doute en recherche du podium pour cette course.
Encore doté, à l'inverse de son équipier, d'un train de gommes médium neuf en plus de son train usé, Max Verstappen sera en mesure de tenter un coup au grès des stratégies et des faits de course. Performant et hargneux, nul doute que le pilote Red Bull ne lâchera rien.

Une gestion des pneus délicate
Après les différentes séances d'essais, il a été constaté que les gommes tendres ne tenaient pas sur le chaud tarmac varois. Le graining est important et l'adhérence se dégrade vite. Avec des températures encore supérieures ce dimanche, nul doute que les gommes à flancs rouges vont devoir êtres bien gérées en course. Avec un stock très limité de pneus médiums, les équipes vont devoir gérer les trains usés tout en tentant d'optimiser les gommes tendres, beaucoup plus nombreuses dans leurs stocks ainsi que les dures pour les longs relais.
Les pilotes vont devoir appliquer une conduite souple tout en assurant leurs arrières.
La situation semble davantage préoccupante pour certains pilotes tels Ricciardo, Hulkenberg, Gasly et Norris notamment, ces derniers de disposant que d'un seul train de pneu médiums usé. Leurs stratégies reposeront sur la tenue des médiums et sur la compétitivité des gommes dures.


Renault, quitte ou double
Arrivée ambitieuse au Castellet, l'équipe française ne dispose que d'un pilote en Q3 à savoir Ricciardo. Avec un seul train de gommes medium usé par pilote, l'équipe française n'est pas dans une posture idéale pour la chasse aux points et va devoir mêler gestion pneumatique et défense en piste.
Reste à voir si les longs relais de course sous la forte chaleur provençale viendra actualiser les dégradations pneumatiques au grès des tours.

Quand McLaren vient perturber la lutte à six
Etonnants en qualifications, les pilotes McLaren ont su venir perturber le top 6 habituel, reléguant Sebastian Vettel derrière eux.
Clairement en vue d'une grosse moisson de points, les monoplaces anglaises semblent au mieux de leur forme depuis bien longtemps et vont devoir gérer la bagarre avec les Red Bull et pourquoi pas défendre leur place avec un Vettel voué à attaquer une rapide remontée.
Après avoir marqué l'essai, la firme de Woking doit maintenant transformer pour sortir une grande satisfaction de ce weekend.


Les stratégies annoncées par Pirelli
La manufacturier italien annonce deux stratégies pour ce Grand-Prix.
La première, annoncée comme la plus rapide, prévoie un seul arrêt aux alentours des tours 22 à 27 pour chausser les pneus durs après un départ en pneus médiums.
L'usage des gommes tendres après l'arrêt aux stands et au départ en gommes dures semble peu probable mais n'est pas impossible pour certains pilotes désireux de tenter un coup.

La seconde stratégie, jugée plus lente, consiste à effectuer deux arrêts. Soit un départ en gommes tendres pour un arrêt cinq ou huit tours plus tard, avant de chausser les gommes médiums puis finir sur un autre train de médiums, le deuxième arrêt étant prévu aux alentours des tours 22-25.



Castellet, Course et 2019 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Attention au contresens : "Used" n'a pas forcément la signification "usé" de la langue française mais seulement qu'il a "servi", peut-être sur un, deux voire trois tours. C'est-à-dire que ces pneus-là sont encore tout à fait opérationnel.
Il y a 5 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.