> > > > Autriche - Qualifications : Charles Leclerc en pole, Sebastian Vettel à l'arrêt

Autriche - Qualifications : Charles Leclerc en pole, Sebastian Vettel à l'arrêt

Charles Leclerc a signé sa deuxième pole position de l'année, devant Lewis Hamilton et Max Verstappen. Sebastian Vettel a été victime d'un problème technique et n'a pas pu participer à la Q3.

© Ferrari - Charles Leclerc intraitable en Autriche© Ferrari - Charles Leclerc intraitable en Autriche

Lors de la Q1, Ferrari a fait le choix d'envoyer ses deux pilotes en mediums alors que l'ensemble du reste du plateau avait opté pour les tendres à bandes rouges. Cela n'a pas empêché la Scuderia de se qualifier aisément, avec Charles Leclerc qui a poursuivi sur sa bonne lancée.

Par contre, Mercedes a été contraint de renvoyer ses deux pilotes en piste puisque le premier relais ne les avait placé que dans le ventre mou du classement. Le second fut également peu probant, avec 5ème place pour Hamilton et une 7ème pour Bottas. Finalement, ils furent contraints d'aller faire une dernière tentative dans les derniers instants de la Q1, pour finalement remonter en 2ème et 3ème positions. A noter que les commissaires ont indiqué qu'ils enquêteraient après la séance sur la possible gêne de Lewis Hamilton envers Kimi Raikkonen lors d'un des tours rapides du Finlandais.

Pierre Gasly fut le pilote le moins assidu en piste étant donné qu'il s'est une nouvelle fois d'une perte de puissance sur son moteur Honda, comme cela avait déjà pu être le cas lors de la séance de ce samedi matin.

Dans son dernier tour, Daniil Kvyat est arrivé dans le dernier double droite en y trouvant de nombreux pilotes au ralenti, en train de préparer leur dernière tentative. Cela condamna les espoirs du Russe, qui dut se contenter de la 18ème position.

Les éliminés de la Q1 furent donc : Perez, Stroll, Kvyat, Russell, Kubica

Pour la seconde partie de la séance, les rôles furent inversés : Mercedes et Max Verstappen se sont élancés en mediums alors que Ferrari a curieusement opté pour des tendres sur ses deux voitures. Logiquement, les pilotes Rouges furent en mesure de signer les deux meilleurs temps mais cela les place sur une stratégie décalée et résolument très offensive en perspective de la course.

Alfa Romeo signa une belle séance, avec Kimi Raikkonen et Antonio Giovinazzi aisément dans le top 10 alors que le week-end compliqué de Renault s'est confirmé avec les 12ème et 14ème positions de Nico Hulkenberg (qui va en plus écoper d'une pénalité de cinq positions pour avoir déjà épuisé son quota de moteurs). Kevin Magnussen écopera de la même sanction pour un changement de boite de vitesses mais est tout de même parvenu à signer le 10ème temps de la séance alors que son coéquipier, Romain Grosjean, est le premier des éliminés après avoir endommagé son aileron avant lors de son premier relais.

Les éliminés de la Q2 furent : Grosjean, Hulkenberg, Albon (qui partira du fond de grille pour changement de moteur), Ricciardo et Sainz (qui s'élancera dernier)

Lors de la Q3, plus de place pour la stratégie : tout le monde s'est élancé en tendres. Enfin pas tout le monde car les mécaniciens de Ferrari ont été très occupés sur le côté gauche de la monoplace de Sebastian Vettel. L'Allemand ne fut pas en mesure de ressortir et on le vit ainsi sortir de sa monoplace à quatre minutes de la fin de la séance.


Lors de la première tentative, c'est Charles Leclerc qui fut en mesure de signer le meilleur temps en 1:03:208 alors que Max Verstappen est parvenu à se glisser entre Valtteri Bottas et Lewis Hamilton, auteur d'un tour moyen. Le Monégasque fut en mesure d'encore améliorer son temps, pour signer le nouveau record du circuit (1:03:003) et par la même occasion sa seconde pole position en F1.

Lewis Hamilton est parvenu à hausser son ryhtme pour finir 2ème, juste devant Max Verstappen. A noter la très belle 5ème place de Kevin Magnussen, qui sera néanmoins gâchée par la pénalité de cinq places que le Danois va subir. Le cri de joie du pilote lorsqu'on lui annonça sa position restera dans les mémoires !


De notre envoyé spécial à Spielberg


Qualification, Red Bull Ring et Leclerc Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
LH#44
LH#44 :
3 places de pénalité pour Hamilton.
Il y a 2 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
L'intérêt de ce Grand Prix , outre le passionnant resserrement des performances des 3 équipes de pointe , sera la stratégie pneumatique différente entre la Scuderia et les Mercedes+Verstappen . Après le premier arrêt , obligatoirement plus précoce pour Leclerc et Vettel , la Scuderia aura le choix entre les mediums et les durs alors que les autres prétendants à la victoire passeront probablement les tendres . Alors , pour la fin de course sur une piste à 50°C , vaudra-t-il mieux être chaussé de durs ou de tendres ? A moins que tout le monde soit en durs pour la fin de course mais là , Leclerc aurait acquis un petit avantage . Hymne monégasque sur le podium ? Je le souhaite autant que la Marseillaise à Assen .
Il y a 2 mois
Aifaim
Aifaim :
Marc Diskus@, il y a aussi cette épée de Damoclès de l'intervention d'une Safety-car, ruineuse pour les uns et bienvenue pour d'autres. Jusqu'ici, on ne les a guère vues cette saison... Pourvu que ça dure...
Il y a 2 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.