> > > > Autriche - Essais Libres 3 : Leclerc brille, Red Bull craint le pire à domicile

Autriche - Essais Libres 3 : Leclerc brille, Red Bull craint le pire à domicile

Charles Leclerc, visiblement à l’aise dans sa monoplace, a résisté aux Mercedes avant la séance de qualifications. Le Monégasque a bouclé son tour le plus rapide de séance d’essais sous la barre des 64 secondes.

© Ferrari - Charles Leclerc confirme sa bonne forme© Ferrari - Charles Leclerc confirme sa bonne forme

La séance d’essais libres 3, n’a pas été de tout repos pour les équipes, toujours à la recherche de données et de réglages adaptés à ce tracé et aux conditions de températures du week-end.

Charles Leclerc tout en maîtrise.

A la mi-séance déjà, Charles Leclerc signait le meilleur temps avec 1:04.275 s’adjugeant par la même occasion les records en 1er et 2ème secteurs. Il sera rejoint par Valteri Bottas, le pilote Mercedes doté d’une nouvelle suspension suite à sa sortie de route la veille.

En fin de séance, le pilote Ferrari haussera son rythme pour reprendre son bien avec un tour en 1:03.987 et un nouveu record sur le 2ème secteur. Sebastian Vettel sur la deuxième monoplace de la Scuderia Ferrai n'a pas réussi à trouver du rythme, et terminera en 4ème position à plus de deux dixièmes du temps de référence.

Lewis Hamilton, favori du weekend, et malgré sa 2ème place sur la feuille des temps, a connu un samedi matin compliqué. La Flèche d'argent n°44 manquait de grip sur le train arrière, provoquant du survirage et des difficultés pour se placer en tête sur le circuit de Spielberg.


Red Bull en difficulté à domicile

L’écurie autrichienne a fini certes à la 3ème place derrière Ferrari et Mercedes mais les pilotes se sont plaints de leurs machines tout au long de la séance. Des problèmes de réglages et d'équilibre pour Max Verstappen, qui termine à la 5ème place contre des problèmes de puissance moteur plus graves pour Pierre Gasly. Ce dernier annonçait une perte de puissance dès le début de la séance avant de rentrer aux stands et en ressortir sans trouver de solution à son problème. Le tricolore finira derrière la McLaren de Lando Norris à une seconde d'intervalle.


McLaren, prête pour les qualifications

Dans la compétition en milieu de peloton, McLaren a tenu sans rang de meilleur des autres. Le rythme affiché promet une bataille serrée avec Red Bull. Compte tenu de la pénalité de Carlos Sainz, qui partira du fond de la grille, il ne serait pas étonnant de voir l’Espagnol donner de l’aspiration à Norris sur les lignes droites du Red Bull Ring, comme nous l’avons vu sur le premier tour de ces essais libres.



Essais Libres, Red Bull Ring Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Est-ce significatif ? On retrouve les mêmes qu'au Castellet en fin de classement (Williams, Haas, Racing Point)... Pour eux, il est peut-être temps que la mi-saison arrive...
Il y a 22 jours
Marc Diskus
Marc Diskus :
En me hasardant à un pronostic , les Mercedes auront certainement affiné leurs réglages de stabilité aéro entre les EL3 et la qualif . Pour peu que Leclerc soit en grande forme au volant de sa Ferrari en gros progrès , la barre de 1'03'' devrait être battue au prix d'une superbe lutte pour la pole . Les pneus tendres pourraient même permettre 2 tentatives sur le même train . Pourvu qu'il n'y ait pas de crash sur ces bordures inhospitalières .
Il y a 22 jours
V6 Turbo
V6 Turbo :
@Marc Diskus
Très grande incertitude à tous les niveaux.
La première concerne la fiabilité. Si depuis le début de la saison les PU ont été globalement remarquables de fiabilité en course mais certains signes et conditions me laissent des inquiétudes. Plusieurs alertes ont empêché les tops teams de réaliser tous leurs programmes en EL voire en qualifs (exemple Vettel). Le Red Bull Ring se situe à environ 5 ou 600m d'altitude ce qui réduit l'apport d'oxygène et oblige les motoristes à faire travailler un peu plus les MGUH. Phénomène qui se conjugue avec une température annoncée de près de 30 degrés et quelques belles portions à pleine charge. Les PU seconde spec ont pour certains dépassé la moitié de leur durée de vie. Pas impossible qu'il y ait des surprises et pas que chez les seconds couteaux...
L'autre incertitude concerne les pneus. Si cette fois on n'a pas assisté au graining sur l'avant, reste que le fait de ne pas avoir disposé pour la plupart des équipes d'une séance d'EL 2 complète est un vrai souçi. Pas assez de longs runs en conditions de course veut dire manque de données en matière de stratégie.
Enfin, la compo de la grille est assez inhabituelle pour brouiller les cartes. On ne va pas s'en plaindre.
Il y a 21 jours
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.